Encyclopédie Wikimonde

Émile Descourvières

Aller à : navigation, rechercher

L'abbé Émile Descouvrières est un historien et archéologue local.

Émile Descourvières est né le 9 septembre 1921 à Évillers (Doubs).

Il est ordonné prêtre en 1945 et vicaire à Rougemont (Doubs) la même année. En 1952 il arrive à Jonvelle, et sera curé de cette paroisse jusqu'à son décès ; il a la charge des églises voisines d'Ameuvelle, Bourbévelle, Bousseraucourt, Montcourt.

Passionné d'histoire locale, il effectue des travaux de recherche :

  • découverte d'un cimetière mérovingien à Bousseraucourt[1]
  • mise en valeur de l'intérieur de l'église de Jonvelle
  • travaux de fouilles et découverte, en juillet 1968, de la villa gallo-romaine du IIe siècle, avec sa remarquable mosaïque ; mise hors d'eau[2]

Beaucoup de pièces découvertes par l'abbé Descourvières sont conservées au musée musée Georges-Garret de Vesoul[3].

  • ouverture du musée agricole.

Il a particulièrement marqué la vie locale, dans le cadre du « Foyer » communal, de son bulletin paroissial, et par sa personnalité remarquable.

Il décède le 1er octobre 1995, et fut inhumé le 4 octobre à Jonvelle.

Notes et références

  1. André Thévenin, Les cimetières mérovingiens de la Haute-Saone, vol. 89, p. 28-32, éd. Presses Univ. Franche-Comté, 1968
  2. (en) James Bromwich, The Roman Remains of Northern and Eastern France, p. 198, éd. Routledge, 2013, ISBN 1135103798
  3. Hélène Walter, La sculpture funéraire gallo-romaine en Franche-Comté, Annales littéraires de l'Universite de Franche-Comté, vol. 176, éd. Presses Univ. Franche-Comté, 1974

Sources

  • E. Descourvières, La mosaïque de Jonvelle, cinq années de fouilles en Franche-Comté, 1973-1980, Revue archéologique de l'Est, 1982
  • Est Républicain, 3 octobre 1995, L'abbé Descouvrières, le curé archéologue de Jonvelle.

Liens externes

Cet article « Émile Descourvières » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).