Encyclopédie Wikimonde

Éric Verdier

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 120 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Éric Verdier, né le , est un psychothérapeute communautaire. Il s'intéresse notamment aux questions de coparentalité, envisagées dans la perspective de la résidence alternée et du syndrome d'aliénation parentale, au phénomène de bouc émissaire et au harcèlement qui en découle.

Biographie

Il participe à une recherche-action sur les « Discriminations vécues ou craintes chez les jeunes et conduites à risque létal », financée par le Ministère de la Santé et le Fonds d'action et de soutien pour l'intégration et la lutte contre les discriminations à la Ligue des droits de l’homme de 2003 à 2006, en tant que psychologue communautaire chercheur[réf. nécessaire][1]. Il anime des groupes de parole pour des jeunes homosexuels[2],[3],[4] et des espaces de parole pour des hommes adultes.

Éric Verdier copréside l’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens en 2001-2002, puis il fonde et préside l’association Coparentalité.[réf. nécessaire]

Entre 2003 et 2010, il est membre de la commission « Genre et violence »[5], et participe à l'organisation du concours « Scénarios contre les discriminations » au titre du Groupement d'études et de prévention du suicide et avec le Centre régional d'information et de prévention du Sida d’Île-de-France [6]. Il est juré du concours « Jeune et homo sous le regard des autres ».

Il est intervenant au pôle « Discrimination violence et santé » de la Sedap[7] et participe dans ce cadre tant qu'animateur à un dispositif de prévention du harcèlement en milieu scolaire, « Sentinelles et référents »[8] ainsi qu'à un dispositif de formation d'adultes animateurs de tels dispositifs, « Ressources et accompagnement »[9].

Contestations de données concernant les suicides de pères séparés

Lors d'une communication en 2005, Éric Verdier donne le chiffre de 1 300 pères qui se suicideraient par an du fait de la séparation d'avec leurs enfants. Constamment repris depuis par les associations de défense de la famille, ce chiffre est pourtant contesté car considéré comme extrapolé à partir d'un questionnaire envoyé par Éric Verdier aux tribunaux de France, n'ayant obtenu que sept réponses, dont une seule qui chiffrait le nombre de suicides probables[10]. Verdier avait fait un calcul à partir de cette unique réponse chiffrée, ce qui permet aux chercheurs Pierre-Guillaume Prigent et Gwénola Sueur de parler d'« importantes failles méthodologiques » à partir d'« extrapolations hasardeuses »[11].

Publications

  • avec Jean-Marie Firdion, 2003, Homosexualités et suicide. Études, témoignages & analyse, collection « Essais », Montblanc : H & O Éditions.
  • avec Michel Dorais, 2005, Petit manuel de gayrilla à l’usage des jeunes. Comment lutter contre l’homophobie au quotidien, collection « Essais », Béziers : H & O Éditions.
  • 2010, Laissez-moi tous mes parents, pour une reconnaissance de la coparentalité, Béziers : H & O Éditions.
  • avec Thomas Saïas (dir.), 2011, « Autosupport et psychologie communautaire : vieille alliance et concepts nouveaux », dans Introduction à la psychologie communautaire, collection « Psycho Sup », Malakoff : Dunod, pp. 97-107.
  • avec Roland Coutanceau, Joanna Smith et Samuel Lemitre (dir.), 2012, « Bouc émissaire, trauma et résilience », dans Trauma et résilience. Victimes et auteurs, collection « Psychothérapies », Malakoff : Dunod, pp. 365-372.
  • avec Roland Coutanceau et Rachid Bennegadi (dir.), 2014, « Bouc émissaire et résilience, autosupport et société : un mélange des genres », dans Résilience et relations humaines. Couples, Familles, Institution, Entreprise, Cultures, collection « Psychothérapies », Malakoff : Dunod, pp. 157-170.
  • avec Roland Coutanceau et Rachid Bennegadi (dir.), 2015, « Famille et bouc émissaire : famille normale, famille anormale », dans Souffrances familiales et résilience : filiation, couple et parentalité, collection « Psychothérapies », Malakoff : Dunod, pp. 71-85.
  • (dir.) avec Émilie Coutant (dir.), 2016, Boucs Émissaires. Combattre l’indifférence, refuser la soumission, St-Martin de Londres : H & O Éditions.
  • avec Roland Coutanceau et Samuel Lemitre (dir.), 2017, « Boucs émissaires, violence masculine et féminine », dans Violences ordinaires ou hors normes. Aux racines de la destructivité humaine, collection « Psychothérapies », Malakoff : Dunod, pp. 217-226.
  • avec Roland Coutanceau, Boris Cyrulnik et Rachid Bennegadi (dir.), 2017, « Des boucs émissaires moteurs de transformations sociales », dans Santé mentale et société, collection « Psychothérapies », Malakoff : Dunod, pp. 125-132.
  • avec Roland Coutanceau, Boris Cyrulnik et Rachid Bennegadi (dir.), 2018, « Discriminer », dans Assurer le bien-être psychique, collection « Psychothérapies », Malakoff : Dunod, pp. 5-18.
  • (dir.) avec Lolita Pheulpin (dir.), 2019, La violence existe aussi au féminin, ou comment sortir de la guerre des sexes, St-Martin de Londres : H & O Éditions.

Références

  1. [1][2][3]
  2. Anne Chemin, « Le suicide révèle la souffrance singulière des jeunes homosexuels », Le Monde,‎ (ISSN 0395-2037, lire en ligne)
  3. Matthieu Écoiffier, « Une identité en souffrance », Libération,‎ (ISSN 0335-1793, lire en ligne)
  4. Florence Morice, « Aider les jeunes à mieux vivre leur préférence », L'Humanité,‎ (ISSN 0242-6870, lire en ligne)
  5. [4]
  6. [5]
  7. [6]
  8. [7]
  9. [8]
  10. Mathilde Damgé, « Pourquoi il est très douteux d’avancer des chiffres sur les suicides des pères séparés de leurs enfants », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2020).
  11. Gwénola Sueur et Pierre-Guillaume Prigent, « Stratégies discursives et juridiques des groupes de pères séparés. L'expérience française », dans Christine Bard, Mélissa Blais et Francis Dupuis-Déri (dir.), Antiféminismes et masculinismes d’hier et d’aujourd’hui, PUF, , 411-4362 p. (lire en ligne).

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans package.lua à la ligne 80 : module 'Module:Bases/architecture' not found.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).