Encyclopédie Wikimonde

Alcore Technologies

Aller à : navigation, rechercher

ALCORE Technologies
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=logo de Alcore Technologies]]
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de Alcore Technologies|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 1989
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Christophe Bertholet
Forme juridique Société anonyme
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Siège social Saint-Ouen l'Aumône
Drapeau de France France
Direction Christophe Bertholet
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Conception et Fabrication de systèmes de Drones
Produits Azimut 2, Biodrone, Chacal, Easycopter, Epsilon 1 & Epsilon 2, Futura, Maya, Quadopter
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web http://www.alcore-tech.com
Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

ALCORE Technologies est une société française, basée à Cergy-Pontoise, spécialisée dans les études de systèmes de drones depuis 1989.

Activités

ALCORE Technologies développe et fabrique des systèmes de drones à destination de l'armée, des forces de polices, de l'inspection d'ouvrages d'art, d'études scientifiques.

La conception repose sur un bureau d'études aérodynamique, d'études mécaniques, matériaux et motopropulseurs ainsi que sur un bureau d'études électronique. La production en interne repose sur un savoir-faire en moulage de pièces en matériaux composites ainsi que l'usinage (numérique ou conventionnel) de pièces mécaniques. La société ALCORE Technologies réalise les essais en vols[1].

Ainsi, l'entreprise ALCORE a travaillé sur les drones Mart de la STAT, ainsi que les drones Crécerelle, Sperwer (développement du châssis en titane [2], du système anti-vibratoire et de l'ensemble du groupe motopropulseur à la norme JAR VLA pour certification aéronautique) et TMD3[3] (Azimut 1) pour le compte de Sagem.

L'entreprise est également spécialisée dans la réalisation d'échelles réduites instrumentées de démonstrateurs recherche en vol afin d'explorer de nouveaux domaines de vols.

Produits

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en.
  • Azimut 2

Azimut 2 est un drone de reconnaissance courte portée.

Ce drone est optimisé pour être lancé à la main[4] . Il est propulsé par un moteur électrique brushless de 600W. Un système de catapultage autorise une mise en vol avec des charges plus importantes[4].

Lors d'opération, sa vitesse maximale d'arrivée sur le théâtre d'opération est de 120 km/h. Azimut 2 effectue ensuite sa mission à une vitesse de 70 km/h avec une altitude comprise entre 100 m et 300 m sur un rayon d'action de 10km. Son aptitude à planer lui permet d'économisé ses batteries pour lui offrir une autonomie de 90 minutes[4]. Le moteur est alimenté par des packs LiPo ou LiS.

Ce drone intègre l'état de l'art dans plusieurs technologies :

La finesse de 32 est atteinte grâce à une maîtrise parfaite de moulages en composite.

Le moteur électrique atteint un rendement de 90% économisant ainsi l'énergie.

Le rapport poids embarqué énergie stockée des batteries est optimum.

La centrale de navigation et son data link tient dans une boite d'allumettes.

  • Biodrone
  • Chacal

Le Chacal est le premier drone furtif (très faible surface équivalente radar)[5] développé au monde. Il a été conçu et fabriqué par ALCORE Technologies depuis 1989[5]. Économique et polyvalent, il est destiné à un usage civil ou militaire[6].

  • Easycopter

Easycopter est un mini hélicoptère à propulsion électrique optimisé pour faire du vol stationnaire avec une très faible consommation d'énergie. Il est télé-opéré avec trois modes de pilotages: manuel, semi-automatique et automatique.

  • Epsilon 1 & Epsilon 2

Epsilon 1 et 2 sont des drones à voilure fixe en composite propulsé par un moteur pneumatique à air comprimé[7]. Dépourvu de train d'atterrissage, c'est le ventre du micro-drone qui sert de train tandis que la mise en vol se fait à la main[1].

  • Futura

Futura est un drone léger rapide multi-rôle fabriqué en composite. Ce drone à voilure delta est décliné en différentes versions selon la mission visée (drone cible pour entrainement tir sol-air ; drone de reconnaissance ; drone de guerre électronique pour le brouillage des ondes).

Ce drone est mis en vol à l'aide d'une rampe de lancement, il est ensuite propulsé par un turboréacteur d'une poussée de 50 livres. Sa vitesse de croisière est de 340 km/h pour une durée de 70 min avec un rayon d'action de 200 km.

  • Maya

Maya est un drone à voilure tournante permettant le décollage vertical. Sa conception et fabrication est réalisé par la société française ALCORE Technologies.

La sustentation de ce drone est réalisé par une hélice deux pales entrainé par un moteur de 600W. Sa distance franchissable maximale est de 50 km avec une autonomie de 30 minutes.

