Encyclopédie Wikimonde

Édouard Solorzano

Aller à : navigation, rechercher

Édouard Solorzano est un sculpteur basque français, né le 22 février 1937 à Saint Jean de Luz. Il est l'un des représentants contemporains de "l'école basque"[1].

Biographie

Enfance

Édouard Solorzano nait à Saint-Jean-de-Luz dans une vieille famille de commerçants luziens. Son grand-père était bottier, son père négociant de fruits et légumes. Il est le troisième enfant d'une fratrie de quatre (Mercedes, Jean, Édouard et Jean-Baptiste). Ses oncles maternels sont les frères Dongaitz et Arrayet, des pilotaris renommés au jeu a main nue en trinquet. Enfant, cet environnement le tient relativement à l'abri des rigueurs de la guerre. Son caractère le porte à être sérieux et appliqué. Très tôt il révèle un gout prononcé pour le dessin et la guitare, qu'il pratique sans cesse[2].

Les premières rencontres

À 17 ans il joue de la guitare au sein de la formation Estudiantina, orchestre de plectres (mandoline-guitare) qui accompagne la danseuse de flamenco Elvira Viñes Soto. Le frère d'Elvira, [[Hernando Viñes]] (neveu du pianiste [[Ricardo Vines]] et ami de [[Pablo Picasso]])qui vit à Paris, lui fait rencontrer [[Ramiro Arrue]] avec qui il se lie d'amitié. Ce dernier le décide à persévérer dans la voie artistique, et à se rendre à Paris[3].

En 1955, sur les conseils de son père, il passe le concours des PTT pour être affecté dans la capitale. Il s'installe à Montparnasse et, en parallèle de ses activités vivrières, suit pendant deux ans les enseignements de l'académie libre de la [[Grande-Chaumière]]. Très proche de son ami Hernando, il approche les artistes de la [[Nouvelle Ecole de Paris]][4].

Mariage et retour au Pays Basque

Au terme de son service militaire appelé en Algérie, il fait la connaissance de celle qui deviendra sa femme; il se marie avec Ginette Metriau en 1960. Leur fille Sophie nait en aout 1961.

Ils reviennent ensemble à [[Saint-Jean-de-Luz]] pour s'installer définitivement au Pays basque. Il travaille un temps dans l’entreprise familiale comme comptable. Dans les années 70, il crée un atelier de poterie dans le vieux château de [[Saint-Pée-sur-Nivelle]]. Sa femme y fait du tissage. Ils achètent le lieu en 1977. Son atelier s'y trouve encore aujourd'hui, ouvert au public pendant l'été.

Travaux

Dès son installation à Saint-Pée, il produit des céramiques pour lesquelles il effectue des recherches sur les émaux. Dans le même temps, il réalise des figurines modelées dans l'argile, parfois à partir d’esquisses dessinées, parfois en manipulant directement la matière suivant son inspiration[5]. Les thèmes de la féminité ou de la fécondité s'y retrouvent[6]. Montrées au sculpteur castillan [[Baltazar Lobo]] (autre ami de Vines) celui-ci l'encourage vivement, l'inscivant dans une filiation ancestrale[7] . Pour sa statuaire, il met au point un émail sobre spécifique, une patine bronze satinée qui colore très peu et met en valeur les nuances formelles. Certaines œuvres en terre sont agrandies puis confiées à un fondeur pour être coulées en bronze.

« Je pars de la réalité humaine et n’en retiens que quelques éléments que j’organise en volumes. J’alterne pleins, vides, rythmes et lignes qui s’imbriquent pour donner une unité, une harmonie. Ce que je recherche c’est l’émotion d’ordre esthétique, moins par l’abondance que par le dépouillement et l’ellipse. Toute œuvre doit déclencher une émotion, pouvant même aller jusqu’au choc ou le refus ».

