Encyclopédie Wikimonde

Action des forces opérationnelles

Aller à : navigation, rechercher

Action des forces opérationnelles
AFO
Idéologie Islamophobie
Statut Actif
Site web Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondation
Date de formation 2018
Pays d'origine Drapeau de la France France
Fondé par Guy S.
Actions
Nombres d'attaques imputées Aucune
Victimes (morts, blessés) Aucune
Organisation
Chefs principaux Guy S.
Membres Inconnu
Répression
Considéré comme terroriste par Drapeau de la France France

L'Action des forces opérationnelles (AFO) est un groupe islamophobe français.

Histoire

La cellule est découverte en 2018, les membres de l'AFO ont été soupçonnés de projeter des attentats contre des musulmans et d'empoisonner la nourriture Hallal dans des supermarchés[1]. Cependant d'après le journal Le Monde, faute de charges suffisantes la plupart ont été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire.[2]

L'AFO est considérée comme d'extrême droite voir d'Ultra-droite[3] et d'être terroriste.

Le fondateur de l'AFO a nié toute islamophobie et déclara: "Nous avons des mélenchonistes, des centristes, des juifs, des chrétiens, des musulmans et même un imam ! Nous ne sommes pas islamophobes"[4].

En juin 2019, un autre membre de l'AFO, également diplomate de l'Ambassade de France au Salvador est inculpé pour son appartenance au groupe[5].

Notes et références

  1. France 2, « VIDEO. Ultradroite : ils préparent la "guerre de France" contre le "péril islamique" », sur francetvinfo.fr, (consulté le 30 août 2020).
  2. « Ce que révèle l’enquête sur les projets d’attentats de l’ultradroite visant des musulmans », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 avril 2020)
  3. Willy Le Devin, « Qui se cache derrière l'AFO, le groupuscule d'extrême droite qui prévoyait de s'en prendre à des musulmans? », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 30 août 2020).
  4. Propos recueillis par Jérémie Pham-Lê, « Ultradroite : les confidences du fondateur du groupuscule AFO », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 27 septembre 2020).
  5. Le Point.fr, « Projet d'attentats contre des musulmans  : un diplomate français mis en examen », sur lepoint.fr, (consulté le 30 août 2020).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).