Encyclopédie Wikimonde

Éric Vautrin

Aller à : navigation, rechercher

Éric Vautrin, né en 1976, est enseignant-chercheur et metteur en scène de théâtre français.

Biographie

En 2004, il fonde le festival de poésie et de spectacle vivant La poésie/nuit à Lyon. Il l'organise et le dirige jusqu'à sa dernière édition, en 2009 à Caen.

Il est actuellement maître de conférence en arts du spectacle à l'Université de Caen Basse-Normandie[1], et chercheur associé au CNRS sur les nouvelles théâtralités[2].

Principales mises en scène

Bibliographie sélective

  • Éric Vautrin, Pour une logique de la théâtralité : …lorsque les corps beaux parlent (thèse de DEA), Paris, Université Paris 3, , 117 p. (ISBN 978-2-271-06683-1)
  • Éric Vautrin, Les Allures du mythe dans le théâtre contemporain : une approche anthropologique de la représentation (Melancholia-Théâtre de Claude Régy d'après Jon Fosse, Coda de François Tanguy et le Théâtre du Radeau, Tragedia Endogonidia de Romeo Castellucci et la Sociètas Raffaello Sanzio) (thèse de doctorat), Lille, Atelier national de reproduction des thèses, , 500 p. (ISBN 978-2-271-06683-1)
  • Marie-Madeleine Mervant-Roux (dir.), Claude Régy, Paris, CNRS Éditions, coll. « Arts du spectacle, Les Voies de la création théâtrale », , 407 p. (ISBN 978-2-271-06683-1) (Vautrin réalise notamment le DVD-Rom d'archives accompagnant le livre)
  • Lynne Kendrick (dir.) et David Roesner (dir.), Theatre Noise : The Sound of Performance, Cambridge Scholars Publishing, , 265 p. (ISBN 978-1443834407), chap. 12 (« Hear and Now: How Technologies have changed Sound Practices »)
  • Éric Vautrin (dir.), Théâtre/Public nº214, « Variations Radeau », 2014
  • Éric Vautrin, « Carmelo Bene n'a pas d'avenir », Revue d'Histoire du Théâtre, no 263,‎ , p. 397-404 (résumé)

Notes et références

  1. Page personnelle, Université de Caen
  2. Page personnelle, Thalim-CNRS
  3. Le manuscrit du texte est paru en partie dans le catalogue de l'exposition « Exhibiting poetry today : Manuel Joseph » de Thomas Hirschhorn (Éditions Xavier Barral, 2010)
  4. Le texte de Stacy Doris est tiré de Paramour (Stacy Doris (trad. de l'anglais par Caroline Dubois et Anne Portugal), Paramour, Paris, POL, (1re éd. 2000), 135 p. (ISBN 978-2-84682-324-1)). Celui d'Anne Portugal est publié dans la revue Vacarme l'année suivante (Anne Portugal, « Un ensemble de transparents », Vacarme, no 38,‎ , p. 86-88 (ISSN 2107-092X, lire en ligne, consulté le 14 avril 2015))

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).