Encyclopédie Wikimonde

Amedeo Natoli

Aller à : navigation, rechercher
Amedeo Natoli
Description de cette image, également commentée ci-après
Le Gr.Uff. Amedeo Natoli en 1953 à Paris
Alias
de Nanteuil (de Nantolio)
Naissance
Palermo
Décès (à 64 ans)
Paris
Nationalité Française et Italien
Pays de résidence Drapeau de la France France, Paris
Profession
Activité principale
Autres activités
Distinctions
Ascendants
Chevalier Antonino Natoli (6 juin 1857 - 20 juillet 1919), Nicoletta Perez Natoli (24 août 1864 - 3 juillet 1910)
Conjoint
Clara Santi Natoli (16 septembre 1890 - 9 décembre 1963)
Descendants
Commandeur Aldo Natoli (4 septembre 1906 - 5 février 1971)
Famille

Compléments

Fondateur de Allsecures et RSA Insurance Group Italie

Amedeo Natoli (né à Palerme en Italie et mort le à Paris) est un homme d'affaires italo-français du secteur de l'assurance et de la finance, activités de la famille depuis plus de deux cent cinquante ans. Amedeo Natoli, descendant de la famille princière des Natoli, était aussi essayiste[1] et philanthrope.

Natoli est considéré comme l'un des experts en contrat d'assurance qui ont inspiré l'assurance européenne moderne.

Il a produit plusieurs publications et fit de nombreuses conférences sur ce sujet [2], il a été consultant pour les gouvernements italien et français dans le domaine de la réassurance et de sciences financières, bancaires et d'assurance[3].

Éléments de biographie

Origines, études et vie privée

Le Grand officier Amedeo Natoli était fils unique de Nicoletta Perez et du chevalier Antonino Natoli, financier et philanthrope d'une famille noble de propriétaires fonciers liée à une famille royale d'origine française arrivée en Italie à la rescousse du roi Charles d'Anjou[4],[5] dont il était familier. Cette famille portait autrefois le nom de « de Nanteuil » (ou « de Nantolio »), italianisé après la seconde moitié du XIIIe siècle.

Bien qu'à cette époque Palerme était l'un des centres culturels d'intérêt en Europe, il quitta la ville très jeune pour aller étudier à Paris, se rebellant ainsi contre la volonté de son père ; puis à 19 ans, il rejoignit New York, à partir du port de Palerme, à bord d'un navire appelé Liguria. Il arriva le 23 décembre 1907 à Ellis Island qui était le passage obligé des immigrants[6], un an après, il s'installa définitivement à Paris, Rue de la Paix (dans le 1er arrondissement).

Carrière professionnelle

À Paris, il ouvre une société financière à Rue de la Paix. Celle-ci fusionne ensuite avec plusieurs sociétés opérant en particulier dans la Réassurance et l'Assurance.

Il a été le fondateur de Société Alleanza Securitas Esperia, une alliance de compagnies d'assurances (qui sera renommée Allsecures)[7], dotée de bureaux à Rome et à Milan. Il a aussi fondé en Italie la société RSA Insurance Group.

Il passe toute sa vie entre Paris et Genève, tout en conservant et entretenant une maison à Rome et certaines activités en Italie.

En 1948, Amedeo Natoli est considéré comme l'un principaux acteurs européens des assurances et système de réassurance et est toujours considéré comme l'un des pères de la réassurance et assurance moderne en Europe[8].

Il a été nommé Grand Officier de l'Ordre de la Couronne d'Italie (Ordre militaire d'Italie, institué sur le modèle de la Légion d'honneur) pour ses activités d'assureur [réf. nécessaire].

Il est l'auteur d'essais et de publications parus dans plusieurs pays européens depuis 1934 (dont France, Italie, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni, etc.)[9].

Éléments de biographie personnelle

Amedeo Natoli se marie et est père d'un enfant, Aldo, qui deviendra financier et assureur à Milan et à Paris, les descendants de la famille étaient actionnaires de le groupe international Axa.

Il meurt en 1953 et est enterré parmi des hommes illustres dans le musée en plein air, le Cimetière de Milan.

Fortune

En 1933, il vend l'entreprise Allsecures pour trois cents milliards de lires, à la Famille Agnelli[10].

