Encyclopédie Wikimonde

Abdelkader Reguig

Aller à : navigation, rechercher

Abdelkader Reguig né le 5 janvier 1930 à Sidi Hamadouche (wilaya de Sidi Bel Abbès) et décédé le 21 février 2010 à Sidi Bel Abbes est un ancien moudjahidine et journaliste à la Radio Télévision Algérienne.

Biographie

En 1952 il dirige une manifestation d'étudiants algériens à la porte de France à Tunis. Il y est le premier à brandir le drapeau algérien aux côtés de Zeddour Brahim Belkacem. Il achève ses études à Fes au Maroc en 1953, puis de 1953 à 1956 il se consacre la culture des terres dont il a hérité.

Combattant

  • En 1956 il rejoint les maquis de Saida via Shanin avec Reguieg Ahmed et Reguieg Abdelkader dit Lagha, sous les ordres de Faycal et Khaldoun El Azhari, tous deux fils du Kaid de la localité de Boubernas, tombé martyre.
  • Il rejoint ensuite la région de Beni Smayel sous le commandement du commandant Faradj comme secrétaire particulier de ce dernier.
  • Il participe à plusieurs batailles et est fait prisonnier à l'occasion de l'une d'entre-elles à Oued Yesser en 1959.
  • Il est ensuite torturé et enfermé dans la prison de Ouled Momoun, puis envoyé à Aricha avec El Merhoum El Khaldi (de Ben Badis) et d'autres personnes pour travailler dans les camps d'emprisonnement réservé aux moudjahidines.
  • En 1960 Abdelkader Reguieg est transféré à la prison d'Oran. Là, il fait la connaissance de Mouedenne Attou, l'homme du Massacre du 5 juillet 1962.

Dans la même prison il participe avec d'autres moudjahidines à écarter le fameux Houna qui torturait des prisonniers et des Français.

Relâché en 1961 il rejoint les rangs des Fedayin avec son frère Reguieg El Mhadji. Tous les deux participent à plusieurs attentats contre les français et travaillent en soutien de L'ALN.

Après l'indépendance de l'Algérie

  • 1962 Algérie indépendante, il participa en tant que chef de renseignements généraux de la police algérienne aux négociations avec le colonel Hassen (Youcef El Khatib).
  • 1963 il démissionne de la police pour rejoindre la Radio Télévision Algérienne.
  • Il présente les journaux télévisés de la station d'Oran avec Hentaz Aoufi Adnani et d'autres personnes.
  • Il produira d'autres émissions pour la radio algérienne comme El Ardh W El Falah et Fhawratona Ettahririya
  • 1986, après un malentendu avec son supérieur de la station d'Oran, il démissionne et consacre le reste de sa vie au travail de la terre qu'il a toujours aimé.
  • Il repose dans le village de Zlifa, commune de Sidi Hamadouche.

Cet article « Abdelkader Reguig » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).