Encyclopédie Wikimonde

Alfred-Marcel Vincent

Aller à : navigation, rechercher

Alfred-Marcel Vincent
Fonctions
Maire de Livry-Gargan
Élection 1961
Réélection 21 mars 1965
21 mars 1971
20 mars 1977
13 mars 1983
19 mars 1989
Prédécesseur César Collavéri (assassiné)
Successeur Alain Calmat
Conseiller général

(30 ans et 12 jours)
Élection 15 mars 1964
Circonscription Canton de Livry-Gargan
Prédécesseur Raymond Valenet (indirectement)
Successeur Pascal Popelin
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Creuse
Date de décès
Nationalité Française
Parti politique SFIO puis PS
Profession Agent RATP

Alfred-Marcel Vincent est un homme politique français, né en 1908, dans la Creuse et mort en 1999.

Biographie

Il fait d'abord une carrière à la RATP. Militant syndical, il démégage à Livry-Gargan, où il rejoint la section socialiste de la ville. Il entre au conseil municipal en 1954. Il devient maire de la ville en 1961 puis est réélu constamment jusqu'en 1995 [1],[2],[3]. Son adjoint pendant plus de trente ans est Madame Josette Soulier. Il soutient Alain Calmat, lors de son premier mandat en tant que conseiller municipal. Il est également membre du Conseil général de la Seine-Saint-Denis (1964-1994) [4].

Il préside le Syndicat des eaux d'Île-de-France de 1965 à 1983. En 1967, en accord avec ses idées pro-européennes, il signe le jumelage avec la ville bavaroise de Fürstenfeldbruck.

En 1992, son nom a été donné au parc des sports de Livry-Gargan[5].

Récompenses et décorations

À la fin de sa vie, il est fait Officier de la Légion d'honneur, Grand Officier dans l'Ordre national du Mérite, Commandeur des palmes académiques et Commandeur du Mérite agricole.

Bibliographie

Livry-Gargan, le magazine (magazine mensuel édité par la commune)

Références

  1. Robert Weinland, « francegenweb.org - votre service benevole d'assistance genealogique », sur www.francegenweb.org (consulté le 6 août 2018)
  2. ajpn, Hellen Kaufmann, Bernard Lhoumeau, Bordeaux, Aquitaine, France, « Livry-Gargan en 1939-1945 », sur www.ajpn.org (consulté le 6 août 2018)
  3. [http://jouhaux.free.fr/creteil/historique.html « Le personnage L�on Jouhaux »], sur jouhaux.free.fr (consulté le 6 août 2018)
  4. « ILE-DE-FRANCE Les élections cantonales des 20 et 27 mars Le RPR espère conquérir les présidences des conseils généraux des Yvelines et de Seine-et-Marne », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 6 août 2018) :

    « Plus que tout autre, le Parti socialiste est en situation difficile, lors de ces élections. Il remet en jeu 27 sièges sur les 37 qu'il détient dans la région. Plus précisément, cinq conseillers généraux socialistes, sur neuf, sont soumis à renouvellement dans le Val-de-Marne, cinq sur six en Seine-et-Marne et dans le Val-d'Oise, quatre sur six en Seine-Saint-Denis, quatre sur cinq dans les Yvelines, deux sur trois dans l'Essonne, deux sur deux dans les Hauts-de-Seine. Or, par surcroît, huit élus sortants ne se représentent pas, parmi lesquels le sénateur Louis Perrein à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), Alfred-Marcel Vincent à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), et Paul Picard, le maire de Mantes-la-Jolie (Yvelines). »

  5. « http://policelivrygargan.monsite-orange.fr/page6/index.html », sur policelivrygargan.monsite-orange.fr (consulté le 6 août 2018)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).