Des recherches formelles plus récentes le conduisent à travailler de nouveaux matériaux : la tôle de cuivre, d’inox ou d’aluminium donnent une troisième dimension a des formes abstraites ou figuratives[8]. Il crée ainsi un buste de Maurice Ravel acquis par la ville de Saint-Jean-de-Luz en 2007, un couple de danseurs acquis par la ville de Saint-Pée-sur-Nivelle en 2012. La tôle constitue parfois un élément associé a d'autres, comme pour le Christ en Croix que l'on peut voir en l'Église Saint Sernin de Brassempouy.

Complémentairement a la sculpture, il grave sur linoleum des estampes, simples et depouillées, traitées a grands à-plats noirs sur fond blanc.

Depuis l'enfance, Edouard Solorzano a pratiqué spontanément le dessin, la guitare ou la poésie. Lui-même n'y accorde pas grande importance mais ce n'est pas qu'anecdotique puisque des recueils de poèmes ont été compilés, à ce jour non édités.

De son travail de peintre datant des années 60-70, il reste peu de tableaux, beaucoup ayant été détruits par lui-même. Certains ont été exposés à la Villa Ducontenia à Saint-Jean-de-Luz.

Expositions

1991: Galerie Espace Lorient - LORIENT Galerie des Quatre Coins - SAINT-PAUL-DE-VENCE

1992: Musée de Guethary - GUETHARY Galerie Art Comparaison - NANTES Galerie Vendome - PARIS Galerie Méridienne - VANNES

1993: Galerie Velez-Guimont - SAINT-JEAN-DE-LUZ Hôtel Lutecia - PARIS Galerie Hôtel d'Anjou - ANGERS

1994: Maison du Tourisme - PAUILLAC Galerie Hôtel d'Anjou - ANGERS Galerie Art Comparaison - NANTES

1996: Galerie Imagine - BORDEAUX

1998: Grand Théâtre - ANGERS

2000: Hôtel de Ville - SAINT-JEAN-DE-LUZ

inauguration d'un Pilotari en bronze au Musée de la Pelote Basque de Saint-Pée-sur-Nivelle

2003: Galerie Art Comparaison - PARIS

2010: Villa Ducontenia - SAINT-JEAN-DE-LUZ Rotonde - SAINT-JEAN-DE-LUZ exposition personnelle "Âmes de métal"[9][10]

2011: Crypte Sainte Eugénie - BIARRITZ[11]

2012: Cloitre - SARE[12][13] Cloitre - URDAX [[Urdazubi]].[14]

2013: Église Saint sernin - [[Brassempouy]] exposition personnelle[15] et inauguration d'un Christ en Croix dans l'église.

Exposition permanente a Château de Saint-Pée-Sur-Nivelle

Œuvres publiques

Musée de la Pelote Basque de Saint-Pée -Sur-Nivelle: Pilotari (bronze)

Mairie de Saint-Pée-Sur-Nivelle: Couple de Danseurs Basques (tole peinte)

Square Laminak de Saint-Pée-Sur-Nivelle: La Famille (bronze)

Place de l'église de Saint-Pée-Sur-Nivelle: Homage à Gratien Adema (bronze)

Gratien Adema by Solorzano

Promenade du front de mer de Saint-Jean-De-Luz: Ama Luz (Bronze)[16]

Mairie de Saint Jean de Luz: Hommage a Maurice Ravel (tole)

Parc Ducontenia Saint Jean de Luz: Couple (Bronze)

Jardins de la Mairie de Saint Jean de Luz: Pilotari (Bronze)

Église Saint-Sernin de Brassempouy: Christ en Coix (technique mixte)

Fichier:Christ en croix by solorzano.JPG
Christ en croix by solorzano

Banque Inchauspe, siège social: Maternité (bronze)[17]

