Encyclopédie Wikimonde

Éric Fournier (1965)

Aller à : navigation, rechercher

Éric Fournier
Fonctions
Maire de Chamonix-Mont-Blanc
Conseiller régional de Rhône-Alpes
Biographie
Lieu de naissance Chamonix (Haute-Savoie)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique UDF, NC
Profession Conseiller en aménagement et en environnement

Éric Fournier, né à Chamonix[1] le (54 ans)[2], est un homme politique français spécialisé dans la politique des transports.

Fils de Roger Fournier, cristallier et guide de haute montagne, il est marié et père de deux enfants.

Études

Éric Fournier est diplômé de l'Institut d'études politiques de Grenoble, « section politique ». Il a ensuite poursuivi ses études par un DESS d'urbanisme, puis par un diplôme de l'Université de Genève en gestion des entreprises.

Mandats politiques

Il est aujourd'hui maire de Chamonix-Mont-Blanc et en fut élu au conseil municipal en 1995 sur la liste du maire Michel Charlet, il fut réélu en 2001.

Membre de l'UDF jusqu'à la disparition de ce parti, il adhère ensuite au Nouveau Centre.

Il est de 1997 à 2002 le suppléant de Michel Meylan, député de Haute-Savoie.

Élu en 1998 au Conseil régional de Rhône-Alpes, il en est le vice-président de 1999 à 2004, chargé de l'organisation des transports régionaux et des Technologies de l'information et de la communication (technologies de l'information et de la communication). Il est réélu aux régionales de 2004 puis de nouveau aux élections de 2010.

Il préside l'établissement public de coopération intercommunale SIVOM Pays du Mont-Blanc de 2001 à 2008. Depuis décembre 2009, il préside la communauté de communes de la vallée de Chamonix Mont-Blanc (communes de Chamonix-Mont-Blanc, Les Houches, Servoz, Vallorcine)

Il est depuis 2008 vice-président de la conférence transfrontalière Mont-Blanc (dont le président est Jean-Louis Borloo, actuel président du Parti Radical).

Adjoint de Michel Charlet, maire de Chamonix depuis 1983, Éric Fournier lui succède le 16 mars 2008. À ce titre, il est délégué au syndicat intercommunal Pays du Mont-Blanc et délégué au conseil d'administration de l'office du tourisme[3].

Politique

Éric Fournier soutient très activement le projet de classement du Mont-Blanc au Patrimoine mondial de l'UNESCO, projet conduit par Jean-Louis Borloo[4].

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).