Encyclopédie Wikimonde

123 environnement

Aller à : navigation, rechercher

Le programme 123 environnement a été créé par l'Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCI) qui est soutenu par l'ADEME et basé sur le programme FD X30-205, un document normatif élaboré par une commission de normalisation. Son but est de donner aux PME et aux PMI les moyens de mettre en place un système de management environnemental, de mettre en valeur leurs efforts en matière d'environnement et de maîtrise de l'énergie, tout en prenant compte la spécificité, la taille et le rythme de l'entreprise.

Étapes

Le programme 123 environnement se découpe en trois étapes :

  • La première étape consiste à faire un état des lieux pour pouvoir déterminer les actions prioritaires et établir un plan d'action en identifiant les sources d'atteintes à l'environnement et les exigences règlementaires. C'est aussi à ce stade que l'on formalise l'engagement de la direction.
  • Lors de la seconde étape, un programme d'action environnemental est mis en place. Il faut alors s'assurer de l'efficacité des actions et anticiper les actions d'urgences. Le but de cette étape est aussi de former et de sensibiliser l'ensemble du personnel de l'entreprise. Enfin, des consignes opérationnelles sont établies et on élabore un programme environnemental.
  • La troisième étape a pour fonction de formaliser le système de management environnemental. La réalisation d'un audit interne et de la revue de direction est nécessaire. Cette étape formalise la documentation et les enregistrements. Il s'agit de mettre en pratique les actions correctives et préventives, d'évaluer la conformité aux exigences, de surveiller et de mesurer. Il est aussi important d'organiser la communication, d'élaborer des processus opérationnels et de définir les rôles et les responsabilités de chacun. Cette troisième étape correspond en réalité aux exigences des normes ISO 14001 et/ou EMAS.

Certification 123 environnement

La certification 123 environnement a plusieurs avantages. Sa principale qualité est qu'elle permet de se diriger vers une certification environnementale au rythme de l'entreprise. Celle-ci peut ainsi réduire ses coûts liés à l'environnement, mieux maîtriser les risques liés à son activité, mettre en avant et valoriser un engagement environnemental et citoyen. Un autre avantage est qu'elle regroupe le personnel de l'entreprise autour d'un projet concret et participatif. L'entreprise s'inscrit ainsi dans un processus d'amélioration continue et bénéficie d'un accompagnement des conseillers environnement des CCI et de leurs partenaires.

Le but de cette certification est aussi de faciliter l'accès à cette démarche et de proposer des conditions financières intéressantes. Elle répond à un réel besoin : seulement 10 % des PME se tournent vers une certification ISO 14001 alors que 80 % des dirigeants de PME se disent très concernés ou assez concernés par la gestion de l'énergie et de l'environnement[1].

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).