Encyclopédie Wikimonde

Académie de l'eau

Aller à : navigation, rechercher

L'Académie de l'eau est une association à but non lucratif créée en 1993 à l'initiative du Ministère de l'Environnement et des six Comités de bassins français. Son domaine principal d'activité est la gestion des ressources et des multiples usages de l'eau, en France, en Europe et à l'international.

Historique

L'académie de l'eau été créée en 1996, par la déclaration au Journal Officiel de la République Française du 25 décembre de la même année[1]. Plusieurs présidents se sont succédé :

  • Jean Dausset, jusqu'en 2002, président fondateur, Prix Nobel de Médecine [2] ;
  • Marc Gentilini, jusqu'en décembre 2013, ancien Président de la Croix-Rouge Française, Président honoraire de l'Académie Nationale de Médecine ;
  • Serge Lepeltier, jusqu'en octobre 2016, ancien Ministre de l’Écologie et du Développement durable, ancien Maire de Bourges, Président du Comité de Bassin Loire-Bretagne ;
  • Brice Lalonde, président actuel, ancien ministre de l’Écologie et du développement durable[3].

Rôles et missions de l'Académie

L'académie de l'eau est un organe de réflexion et de proposition pluridisciplinaire, intersectorielle et prospective. Ses missions principales sont de valoriser le patrimoine qu'est l'eau, contribuer à la prise de décisions et développer les relations nationales et internationales entre tous les acteurs concernés par l'eau. Pour cela, elle organise des colloques, encadre des études, donne des recommandations générales afin d'améliorer la sensibilisation des responsables publics, privés et associatifs[4].

Champs thématique et géographique

Par les publications de ses membres ainsi que par les colloques organisés, l'Académie traite de sujets variés. Elle est impliquée dans le champ de l'eau et la santé, en travaillant sur les perturbateurs endocriniens, les micropolluants, ou des recherches effectuées sur l'eau du robinet, notamment dans un ouvrage publié aux éditions CNRS, par Agathe Euzen, Yves Lévi et Marc Gentilini, ou sur les Risques environnementaux et risques sanitaires liés à la contamination des eaux, toujours par Yves Lévi[5] . Elle établit également des recommandations quant à la consommation de l'eau, notamment en 2010 en s'alliant avec d'autres Académies pour démentir les effest néfastes possibles de l'eau du robinet sur la santé[6].

Le thème du droit à l'eau est aussi largement abordé par l'Académie de l'Eau, notamment grâce aux travaux d'Henri Smets et par ses publications aux éditions Johanet, où il traite de la question du droit et de la solidarité pour l'eau potable et pour l'assainissement [7].

Elle traite aussi des questions des eaux transfrontalières, des liens culturels à la ressource, et de place dans les territoires. Pour cela, elle dispose de membres internationaux, implantés entres autres au Liban, au Maroc, au Sénégal, en Belgique, aux États-Unis [8].

Elle traite des rapports entre l’eau et les changements climatiques, par la contribution de ses membres aux réflexions et actions nationales et internationales menées notamment par le Partenariat français pour l’eau, le Fonds d’adaptation du Protocole de Kyoto et l'Agence française de développement [9]. Active à la COP 21 à Paris et à la COP 23 à Marrakech, elle y a coorganisé des évènements respectivement avec la Fondation Poupard "Aspects éthiques, socio-culturels et spirituels de la gestion de l’eau dans le contexte du changement climatique" et avec l’Université Cadi Ayyad et l’Observatoire du Sahara et du Sahel « Sécheresse et la désertification liées au changement climatique ».

Membres et partenaires

L'Académie de l'Eau compte aujourd'hui 205 membres, personnes physiques ou institutions, partagé à moitié entre spécialistes de l'eau et d'autres disciplines. Les membres se divisent entre spécialistes des sciences du vivant, des sciences humaines, de l'urbanisme et de l'eau, médecins, écologistes, agronomes, économistes, juristes, industriels, gestionnaires de villes, intéressés par l’eau, pour des problèmes de santé, de protection de l’environnement, d’aménagement du territoire.

L'Académie de l'Eau possède de nombreux partenaires comme l'UNESCO, l'OMS, l'OCDE, l'Institut du Monde Arabe, l'Académie des sciences d'outre-mer, l'Union Internationale des Scientifiques et Ingénieurs de Langue Française,la Société Hydrotechnique de France, l'Alliance de la jeunesse pour le climat, la Fondation Michelin, Eau de Paris avec qui elle organise des conférences ou des colloques.

Tous les ans, elle mène des projets collectifs avec des étudiants de Sciences Po [10], abordant diverses problématiques comme l'adaptation au changement climatique au Maghreb, ou l’empreinte eau des entreprises, qui aboutissent à des colloques au Pavillon de l'eau [11].

Membres notables

Notes et références

  1. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  2. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)..
  3. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  4. « Présentation de l'Académie de l'Eau », sur http://academie-eau.org/fr/accueil-1.html
  5. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  6. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  7. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  8. « Académie de l'Eau », sur https://www.pseau.org/.html
  9. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  10. « Liste des projets collectifs en cours », sur http://www.sciencespo.fr/students/fr
  11. « Un nouveau partenariat signé avec l'Académie de l'eau », sur http://www.eaudeparis.fr/

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).