Encyclopédie Wikimonde

École d'ingénierie des sciences aérospatiales

Aller à : navigation, rechercher

École d'ingénierie des sciences aérospatiales
[[Fichier:
Logo de l'ELISA
| 200px|École d'ingénierie des sciences aérospatiales]]
Devise Faire de votre passion, votre profession
Informations
Fondation 2009
Type Établissement privé d'enseignement supérieur en aérospatiale
Localisation
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 566 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Ville Val-de-Reuil
Pays Drapeau de la France France
Région Haute-Normandie
Région Haute-Normandie
Campus Val-de-Reuil
Direction
Président Chantal de Turckheim
Directeur Yves Blin
Chiffres clés
Enseignants 5 permanents + 61 vacataires[1]
Étudiants 92 (en 2009)[1]
Niveau Bac+5
Divers
Affiliation ASTech
Site web elisa-aerospace.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École d'ingénierie des sciences aérospatiales

L'ELISA (ou ÉcoLe d'Ingénierie des Sciences Aérospatiales) est un établissement privé français d'enseignement supérieur spécialisé en aérospatiale créé en 2009 et situé à située à Val-de-Reuil (Eure). L'école délivre un certificat d'établissement[2], non enregistré au sein du RNCP [3]. L'école n'est pas habilitée par la Commission des titres d'ingénieur à délivrer le titre d'« ingénieur diplômé »[4].

Histoire

L'école a a ouvert ses portes le 28 septembre 2009[5] sous le nom ELISAe (Ecole d'Ingénierie des Sciences Aérospatiales), mais le nom a été modifié quelques mois plus tard pour cause d'une ressemblance trop forte avec l'ISAE, école publique enseignant dans le même domaine (aéronautique et espace). C'est la proximité de la région parisienne et le fait que la région Haute-Normandie soit un pôle très actif du milieu aéronautique et aérospatial[6] ainsi que le troisième pôle aéronautique Français[7] qui ont conduit les fondateurs à choisir Val-de-Reuil comme ville d'accueil. L'école est installée dans les anciens locaux de l'Esitpa. Une demande d'habilitation à délivrer le titre d' « ingénieur diplômé » a été refusée le 13 septembre 2011 par la Commission des Titres d'Ingénieur[8]. La CTI a noté les points forts du projet (engagement des professeurs qui forment une petite équipe très liée, implication des élèves dans le projet, projet pédagogique basé sur la passion des jeunes pour l'espace, dynamique de progrès en cours visant à l'amélioration continue, pédagogie par projets et vision objective des forces et faiblesses de l'établissement) et ses points faibles (nombre très réduit de porteurs de l’école, situation financière tendue qui rend fragile la pérennité de l'école, absence de partenariats effectifs avec les établissements régionaux ou nationaux, équipe d'enseignants permanents très réduite, faible niveau de recrutement, recherche en interne et en partenariat à établir, dispositif d'évaluation des enseignements à mieux formaliser et reboucler vers les étudiants et formation insuffisante sur certains aspects des sciences humaines, économiques et sociales)[9].

Enseignement

Le cursus se déroule en 5 ans après le baccalauréat[5]. Les deux premières années sont semblables au programme des classes préparatoires aux grandes écoles MPSI et MP[10] et comportent des enseignements en sciences aéronautiques. En 4ème année, l'étudiant se spécialise en ingénierie des structures ou en systèmes propulsifs aérobies[11]. En 5ème année, deux thématiques sont proposées[12]: ingénierie des systèmes aéronautiques ou ingénierie des missiles et des systèmes spatiaux.

Trois stages en entreprises sont obligatoires tout au long du cursus pour une durée totale de 11 mois[13].

L'admission à ELISA se fait après un Bac S ou STI. Il est également possible d'intégrer l'école sur dossier en 2e ou 3e année pour les étudiants issus des classes préparatoires aux grandes écoles, des titulaires de DUT ou BTS, de Licence (L1, L2, L3) ou de Master 1.

Références

  1. 1,0 et 1,1 [PDF]Décision n° 2011/09-05 relative à l’habilitation de l’École d’ingénierie des sciences aérospatiales (ELISA) à délivrer un titre d’ingénieur diplômé, consulté sur site www.cti-commission.fr le 19 octobre 2011
  2. L'étudiant, « Présentation de L'École d'Ingénierie des Sciences Aerospatiales » (consulté le 9 septembre 2010)
  3. Institut au Service du Spatial, de ses Applications et Technologies (ISSAT), « Catalogue des Formations Spatiales : Elisa », (consulté le 9 septembre 2010)
  4. [PDF]Commission des Titres d'Ingénieurs - CTI, « Liste des écoles habilitées CTI », (consulté le 9 septembre 2010)
  5. 5,0 et 5,1 Article Studyrama
  6. Normandie AeroEspace
  7. Haute-Normandie, « Aéronautique et spatial en Haute Normandie »
  8. [PDF]Séance du 13 septembre 2011 - Relevé de conclusions, consulté sur site www.cti-commission.fr le 29 octobre 2011
  9. [PDF]Décision n° 2011/09-05 relative à l’habilitation de l’École d’ingénierie des sciences aérospatiales (ELISA) à délivrer un titre d’ingénieur diplômé, consulté sur site www.cti-commission.fr le 29 octobre 2011
  10. Cursus, consulté sur site www.elisa-aerospace.fr le 28 octobre 2011
  11. 4ème Année, consulté sur site www.elisa-aerospace.fr le 28 octobre 2011
  12. 5ème Année (http://www.elisa-aerospace.fr/cursus/elisa5/), consulté sur site www.elisa-aerospace.fr le 28 octobre 2011
  13. Stages (http://www.elisa-aerospace.fr/entreprises/stages/), consulté sur site www.elisa-aerospace.fr le 28 octobre 2011

Lien externe

  • Site officiel (http://www.elisa-aerospace.fr)

Cet article « École d'ingénierie des sciences aérospatiales » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).