Le carénage de la voilure tournante lui donne vocation à voler en milieu urbain.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Patrick Brunet, « ALCORE Technologies étoffe sa gamme de drones de reconnaissance », Air et Cosmos, no 1810,‎ , p. 32-33
  2. Anne Musquère, « L'espoir des petits drones français », Air et Cosmos, no 2232,‎ , p. 16 à 20
  3. Patrick Brunet, « Sagem lance un drone miniature : Le TMD-3 renseignera en temps réel les fantassins », Air et Cosmos, no 1757,‎ , p. 21
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Patrick BRUNET, "ALCORE Technologies étoffe sa gamme de drone de reconnaissance", Air et Cosmos, n°1810, 21 septembre 2001, p 32
  5. 5,0 et 5,1 Pierre Langereux et Nicole Beauclair, « ALCORE va faire voler à l'automne un drone furtif à structure céramique », Air et Cosmos, no 1380,‎ 25 au 31 mai 1992, p. 47
  6. Pierre Langereux, « ALCORE exposera au Bourget son mini-RPV plastique Chacal », Air et Cosmos, no 1334,‎ 3 au 9 juin 1991, p. 39
  7. Michel Alberganti, « ALCORE vise une envergure de 25 cm d'ici cinq ans : Les travaux de la PME s'inspirent du vol des oiseaux », Le Monde,‎

Bibliographie

  • Pierre Langereux, « ALCORE exposera au Bourget son mini-RPV plastique Chacal », Air et Cosmos, no 1334,‎ 3 au 9 juin 1991, p. 39
  • Pierre Langereux et Nicole Beauclair, « ALCORE va faire voler à l'automne un drone furtif à structure céramique », Air et Cosmos, no 1380,‎ 25 au 31 mai 1992, p. 47
  • Nicole Beauclair, « Le "CHACAL" sert de cible pour les essais du radar DAV », Air et Cosmos, no 1434,‎ 12 au 25 juillet 1993, p. 63
  • Jean-Michel Guhl et Philippe Wodka-Gallien, « Euro Satory 2000: Le dernier salon de l'armement terrestre du siècle a montré le développement du domaine aéroterrestre », Air Zone, no 30,‎ mai-juin 2000, p. 48 à 55 (ISSN 1257-4384)
  • Patrick Brunet, « Sagem lance un drone miniature : Le TMD-3 renseignera en temps réel les fantassins », Air et Cosmos, no 1757,‎ , p. 21
  • Patrick Brunet, « La France fait le pari des avions sans pilote », Air et Cosmos, no 1761,‎ , p. 22 à 25
  • Patrick Brunet, « ALCORE Technologies améliore sa gamme », Air et Cosmos, no 1763,‎ , p. 19
  • « Nouvelles du monde : ALCORE Technologies mise sur Futura », Air Zone, no 30,‎ mai-juin 2001, p. 7 (ISSN 1257-4384)
  • Patrick Brunet, « ALCORE Technologies étoffe sa gamme de drones de reconnaissance », Air et Cosmos, no 1810,‎ , p. 32-33
  • Patrick Brunet, « ALCORE Technologies multiplie les concepts », Air et Cosmos, no 1846,‎ , p. 24
  • Michel Alberganti, « ALCORE vise une envergure de 25 cm d'ici cinq ans : Les travaux de la PME s'inspirent du vol des oiseaux », Le Monde,‎
  • Michel Alberganti, « Avant-garde de la guerre du futur, les drones joueront un rôle décisif dans la lutte antiterroriste », Le Monde,‎ , p. 18
  • Jean-Marc Tanguy, « Le retour du drone Drac », Air et Cosmos, no 1908,‎ , p. 78
  • « Drones: Un hommage israélien à l'inventivité française », Air et Cosmos, no 1944,‎ , p. 8
  • « Drac (Drone de reconnaissance au contact) », Air et Cosmos, no 1944,‎ , p. 20
  • Anne Musquère, « L'hydrogène, vecteur d'endurance : Après avoir testé un système de piles à combustible sur le petit drone Azimut, Alcore vise le segment tactique », Air et Cosmos, no 2201,‎ , p. 26
  • Anne Musquère, « L'espoir des petits drones français », Air et Cosmos, no 2232,‎ , p. 16 à 20
  • (en) SHEPARD, Unmanned Vehicles, The concise global industry guide , Shepard Media,
  • (en) Paul Joseph Springer, Military Robots and Drones: A Reference Handbook, ABC-CLIO LLC, , 297 p. (ISSN 978-1598847321[à vérifier : ISSN invalide]), p. 12

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).