Encyclopédie Wikimonde

Évangéliste d'Apple

Aller à : navigation, rechercher

Un évangéliste d'Apple, également appelé un évangéliste de Mac, un proMac ou un Apple fanboy, est un évangéliste technologique des produits Apple.

Historique

Le terme évangéliste technologique (de l'anglais software evangelist) a été popularisé par Mike Murray, de la division Macintosh[1]. Le premier évangéliste d'Apple est Mike Boich (en), un membre de la première équipe de développementdu Macintosh[2]. Il est remplacé par Alain Rossmann. Par la suite, les deux hommes fondent la firme Radius (en).

Les évangélistes professionnels sont souvent employés par des sociétés qui cherchent à faire de leurs technologies propriétaires des standards de facto ou, au contraire, à participer dans l'élaboration de standards ouverts. Les évangélistes technologiques peuvent agir, officiellement ou non, pour le compte d'une société ou d'une organisation, ou encore par engagement personnel, par exemple pour la promotion des logiciels libres. Un évangéliste fait la publicité d'un produit ou d'une technologie par des conférences, des articles, un blog, des événements d'utilisateurs ou des démonstrations, mais il peut aussi avoir un rôle de « liaison » entre les développeurs et Apple. Le mot « évangélisme » est emprunté à l'évangélisme religieux pour sa similarité dans le recrutement des convertis et l'aspect idéologique associé à sa propagation.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • AppleInsider lancé en 1997
  • MacGuide Magazine depuis 1985 et est publié par Élan Associates, 79 West Monroe St # 1310, Chicago IL 60603-4966
« MacGuide Magazine ».

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).