Encyclopédie Wikimonde

Alexandra Henrion-Caude

Aller à : navigation, rechercher
Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Alexandra Henrion-Caude, née le 16 octobre 1969 à Warwick au Royaume-Uni est une chercheuse française de l'Inserm, spécialiste en génétique, directrice de la plateforme technologique GenAtlas à l'Institut des maladies génétiques Imagine à l'hôpital Necker[1],[2].

Biographie

En 1997, elle soutient sa thèse sur les gènes USF dans la régulation du glucose[3], et reçoit le Prix de la Fondation Nestlé[4]. Elle poursuit sa carrière aux États-Unis en neurobiologie au Joslin Diabetes Center à Harvard Medical School à Boston[5] et au Salk[6].

En 2013, elle devient boursière Eisenhower et explore les possibilités de diminuer les coûts en santé[7],[8], comme les nouveaux contours de la science avec plusieurs Prix Nobel aux Molecular Frontiers sous l'égide de la Fondation Nobel, de l'Académie Royale des Sciences de Suède et de l'Université de Corée[9]

En 2015, elle contribue au lancement du manifeste du juste soin au juste coût[10]. Ses interrogations sur la possibilité de construire des ponts entre les connaissances ancestrales et une médecine de pointe l'amènent en Afrique. Elle promeut l'engagement des femmes dans la science avec la Présidente de la République de Maurice[11], et démontre le défi que pose le changement climatique en matière de santé[12]. Outre ses engagements personnels en bioéthique[13] et dans le monde associatif[14], ses résultats concernent la maladie de Hirschprung, le syndrome de Ravine[15],[16], les microARN[17] dont les mitomiRs pour lesquels son étudiante Simonetta Bandiera reçoit le Prix de la Fondation Jérôme Lejeune[18].

Notes et références

  1. « Alexandra Henrion Caude - Une Fellow à la française », Science et Santé, Institut national de la santé et de la recherche médicale, vol. 16,‎ , p. 14-15 (lire en ligne)
  2. Science-en-conscience.fr
  3. HENRION CAUDE, ALEXANDRA, « Signalisation transcriptionnelle du glucose dans le foie : clonage des genes usf et leur etude fonctionnelle dans la regulation de la transcription », http://www.theses.fr/,‎ (lire en ligne)
  4. Nestlé dote la recherche, 20 mars 1997
  5. (en) Anne Swardson et Anne Swardson, « BEST MINDS BIDDING FRANCE ADIEU », The Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne)
  6. The Salk Insitute - Montminy Lab - Alumni
  7. Eisenhower Fellows
  8. Rencontre avec Alexandra Henrion-Caude (http://extranet.inserm.fr/content/download/70994/482032/version/1/file/alexandra_henrion_130829.pdf)
  9. (en) « Korea 2013 | Molecular Frontiers » (http://www.molecularfrontiers.org/symposia/korea-2013), sur www.molecularfrontiers.org (consulté le 24 mai 2017)
  10. « 2016 mars », Collectif national des PASS,‎ (lire en ligne (http://collectifpass.org/2016/03/))
  11. « SCIENCE ET TECHNOLOGIE - AMEENAH GURIB-FAKIM : « On a besoin de professeurs motivés » | Le Mauricien » (http://www.lemauricien.com/article/science-et-technologie-ameenah-gurib-fakim-besoin-professeurs-motives), sur www.lemauricien.com (consulté le 24 mai 2017)
  12. #WFMauritius highlights // Climate and health: Challenges and ways forward (https://www.youtube.com/watch?v=6TP5owHsCUY), 2016-10-26
  13. Laurent Aventin, économiste de la santé, Alexandra Henrion Caude, chercheur à l'INSERM, Alain Privat, ancien chercheur à l'INSERM, « Recherche sur l'embryon humain : business ou santé publique ? », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne (http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/25/recherche-sur-l-embryon-humain-business-ou-sante-publique_1526754_3232.html))
  14. AFAF, « Espoir », Association Française Ataxie de Friedreich,‎ 2011-2013, p. 17-18, 45, 79 (lire en ligne (http://www.afaf.asso.fr/rech/2011-2012.pdf))
  15. Anorexie du nourrisson : la piste du gène « sauteur » (https://www.lesechos.fr/20/03/2012/LesEchos/21148-084-ECH_anorexie-du-nourrisson---la-piste-du-gene---sauteur--.htm), 2012-03-20
  16. (en) Ed Yong, « Under three layers of junk, the secret to a fatal brain disease », National Geographic, Phenomena,‎ (lire en ligne (http://phenomena.nationalgeographic.com/2012/03/12/under-three-layers-of-junk-the-secret-to-a-fatal-brain-disease/))
  17. Simonetta Bandiera, Silvia Rüberg, Muriel Girard et Nicolas Cagnard, « Nuclear Outsourcing of RNA Interference Components to Human Mitochondria », PLoS ONE, vol. 6, no 6,‎ (ISSN 1932-6203, PMID 21695135 (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21695135), PMCID PMC3113838 (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3113838), DOI 10.1371/journal.pone.0020746 (http://dx.doi.org/10.1371%2Fjournal.pone.0020746), lire en ligne (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3113838/))
  18. « Traqueuse de gènes. SIMONETTA BANDIERA », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne (http://www.la-croix.com/Archives/2012-10-11/Traqueuse-de-genes.-SIMONETTA-BANDIERA-_NP_-2012-10-11-863650))

Liens externes

  • (en) Notice biographique (http://prabook.com/web/person-view.html?profileId=368543)
  • Lauréate Eisenhower Fellow (https://www.efworld.org/meet-our-fellows/alexandra-caude)
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 227 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Fichier d'autorité international virtuel (http://viaf.org/viaf/197939273/) • ORCID (http://orcid.org/0000-0002-8170-2260) • Système universitaire de documentation (http://www.idref.fr/096424753) • Gemeinsame Normdatei (http://d-nb.info/gnd/1102608394) • WorldCat (http://www.worldcat.org/identities/np-henrion%20claude,%20alexandra/)
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).