Encyclopédie Wikimonde

831, Voyage incertain

Aller à : navigation, rechercher
831, Voyage incertainErreur de script : le module « Formatage du titre » n’existe pas.
Réalisation Jean-Louis Lignerat
Musique Karl-Heinz Schäfer
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films du Chien
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 83 minutes
Sortie 1986

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

831, Voyage incertain est un film français réalisé par Jean-Louis Lignerat, sorti en 1986.

Synopsis

En 831, une troupe de guerriers issus de l'armée dissoute de Charlemagne se fait attaquer : le sergent Karl perd une jambe et se retrouve seul avec un jeune soldat, Jean. Ils errent dans la forêt et sont rejoints par une jeune fille, un musicien et un enfant.

Fiche technique

  • Titre : 831, Voyage incertain
  • Réalisation : Jean-Louis Lignerat
  • Scénario : Jean-Louis Lignerat]
  • Décors : Alain Blochard, Rémi Fourès
  • Costumes : Rémi Fourès
  • Photographie : Pascal Laperrousaz
  • Son : François Groult, Claude Val
  • Montage : Jean-Bernard Bonis
  • Musique : Karl-Heinz Schäfer
  • Production : Framboise Thourary
  • Société(s) de production : Les Films du Chien
  • Société(s) de distribution : Z et H Distribution
  • Pays d'origine : Drapeau de la France France
  • Langue originale : français
  • Format : couleur - 35 mm
  • Durée : 83 minutes
  • Date de sortie :

Distribution

Production

831, voyage incertain est le premier et seul long métrage de son réalisateur Jean-Louis Lignerat. Avant de réaliser ce film, il est l'assistant de Claude Autant-Lara, Claude Chabrol et Jacques Becker[1].

L'acteur principal Jean-Pierre Bouvier espérait changer son image dans ce film où il apparaît « hirsute et balafré » : Au cinéma, je voulais casser cette image qu'on m'a fait de jeune premier fragile, romantique et que je traîne comme un boulet. Pour la première fois, ce film m'en donne l'occasion[2].

Le film est tourné en Dordogne.

Accueil critique

Le film est mal accueilli dans la presse : « 831, Voyage incertain ressemble à un fantôme de film tiré d'un scénario tout aussi évanescent » pour La Revue du cinéma[3], un film « souvent déconcertant » pour La Croix[4], « un voyage interminable et ennuyeux au possible » pour VSD[5].

Les critiques notent notamment l'écart entre les ambitions du projet et le résultat : « Sympathique mais trop ambitieuse en regard des moyens mis à sa disposition, cette tentative de description d'un parcours initiatique dans un contexte épique traîne en longueur », écrit ainsi Télérama[6].

Notes et références

  1. « 831, Voyage incertain », Le Nouvel Observateur,‎ .
  2. Maurice Fabre, « Bouvier s'aime hirsute et balafré », France-Soir,‎ .
  3. Jacques Valot, « 831, voyage incertain », La Revue du cinéma,‎ .
  4. J.-P. Hauttecoeur, « 831, Voyage incertain », La Croix,‎ .
  5. « 831, Voyage incertain », VSD,‎ .
  6. Jean-Luc Douin, « 831, voyage incertain », Télérama,‎ .

Liens externes

  • Erreur Lua dans package.lua à la ligne 80 : module 'Module:Bases/architecture' not found.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).