Encyclopédie Wikimonde

Adaptation (sport)

Aller à : navigation, rechercher

Adaptation
Adaptation par esquive et détournement d'un coup de pied circulaire en boxe birmane
Adaptation par esquive et détournement d'un coup de pied circulaire en boxe birmane

L'adaptation est, en sport, la capacité à auto-réguler son propre comportement sous l'effet des contraintes du milieu (ou de son adversaire pour les sports de combat).

Elle se présente comme une des qualités majeures des sportifs expérimentés.

Définition

Dans le Petit Larousse de 1979, on trouve la définition de « adaptation » suivante : n.m. «  Accord d'une personne avec le milieu où elle est » et pour « adapter » : v.t. « Appliquer, ajuster ».

Adaptabilité

Dans le dictionnaire Larousse de la langue française, Lexis de 1979, on trouve la définition de « adaptabilité » suivante : n.f. « Capacité que présente un organisme de s'adapter au cours de sa vie à de nouveaux milieux ou à de nouvelles situations »[1].

En sports de combat

S'adapter est, en sport de combat, la capacité à auto-réguler son propre comportement sous l'effet des contraintes de son adversaire. C'est surtout la faculté à mettre en place un ensemble d'actions destinées à apporter des réponses au comportement adverse et ainsi, s'accorder à tous les styles de combattant.

Les qualités d'adaptation escomptées, dans l'apprentissage des sports de combat, touchent aussi bien l'aspect défensif que l'utilisation de l'activité adverse à son propre avantage. Ex. : Utiliser les coups d'arrêt de l'adversaire attentiste (stoppeur notamment) pour construire son jeu contre-offensif. L'adaptation se concrétise par deux savoir-faire :

  • d'abord, résoudre les problèmes posés par le jeu adverse (défendre ses cibles et neutraliser la future activité adverse).
  • puis, organiser son jeu personnel au regard du profil adverse pour exploiter le jeu adverse.

L'apprentissage de cette capacité consiste à travailler la maîtrise des différents compartiments de jeu afin de répondre au mieux aux sollicitations adverses.

Dans ce domaine, on trouve un ensemble de règles d'adaptation (appelées « principes de conduite » ou « principes tactiques ») qui lorsqu'elles sont suivies évitent de tomber dans les pièges adverses. Ces règles sont abordées progressivement dans l'apprentissage ou se découvrent par instinct et en font la subtilité de l'activité boxe. On peut citer : « sortir de l'axe direct lorsqu'on a affaire à un fonceur » ou « éviter le coup d'arrêt adverse ».

Mais l'adaptation ne s'arrête pas aux qualités technico tactiques, elle concerne également les qualités physiologiques et psychologiques. Ex. : s'adapter à la pression adverse sans être en dette d'oxygène, tolérer l'angoisse de pré-match, supporter les actions d'intimidation adverses, etc. Tout cela peut s'apprendre à la salle et c'est à l'entraîneur de mettre en place des tâches qui vont améliorer l'adaptabilité de son poulain.

Illustration en boxe

Cas de figure : « l'adversaire est un attentiste et notamment un stoppeur ». En termes d'adaptation, le but va être de :

Exemple d'adaptation défensive suivie d'une exploitation de l'activité adverse :

Sources

  1. Jean Dubois (dir.), Dictionnaire de la langue française - lexis, Paris, Éditions Larousse, (1re éd. 1979), 2109 p., relié (ISBN 2-03-320216-X et 2-03-320211-9)
  • Gérard Chaliand, Arnaud Blin, Dictionnaire de stratégie militaire, Librairie académique Perrin, 1998
  • Alain Delmas, 1. Lexique de la boxe et des autres boxes (Document de formation fédérale), Aix-en-Provence, 1981-2005 – 2. Lexique de combatique (Document de formation fédérale), Toulouse, 1975-1980
  • Thierry de Montbrial et Jean Klein, Dictionnaire de stratégie, PUF, Paris, 2000
  • F.F.E., Les cahiers de la commission pédagogique nationale d'escrime, INSEP, Paris, 1981
  • François Géré, Pensée stratégique, Ed. Larousse, Paris, 1999
  • Gabrielle & Roland Habersetzer, Encyclopédie des arts martiaux de l'Extrême-Orient, Ed. Amphora, Paris, 2000
  • M. Imhauss, R. Chapelot, Langage de l'escrime, Ministère de la Guerre, 1908
  • Friedrich Mahlo, L'acte tactique en jeu, Éd. Vigot, Paris, 1969

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).