Encyclopédie Wikimonde

États, sociétés, idéologies, défense

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

États, sociétés, idéologies, défense est une unité de recherche du Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales (CRISES), une équipe de recherche rattachée à l'université Paul-Valéry à Montpellier en France (équipe d’accueil EA 4424).

États, sociétés, idéologies, défense s'intéresse tout particulièrement à divers aspects de l'histoire militaire.

Historique

Créée en 1995, l'unité mixte de recherche États, sociétés, idéologies, défense (ESID)[1] est l'héritière de l'Unité de recherche associée 779 (1979) et 1 019 (1989).

La création de cette équipe fut un véritable pari dans une communauté universitaire peu encline à s'occuper de la chose militaire.

D'une histoire strictement militaire à l'origine, le champ d'investigation s'est élargi très vite en prenant comme thème l'homme confronté à l'institution militaire en temps de paix comme en temps de guerre, l'équipe s'offrait la possibilité d'une recherche multiple : études de la conscription, des combattants, de la mémoire, des représentations, tels phénomènes de crises et de conflits dont l'évolution actuelle dans le monde est venue rappeler l'importance.

Les études centrées au départ sur la France et l'Europe occidentale se sont étendues avec l'arrivée de nouveaux chercheurs à d'autres aires géographiques : bassin méditerranéen, Afrique, Asie. Cette extension a nécessité la prise en compte de paramètres nouveaux tels les minorités ou les phénomènes identitaires, les guerres intra-étatiques où le non-respect du droit de la guerre est si fréquent.

L'apport de chercheurs venant d'autres disciplines, économistes, juristes, philosophes, praticiens du terrain, concrétise la volonté de s'inscrire dans le champ pluridisciplinaire[2].

Depuis 2006, ce laboratoire est dirigé par M. le Professeur Frédéric Rousseau.

Depuis le 1er janvier 2009, ce laboratoire est intégré au laboratoire CRISES.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Rapport de l’AERES sur l’unité C.R.IS.E.S, [lire en ligne] 

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).