Encyclopédie Wikimonde

Amiral JC

Aller à : navigation, rechercher
Fichier:JC au concert de Molare.jpg
Amiral JC dans les coulisses du Palais des Sports de Niamey, au concert de Molaré de la Côte d'Ivoire en 2013.

Amiral JC, de son vrai nom Mahamane Djadjé Amadou Touré, né le à Niamey, est un rappeur, compositeur, acteur, chanteur, parolier, compositeur et producteur nigérien. Il est membre de NKN, un collectif de rap nigérien, regroupant des rappeurs se produisant au label Kortchop Productions avec Don Julios , Don Alex (Guinée Equatoriale) et Akeem. Il est également un ancien membre du groupe de rap Bagzam avec son partenaire Kader Use. En plus de 10 ans de carrière, Amiral JC a produit 2 albums avec le groupe Bagzam, un album solo en cours d'enregistrement et des singles avec NKN. Surnommé ATT (Artiste Tout Terrain) pour sa polyvalence, son premier concert solo a eu lieu le 10 décembre 2016 dans la grande salle du Palais des Congrès de Niamey.

Biographie

Enfance

Mahamane Djadjé Amadou Touré est né le 6 janvier 1986 à Niamey, de parents Songhaï, originaires de Tombouctou (Mali). C'est le fils de Amadou Djadjé Touré, ancien footballeur du Mena (Equipe Nationale du Niger). Ses parents ont divorcé par la suite. Sa mère est actuellement gérante du restaurant de l’École Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) de Niamey. Amiral JC a fréquenté successivement le jardin d'enfants de Boukoki, l'école primaire Boukoki I et les collèges CEG 15, CEG 11, CEG 6 et le CSP BOMBEY. Après son échec au Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC), Il poursuivit ses études au Centre de Formations Professionnelle et Technique CFPT KOIRA TEGUI où il obtient un Brevet d’Études Professionnelles, BEP option Génie Civil. Il a ensuite abandonné ses études pour se consacrer à sa carrière musicale. Il est de confession musulmane.

Début de carrière

Amiral JC, anciennement appelé José Calado tire son nom du personnage d'une bande dessinée populaire au Niger. Il embrasse la musique à l'âge de 14 ans. Avec ses potes de quartier Masta, Poutchi, Clentch et Mec Manamane ils créent le groupe Mafia Boys basé au quartier Dar Es Salam ( Dar West Connection). Ensemble ils font une prestation remarquée au premier concert Rap du célèbre animateur Hip Hop Malloum en 2001.

Ensuite il fonde un autre groupe avec ses amis du quartier Recasement, Lam, Soul-mani et Boul-mec. Son style hardcore fait en sorte qu'il se démarque de ses autres coéquipiers. Ce qui lui a valu d'être approché par Kader Use, ex membre du groupe Djoro G. Ensemble ils fondent le Groupe Bagzam.

Bagzam

Fichier:Bagzam avec les étudiants de Bordeaux (France).jpg
Bagzam avec les étudiants de Bordeaux II lors de la caravane de la santé à Dosso, Tillabéry, Tahoua et Niamey en 2006

Bagzam, nom emprunté à une montagne du Nord de l'Aïr dans le Sahara nigérien[1], est un groupe de rap nigérien qui a vu le jour en 1998. Il a été fondé par Kader Use et Aziz Snack. Leur premier single sort en 2000. Après le départ de Aziz Snack, José Calado rejoint le groupe[2]. Son arrivée dans le groupe a été remarquée dans le Game nigérien à travers un son de clash dirigé vers les plus grosses pointures de rap nigérien du moment. Ils enregistrent 2 albums ensemble : "Honneur" sortie le 3 mai 2005[1] et "Tchiassé" le 5 juillet 2008[3].