Son fils, le Commandeur Aldo Natoli (1906-1971) s'installe en Italie où il devient l'un des plus gros contribuables de la ville de Milan, avant de déménager dans l'ancienne ville de Lac de Côme où est fondé l'Ordre de la Maison de Savoie, Lierna où il sera maire.

Distinctions, décorations et honneurs

Grande ufficiale OCI Kingdom BAR.svg
Grand'Ufficiale : Grand-Officier de l'Ordre de la Couronne d'Italie

SMR Order of Saint Marinus - Grand Cross BAR.png Chevalier de Grand-Croix de l'Ordre de S. Marino

GRE Order Redeemer 3Class.png Ανώτερος Ταξιάρχης : Grand Commandeur de l'Ordre du Sauveur

Articles connexes

Notes et références

  1. Amedeo Natoli (1934) "Amedeo Natoli assicurazioni e riassicurazioni", Edizioni Bestetti
  2. Lorenzo Medici (2009) "Dalla propaganda alla cooperazione: la diplomazia culturale italiana nel secondo dopo guerra (1944-1950)", MIUR,
  3. Amedeo Natoli, Assicurazioni e Riassicurazioni (Assurance et Réassurance), publication par Bestetti, Milan, 1934, maintenu à la Revue Internationale d'Histoire Sociale (IIHS), Amsterdam, Pays-Bas (notice ; ref NEHA Bro 1576/4 fol)
  4. "Nobiliario della città di Messina", Giuseppe Galluppi, A. Forni, 2007
  5. Annali Della Citta Di Messina, Capitale del Regno di Sicilia: Dal giorno della sua fondazione fino ai tempi presenti”, Volume 2 di Cajo Domenico Gallo (1758)
  6. Passenger Record, Statue of Liberty-Ellis Island Foundation (New York): Passenger ID 102160140068, Frame 867, Manifest Line Number 0029
  7. [1], The Global 2000: 1–100, Mediobanca
  8. Lettre d'introduction de Alberto d'Agostino, directe centrale Comit et co-gérant avec Raffaele Mattioli dans 1940 des BCI, en faveur de Amedeo Natoli (assureur), 1, Avril 1941, conservé dans le Archives historiques Intesa Sanpaolo, trouver catalogué numéro 27 [2]
  9. [3], International Institute of Social History (IISH)
  10. Oggi: settimanale di politica, attualità e cultura, Volume 38

Bibliographie

  • Peter Borscheid, Niels Viggo Haueter (2012), World Insurance: The Evolution of a Global Risk Network, OUP Oxford, 2012 (Lien Google Livres)
  • Roberto Baglioni, Guida agli archivi e alle fonti storiche delle assicurazioni in Italia, Marsilio, 2003
  • Who Owns Whom: Continental Europe, Volume 1, Dun & Bradstreet, Northwestern University, 1980
  • A. Giuffrè, Il trasporto marittimo di cose nel sistema dei trasporti internazionali, 1976, en University of Virginia, United States of America
  • Il Massimario del Foro italiano, Volume 32, Società editrice "Il Foro italiano", Ed. Corte suprema di cassazione, Italie, 1963
  • Salvatore Galgano, Jurisprudence comparée en matière de droit commercial, maritime, aérien, de propriété industrielle et de droits d'auteur, Volumi 7-8, Edizione dell'Istituto di studi legislativi, 1942
  • Giornale dell'Istituto Italiano degli Attuari, Volumi 11-13, Istituto italiano degli attuari, 1941
  • Revista de Ciencias Económicas, 1938, España, en University of California
  • Lloyd's of London Register of Shipping: Register book. Register of ships, Volume 2, Committee or Llyods a Comité du Lloyds, 1938
  • Comptes rendus du onzième Congrés international d'actuaires: à Paris du 17 au 24 juin 1937, Volume 5, Gauthier-Villars, 1937, en Pennsylvania State University
  • Sergio M. Carbone, La legislazione fascista. 1929-34, Volume 1, 1934
  • Amedeo Natoli, Assurance et Réassurance, publication par Bestetti, Milan, 1934, maintenu à la Revue Internationale d'Histoire Sociale (IIHS), Amsterdam, Pays-Bas
  • Die Versicherung, Volume 9, 1934 en University of Michigan (Lien Google Livres)
  • Francesco Berlingieri, International Maritime Conventions, Volume 1

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).