References

  1. Michel de Jaureguiberry - Patxi Lascarray - Gaizka Iroz - Marc Etcheverry, Euskal Zizelkariak - Sculpteurs Basques, Éditions Arteaz, (ISBN 9791090257030) 2011
  2. Jean Francois Larralde, Solorzano - Âmes de Métal, Édition Gaztelua, (ISBN 9782746642355) 2013
  3. Gilbert Desport, Répertoire des peintres et sculpteurs du Pays basque, Éditions Atlantica, (ISBN 2843948126) 2005
  4. Gilbert Desport, Répertoire des peintres et sculpteurs du Pays basque, Éditions Atlantica, (ISBN 2843948126) 2005
  5. Jean Francois Larralde, Solorzano - Âmes de Métal, Édition Gaztelua, (ISBN 9782746642355) 2013
  6. http://www.panoramio.com/photo/17841601
  7. http://www.sudouest.fr/2011/12/06/les-sculpteurs-basques-a-l-honneur-chez-hebentik-572730-4273.php
  8. http://mespetitesbasques.fr/my-entry/
  9. http://www.lejpb.com/paperezkoa/20101104/230152/fr/Ame-metal-a-Rotonde-a-Saint-Jean-de-Luz
  10. http://www.sudouest.fr/2010/10/22/solorzano-presente-ame-de-metal-218811-4099.php
  11. http://www.tourisme64.com/files/ACTU/Biarritz-RENCONTRES-ET-EXPRESSIONS.pdf
  12. http://sare.blogs.sudouest.fr/sculpture/
  13. http://www.eke.org/fr/fichiers/50-ans-de-peinture-au-pays-basque-2014
  14. http://www.lejpb.com/paperezkoa/20120606/345470/fr/Urdazubi-expose-l%E2%80%99art-du-Pays-Basque
  15. http://issuu.com/cglandes/docs/mag_027/7 http://www.sudouest.fr/2013/07/17/music-arts-et-la-sculpture-1116945-3316.php
  16. http://www.panoramio.com/photo/17841601
  17. http://mespetitesbasques.fr/mere-de-bronze-solorzano-bami/

Bibliographie

  • Jean Francois Larralde, Solorzano. Âmes de métal, Édition Gaztelua, 2013 (ISBN 9782746642355)
  • Michel de Jaureguiberry, Patxi Lascarray, Gaizka Iroz, Marc Etcheverry, Euskal Zizelkariak. Sculpteurs basques, Éditions Arteaz, 2011 (ISBN 9791090257030)
  • Gilbert Desport, Répertoire des peintres et sculpteurs du Pays basque, Éditions Atlantica, 2005 (ISBN 2843948126)

Liens externes

http://www.estudiantina-donibandarrak.fr/

http://www.eke.org/fr/acteurs-culturels/repertoire-artistes-acteurs-basques/ducontenia

http://www.eke.org/fr/acteurs-culturels/repertoire-artistes-acteurs-basques/la_rotonde

http://www.tourisme64.com/files/ACTU/Biarritz-RENCONTRES-ET-EXPRESSIONS.pdf

http://sare.blogs.sudouest.fr/sculpture/

http://www.eke.org/fr/fichiers/50-ans-de-peinture-au-pays-basque-2014

http://www.lejpb.com/paperezkoa/20120606/345470/fr/Urdazubi-expose-l%E2%80%99art-du-Pays-Basque

http://www.eke.org/fr/acteurs-culturels/repertoire-artistes-acteurs-basques/la_rotondehttp://www.lejpb.com/paperezkoa/20101104/230152/fr/Ame-metal-a-Rotonde-a-Saint-Jean-de-Luz

http://www.sudouest.fr/2010/10/22/solorzano-presente-ame-de-metal-218811-4099.php

http://issuu.com/cglandes/docs/mag_027/7

http://www.sudouest.fr/2013/07/17/music-arts-et-la-sculpture-1116945-3316.php

http://mespetitesbasques.fr/mere-de-bronze-solorzano-bami/ Article publié sur Wikimonde Plus