Encyclopédie Wikimonde

Amélie Daniel

Aller à : navigation, rechercher
Amélie Daniel
Description de cette image, également commentée ci-après
Amélie Daniel en concert à Lausanne (2013)
Informations générales
Nom de naissance Amélie Roder
Naissance
Yverdon-les-Bains, Suisse
Activité principale Chanteuse, auteure, compositrice, productrice
Genre musical pop, folk, chanson française
Instruments Piano
Guitare
Glockenspiel
Piano jouet
Loop station
Années actives depuis 2012
Site officiel ameliedaniel.com

Amélie Daniel, de son vrai nom Amélie Roder, est une musicienne et chanteuse suisse née à Yverdon-les-Bains dans le canton de Vaud. Auteur-compositrice et pianiste, elle chante principalement en français et en anglais.

Biographie

Amélie Daniel a grandi au sein d'une famille de quatre enfants, à Combremont-le-Grand, petit village de la Broye vaudoise. Elle a souhaité prendre le nom d'artiste Amélie Daniel en hommage à son grand-père qui l'a beaucoup soutenue depuis ses débuts. Dès son enfance, Amélie Daniel s'intéresse à la musique ; elle apprend le piano et chante dans le groupe Gospel Melody dont elle est rapidement devenue une des solistes. Ils se produisent en Suisse et en France[1].

Après avoir chanté avec différents groupes, Amélie a l'envie d'écrire ses propres chansons. Fin 2004, elle gagne [1] le Prix auteur-compositeur-interprète décerné par Option musique et France Bleu. C'est une promesse de soutien qui la pousse à continuer sur cette voie. Une formation musicale en poche, elle décide de monter à Paris afin de s'entourer de personnes reconnues pour enregistrer son premier album[2].

Elle a, par la suite, la chance de travailler avec l'agence Flam Music[3], producteur exécutif de son premier disque. C'est Vincent-Marie Bouvot (Zazie, Florent Pagny, Elsa) qui enregistre et réalise le disque dans son studio de Paris, mixé ensuite par Xavier Dromard (Brigitte) et masterisé à Londres par Andy Baldwin (Coldplay, The Who, Robbie Williams)[2].

Elle s'entoure de musiciens renommés pour ce disque, tel que Roberto Briot à la basse (Alain Bashung, Mylène Farmer, Yannick Noah, Christophe Maé) ou Thomas Bloch pour les ondes Martenot (Radiohead, Yael Naim, Gorillaz)[2].

Son premier album Cent souvenirs terriens sorti fin 2013 reçoit un bel accueil des médias et de la presse suisse: Option musique[4][5], Radio Swiss Pop[6], RTS[7], Radio Fribourg, Yes FM, LFM, RTN[8], 24 heures, La Liberté, La Broye, Lausanne-Cités[9], Versoix Région[10], La Télé[11], Le Nouvelliste[12], etc.

Elle chante également aux côtés de Michael Jones pour la soirée télé du Téléthon Suisse[13] le 7 décembre 2013.

Discographie

  • 2013 : Cent souvenirs terriens

Vidéos

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).