Encyclopédie Wikimonde

Alpine Airlines

Aller à : navigation, rechercher
Alpine Airlines
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
SAV
Repères historiques
Date de création 2012
Fondateur Christophe Chapuis - Jean Baptiste Pennazio
Généralités
Basée à Altiport de Courchevel
Autres bases Aéroport de Chambéry - Savoie
Taille de la flotte 7
Siège social Aéroport de Chambéry - Savoie
Site web www.alpine-airlines.com



Alpine Airlines (nom commercial de la société Aerosavoie) est une compagnie aérienne française et une école de pilotage fondée en 2012, basée sur l'altiport de Courchevel, l'aéroport de Chambéry-Savoie et l'aéroport de La Môle Saint-Tropez.

Caractéristiques

Alpine Airlines a plusieurs activités, notamment le transport de passagers "à la demande" et l'école de pilotage spécialisée au vol en montagne.

Elle possède un Certificat de Transporteur aérien (AOC) [1] depuis avril 2015.

La compagnie aérienne exploite des avions Bimoteur Vulcanair (anciennement Partenavia) AVIATOR AP68TP-600 et P68 OTC depuis ses bases de Courchevel, Saint Tropez et Paris à travers la proche Europe et le bassin méditerranéen.

L'activité de la compagnie est liée à la saisonnalité : l'hiver l'exploitation est principalement située à Courchevel, l'été à Saint-Tropez et le reste de l'année à Chambéry, Lyon, Annecy.

La partie école de pilotage est certifiée ATO (Approved training organisation) [2] depuis 2014. Pour l'écolage, la compagnie exploite des appareils de type Jodel D140 Mousquetaire (qualification au vol en montagne), Cessna 172R (qualification Courchevel[3],[4], formation de pilote privé), Pilatus PC6 et Cirrus SR22.

Histoire

Début 2012, la première SARL Aerosavoie est créée à Chambéry (Savoie) par Christophe Chapuis et Jean-Baptiste Pennazio. La vocation initiale de la société est le largage de parachutistes sur Pilatus Porter PC6.

La société crée ensuite le premier ATO (Approved Training Organisation) professionnel de formation pilote sur Pilatus PC6 Porter, conforme au nouveau règlement AIRCREW et AIROPS.

En mai 2014, la direction générale de l'aviation civile (DGAC) lui délivre le certificat ATO formation "Vol Montagne" professionnel.

Dès le mois de juin 2014, la société travaille à l'obtention du futur CTA (Certificat de transporteur aérien), qui permettra d'effectuer des vols commerciaux. L'objectif de Christophe Chapuis et Jean-Baptiste Pennazio est de relier l'altiport de Courchevel, à l'image de la compagnie Air Alpes.

Avant Aerosavoie, le dernier vol commercial a été réalisé au mois de mai 1995 par la compagnie Tyrolean[5],[6].

En Septembre 2014, la société inaugure sa nouvelle base à l'altiport de Courchevel, en partenariat avec la municipalité de Courchevel qui souhaite développer son installation. Elle est la seule société avion basée à Courchevel, et délivre entre autre la formation nécessaire pour les pilotes souhaitant atterrir sur la piste de Courchevel[7],[8].

En juin 2015, la direction générale de l'aviation civile (DGAC) lui délivre le certificat de transporteur aérien (CTA)[9],[10]. Depuis ce jour, Aerosavoie est la seule compagnie aérienne autorisée par la DGAC à atterrir à l'altiport de Courchevel[11] avec des passagers commerciaux (passagers payants)[12],[13],[14].

Le premier appareil de type Vulcanair P68 Turbo-Observer[15] est livré en avril 2015 et le premier vol commercial de la compagnie est effectué le 28 juin 2015.

En novembre 2015, la société choisit un nouveau nom commercial "Alpine Airlines", qu'elle adopte définitivement[16].

Après plus de 20 années sans activité commerciale "avion" sur la piste de Courchevel, le premier vol commercial à destination de Courchevel atterrit le 19 décembre 2015. Il est accueilli à Courchevel par toute l'équipe Aerosavoie et par Yves Chapuis, responsable de l'altiport de Courchevel. L'appareil arrivait de l'aéroport d'Annecy Haute-Savoie Mont-Blanc.

En juin 2016, Alpine Airlines inaugure sa nouvelle base à Saint Tropez "La Mole". Les premiers vols sur le bassin méditerranéen débutent en juillet 2016[17].

Juillet 2016, la DGAC autorise les opérations commerciales à l'altiport de Megève[18]. Alpine Airlines est à ce jour la seule compagnie aérienne à réaliser des liaisons commerciales vers Megève[19].

Avril 2017, les opérations commerciales VFR de nuit en montagne sont approuvées par la DGAC. Ces opérations permettent le franchissement des Alpes très rapidement lorsque les conditions météorologiques le permettent (trajet direct, hors des routes de navigation utilisées par les vols aux instruments).