Du 6 septembre au 8 octobre 2006, Bagzam participe à la Caravane de promotion de la santé au Niger, en compagnie de l'Association des Étudiants de Santé Publique de Bordeaux II (France). Cette caravane a atteint près de la moitié du pays et a concerné les régions de Dosso, tillabéry, Tahoua et Niamey. Lors de cette caravane les artistes ont fait des prestations dans lesquelles ils sensibilisent les populations pour une meilleure hygiène de vie pour éviter des maladies comme le paludisme.

L'album "Tchiassé" est une œuvre qui dénonce les crimes restés impunis en Afrique, notamment au Niger. Des événements scolaires du 9 février 1990 à l'assassinat du Président Ibrahim Baré Mainassara, les deux rappeurs n'ont rien mis à l'écart[4]. Ils ont su conquérir le public nigérien, mêlant les sonorités traditionnelles et modernes tout en gardant un rythme dansant. Le groupe Bagzam a bâti sa notoriété surtout grâce à la dénonciation des maux quotidiens de la société nigérienne.

Fichier:JC à la caravane.jpg
Amiral JC en train de faire des dons de moustiquaires imprégnées aux villageois dans la lutte contre le paludisme

En 2003 ils ont organisé 2 concerts à guichet fermé au Centre Culturel Français Nigérien CCFN Jean Rouch de Niamey, exactement les 3 mai et 3 octobre. Le 12 juillet 2005, un autre concert a été organisé à l'occasion du vernissage de l'album Honneur. Le groupe étant en déclin se disloque après leur dernier concert le 30 avril 2009 et la participation à la caravane Hip Hop "Paix, Tolérance et lutte contre la corruption"[5] organisée par l'Ambassade des États-Unis au Niger.

Carrière solo

Après plusieurs hésitations et une vie professionnelle bouleversée, Amiral JC a enfin décidé de revenir dans le game après une longue absence. Ce retour peu remarqué s'est fait par une autoproduction intitulée I'm back. Malgré la faible audience de ce son, Amiral JC continue à enregistrer des sons sans succès, Rythme et poésie en featuring avec Irène (ex membre des Crazy Girls), weekend en Afrique et biens d'autres. Il enchaîne les prestations lors des événements scolaires et de grands concert et festivals. En 2012 il enregistre le single Feeling avec Fredo Zo et Bernard, qui fait le tour du pays.

Autour de ma bulle

Après la sortie de plusieurs single, Amiral JC a décidé de produire un album intitulé "autour de ma bulle" en signant avec Kortchop Production. Cet album parle de l'artiste et de son expérience personnelle de la vie. Ainsi il met en ligne sa première vidéo "Toujours un vide" en solo le 31 juillet 2015 sur Youtube ce qui marqua l'officialisation de sa carrière nationale et internationale. Cette chanson place l'artiste rapidement en haut d’affiche de l'actualité des musiques urbaines du Niger ce qui lui vaut d'être invité sur la prestigieuse scène du numéro 1 des festivals des musiques urbaines du Niger dénommé Sahel Hip Hop (24 octobre 2015) avec le rappeur sénégalais Nix.

Amiral JC a été sélectionné dans la foulée par la compagnie de téléphonie mobile Orange Niger pour participer au concours "Nuit de la République" organisé chaque année dans le cadre des festivités commémoratives de la Proclamation de la République du Niger du 18 décembre 1958. Il se hisse à la 3e place derrière Kaidan Gaskia et NIF 69-14.

Fort de ce soutien naissant et de la multiplication de ses fans, Amiral JC sort la vidéo "Feeling" produite gratuitement par Elite Média en janvier 2016.

Amiral JC a continué à enchaîner les hits et décida d'organiser un concert le 10 décembre 2016 à la demande de son public. Ce concert organisé par l'artiste lui-même a néanmoins enregistré une faible participation du public. La salle du Palais des Congrès n'a pas pu être remplie malgré tout l'engouement du public autour de l’événement, notamment sur les réseaux sociaux. Le concert avait même été partagé sur le compte Instagram de Didi B des Kiff No Beat (Côte d'Ivoire). Malgré la faible affluence du public ce concert reste tout de même un des grands événements de fin d'année. Ce concert a aussi bénéficié d'une couverture de Canal + avec la présence de ses reporters qui enregistraient l’émission Réussite au compte de Mr Yacine Hassane Diallo, Président Directeur Général de la Société Nigérienne de Sécurité (SNS).

