Encyclopédie Wikimonde

Amédée Guelet

Aller à : navigation, rechercher

Amédée Julien Pierre Guelet est un communard, né le à Saint-Aubin-d'Aubigné,en Bretagne.

Biographie

C'est un champignonniste et un ancien militaire. Il a aussi subi une condamnation pour vente d'effets d'habillement et escroquerie[1] au préjudice de deux habitants. Pendant le 1er Siège et sous la Commune de Paris, il est garde dans les Éclaireurs et prend part aux combats. Le commissaire de son quartier ne donne pas sur lui de renseignements favorables. Le 12e conseil de guerre le condamne, le 11 avril 1872, à la déportation simple en Nouvelle-Calédonie. Le 15 janvier 1879, il obtient sa remise de peine et rentre en France par le Var (bateau)[1].

Notes et références

Voir aussi

Sources et bibliographie

  • Arch. Nat., BB 24/839-Arch. Nat., PPO, liste d'amnistiés
  • Roger Pérennès et Frank Chantepie, « Guelet, Amédée », dans Déportés et forçats de la Commune: de Belleville à Nouméa, Ouest Éditions, , 580 p.
  • Guelet Amédée, Julien, Pierre

Cet article « Amédée Guelet » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).