Mai 2017, les opérations commerciales "monomoteur" sont approuvées par la DGAC. Ces opérations permettent de réaliser des vols panoramiques au dessus des Alpes et du Mont Blanc avec des appareils monomoteur.

Juin 2017, la compagnie reçoit son nouvel appareil[20], le Vulcanair AVIATOR AP68TP-600. Plus grand et plus rapide, il permet entre autre de relier Paris à Courchevel en 1h25.

Ce nouvel appareil peut embarquer jusqu'à 8 passagers.

Flotte de la compagnie en octobre 2017[21]

La flotte Alpine Airlines est composée de 7 appareils :

Appareil Livrée en commande Immatriculation
AVIATOR AP68TP-600 1 1 F-HSKJ
P68 OTC 1 0 F-HSKI
Cessna C172R 1 0 F-HSNO
Jodel D140 Mousquetaire 2 0 F-BMFS

F-PJJN

Pilatus PC6 Porter 1 0 F-GIBV
Cirrus SR22 1 0 N194CP

Autres activités de la compagnie[22]

  • Vols d'affaires et avion taxi: location d'un appareil avec pilote(s) pour la destination souhaitée par un client.
  • Navettes d'entreprise: navettes programmées de façon récurrente pour relier les sites industriels d'un client.
  • Vols panoramiques: location d'un appareil avec pilote pour un survol touristique d'une région (Alpes, Mont Blanc, 3 Vallées)
  • Formation: Qualification montagne, altiport Courchevel, Pilote privé et qualifications de type et des renouvellements sur les types MEP, SEP, PILATUS PC6, AVIATOR AP68TP-600

Alpine Airlines utilise une livrée spécifique pour les appareils utilisée en transport de passager. Elle comporte un fuselage gris claire avec la dénomination « Alpine-Airlines » en noir et rouge.

La queue est gris foncée avec le logo "AA" en rouge.

Notes et références

  1. DGAC, « Compagnies aériennes françaises autorisées », Ministère de la Transition écologique et solidaire,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2017)
  2. DAC, « Organisme de formation agréé (ATO) », Ministère de la Transition écologique et solidaire,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2017)
  3. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  4. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  5. Siegfried Lenz, « Dash 7 Homepage », sur www.dash7.at (consulté le 12 novembre 2017)
  6. Archives Altiport de Courchevel - Consultable en mairie
  7. « Ecole de pilotage - Mairie de Courchevel », sur altiport.mairie-courchevel.com (consulté le 12 novembre 2017)
  8. (cs) Jiri Prusa, « Altiport Courchevel », Flying revue,‎ (lire en ligne)
  9. DGAC, « Direction générale de l’aviation civile (DGAC) », Ministère de la Transition écologique et solidaire,‎ (lire en ligne, consulté le 11 novembre 2017)
  10. (en) « Alpine Airlines Relaunches Service from Courchevel », sur SeeCourchevel.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  11. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  12. Le Dauphiné Libéré, « Alpine airlines veut relancer les vols commerciaux », Le Dauphiné Libéré - Juin 2015,‎ (lire en ligne, consulté le 11 novembre 2017)
  13. « Infos du ciel : Flybe, easyjet, Lufthansa, Air Astana, ANA, Jet Airways … », sur www.laquotidienne.fr (consulté le 12 novembre 2017)
  14. (en-GB) Zac Hancox, « COURCHEVEL CHARTER FLIGHTS », Astute Aviation - Jet Sharper,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2017)
  15. flybyeigenheer, English: GVA Etang de Colovrex, (lire en ligne)
  16. « Pure courchevel n°87 fév/mar 2015 - Page 150 - 151 », (consulté le 12 novembre 2017)
  17. « Aéroport International Golfe Saint-Tropez », sur www.sainttropez.aeroport.fr, (consulté le 12 novembre 2017)
  18. « Megève Altiport | PrivateFly », (consulté le 12 novembre 2017)
  19. « Aéroport Chambéry Savoie » (consulté le 12 novembre 2017)
  20. (en-US) « The World's Best Photos of vulcanair - Flickr Hive Mind », sur hiveminer.com (consulté le 12 novembre 2017)
  21. « Alpine airlines », sur Alpine Airlines (consulté le 11 novembre 2017)
  22. « Alpine airlines - Vols privés et touristiques école de pilotage Chambéry Courchevel Saint Tropez Aix les bains savoie Mont Blanc air taxi - Alpine Airlines », sur Alpine Airlines (consulté le 11 novembre 2017)

Annexes

Lien externe

  • Site officiel (http://www.alpine-airlines.com)
  • Altiport de Courchevel (http://altiport.mairie-courchevel.com/)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).