Encyclopédie Wikimonde

Ahmat Zéïdane Bichara

Aller à : navigation, rechercher
Ahmat Zéïdane Bichara

Ahmat Zéïdane Bichara (né le à Korlongo au Guéra) est un journaliste et écrivain tchadien.

En 2005, journaliste au Progrès (journal tchadien et correspondant de Syfia-international), il découvre par hasard un camp d'endoctrinement.Il décide de faire un papier intitulé « Centre de dressage pour les enfants et les épouses », dans lequel il relate le calvaire imposé aux enfants et aux épouses « récalcitrantes » dans les écoles coraniques autour de N'Djaména. Il est alors sollicité par France 2 qui lui demande de filmer clandestinement un de ces camps. Le reportage sera diffusé, fin 2005, dans l'émission Envoyé spécial qui mentionne son nom au générique. Menacé de mort dès le lendemain par les milieux islamistes tchadiens, il doit alors fuir son pays laissant femme et enfants. Il se retrouve à Paris sans le sou, en quête d'une demande d'asile politique.

Ahmat Zéïdane Bichara relate dans un livre, parfois avec humour, ces événements et son arrivée à Paris. L'auteur raconte sa lutte pour obtenir la possibilité de vivre dignement. Loin de son pays, de sa famille, de ses amis, on le suit dans ses démarches de demandeur d'asile.

Dans son dernier ouvrage, Intégration mode d'emploi : les tribulations d'un musulman laïque, paru dans la même maison des éditions que son premier livre, Ahmat Zéïdane Bichara nous parle des immigrés non européens. Son auteur nous raconte ses premiers pas à Toulouse, ses efforts pour retrouver « une place dans le monde occidental ».

L'auteur

Né le 3 mars 1974 à Korlongo au Guéra, Ahmat Zéïdane Bichara était reporter au journal Le Progrès. II a remporté, en mars 2006, le prix de journalisme Lorenzo Natali de l’Union européenne pour son reportage Centre de dressage pour les enfants et les épouses. Il est actuellement spécialiste des récits des demandeurs d'asile en Europe et responsable du site Regards d'Africains de France. Il est toujours journaliste et père de quatre enfants : Mahamad, Nadira, Dounia et Moussa. Il est marié à Anne Amine Nangui, fille d'un pasteur de l'église évangélique du Tchad.

Ahmat Zéïdane Bichara a donné plusieurs conférences dans le monde : Les violences faites aux enfants et aux femmes, organisée par la fondation de la reine Sofia d'Espagne (2007), Le rôle des journalistes d'investigations pendant les conflits ethniques et politiques : documentaires et les journalistes africains (le 28 juillet 2008 en Italie), La diversité ethnique en France (Perpignan 2011), Les femmes africaines et les violences politiques (France terre d'asile), L'égalisation de la prostitution en France et le rôle des journalistes, donnée par les étudiantes de l'université Mirail de Toulouse.

Président d'honneur de la journée des réfugiés en 2009, organisée par les associations de Toulouse : Mourir ou vivre aux portes de la France par la librairie Terra nova de Toulouse. Ahmat Zéïdane Bichara, vient de publier Si la chèvre broute là où elle est attachée le 29 janvier 2014 aux éditions Édilivre.

Publication

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).