Encyclopédie Wikimonde

¡Ya Basta! Records

Aller à : navigation, rechercher
¡Ya Basta! Records
Filiale Science et Mélodie
Fondation 26 novembre 1993 : immatriculation
Fondateur Philippe Cohen Solal
Statut Société par actions simplifiée
Genre Électronique, world, variété internationale
Pays d'origine France
Siège Paris 75010
Site web http://www.yabasta-records.com

¡Ya Basta! Records est un label indépendant de musique créé à Paris en 1993 par Philippe Cohen Solal. Il est exploité par la société Science et Mélodie[1].

Histoire

Après de longues années de travail dans le milieu de la musique Philippe Cohen Solal décide de fonder sa propre structure afin de produire lui-même sa musique, et en réaction à une industrie musicale qu'il juge alors inapte à s'ouvrir à la nouvelle scène musicale électronique.

“ ¡Ya Basta!, en référence au sous-commandant Marcos bien sûr, mais aussi pour dire ça suffit, passons à autre chose, à la scène tek-house qui commençait à ne faire que se copier. ” — Philippe Cohen Solal

Avec Christoph Müller, musicien issue de la scène électronique suisse, il sort les premiers projets du label, comme Stereo Action Unlimited qui connaitra un succès relativement important, The Boyz From Brazil et Fruit of the Loop.

En janvier 1999, Philippe et Christoph s'associe avec le guitariste argentin Eduardo Makaroff et créent le trio Gotan Project. Après quelques maxis qui imposent le style neo-tango à la scène électronique internationale, le groupe sort son premier album La revancha del tango en 2000. Le succès mondial de ce disque permet au label de s'ouvrir à d'autres projets comme ceux de David Walters signé chez ¡Ya Basta! en 2002, d'El Hijo de la Cumbia, et de Féloche dont le premier album La Vie Cajun sort en 2009.

Après le 3e album de Gotan Project, Tango 3.0 et une quatrième tournée internationale, Philippe décide de revenir à l'objet initial de son label, un laboratoire de création, d'expérimentation et de collaboration. À l'instar des Moonshine Sessions parues en 2007, album bluegrass enregistré à Nashville avec des musiciens de country locaux, les autres projets de Philippe paraissent, estampillés ¡Ya Basta! Records, parmi eux on peut citer notamment What Goes Around, single composé avec Chassol, Misa Criolla revisitée avec Los Calchakis, Aquarius/Let the Sunshine In, reprise de la célèbre comédie musicale Hair en featuring avec Horace Andy (Massive Attack)

Après 5 ans de compilations, remixes, EP et singles, ¡Ya Basta! Records fait paraître son premier album de musique originale depuis Silbo de Féloche paru en 2013: Paradis Artificiel(s) de Philippe Cohen Solal, album inspiré de l'œuvre de Charles Baudelaire et de Théophile Gautier, paru en octobre 2018.

« J’ai toujours voulu sortir peu de disques. Juste les bons. Et me donner les moyens de soigner chaque détail, à commencer par l’artwork et le visuel. » — Philippe Cohen Solal

Artistes

Notes et références

  1. « Science et Mélodie : identité », sur www.societe.com (consulté le 2 octobre 2019)

Voir aussi

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).