N.K.N

NKN est un collectif de rappeur nigérien produit par Kortchop. NKN littéralement Néwo Kortchop No, signifie Ici c'est Kortchop. Ce collectif est initialement formé par Don Julios ex membre du NCC, Don Alex étudiant équato-guinéen en journalisme à l'IFTIC et Amiral JC. Ils sont par la suite rejoints par Akeem. Leur première vidéo intitulée NKN a été mise en ligne le 25 janvier 2016 sur Youtube. Elle a reçu beaucoup de critique de la part des mélomanes qui trouvent qu'il y a trop d’obscénités. Le collectif a par la suite sortie le son Kinda Go, Zingui Ma Konda, NKN #2, et Zingui Ma Konda (Remix).

Style et influences

Amiral JC surnommé ATT (Artiste Tout Terrain) par ses compères chante dans plusieurs styles. Du hardcore, en passant par la pop, le Reggae, la Dance Hall, le trap et l'afro il s'adapte à tout type de musique. Bercé par la musique moderne nigérienne des années 1990, il tire son inspiration du reggaeman nigérien Adams Junior. Au début de sa carrière dans les groupes Mafia Boys, Espoir Clan et Bagzam il avait un style plutôt hardcore en utilisant une voix roque. Mis à part ses clashs, il chantait aussi pour la paix, l'amour, il dénonçait les injustices sociales, le détournements de deniers publics, la corruption, le mariage précoce. Il sensibilisait sur le SIDA, le paludisme, l'exploitation des enfants.

Relations et Polémiques

Fichier:Amiral JC à Orange's cool.jpg
Amiral JC à la balance de Orange'S Cool à l'académie des arts de Niamey en 2013.

Amiral JC jouit d'une grande popularité au sein de la famille rap à cause de son accessibilité et de son grand sens de l'humour. Il entretient de bonnes relations avec les autres rappeurs nigériens. Il a travaillé avec Lee Yo, D2HZ, Don Julios, Don Alex, Akeem, 410 street, Barakina, Irène, Crazy Girls. Il est également proche de Kamikaz Liman, Idi Sarki, Tchatcho, Leyo Razak...

Amiral JC est critiqué par d'autres rappeurs pour sa faiblesse en langue française, ce dernier clamant qu'elle n'est pas sa langue maternelle. L'artiste ne nie pas ses lacunes en français et n'hésite pas à se défendre. D'ailleurs il chante en plusieurs langues : hausa, zerma, rrançais et anglais.

Vie privée

Amiral JC est célibataire et père d'une fille Rakia né le 11/11/2006. Le rappeur vie en famille avec sa mère, ses frères et sœurs au quartier Ryad à Niamey.

Discographie

Albums studio

  • 2017: Autour de ma bulle

Albums collaboratifs

  • 2005: Honneur (Avec Bagzam)
  • 2008: Tchiassé (Avec Bagzam)

Single

  • 2011: Fidèle au Boss (Feat Fredo Zo)
  • 2011: I'm Back
  • 2012: Rythmes et Poésie (Feat Irène)
  • 2012: Week-end en Afrique
  • 2013: Feeling
  • 2015: Toujours un vide
  • 2015: Tu me vois
  • 2015: Ma go et mon pote
  • 2016: Vous êtes peu
  • 2016: En un an (ATT)
  • 2016: Mr Poulet (Feat Barakina Bawan Allah)
  • 2016: Stephen Curry
  • 2016: Rends grâce (Feat Lee Yo)
  • 2016: C'est pour toi
  • 2016: le KM
  • 2016: Zingui ma konda (Feat Don Alex et Don Julios)
  • 2017: Célébrons notre amour (Feat Lady Mary)
  • 2017: Dangerous Girl
  • 2017: 200 Milliards

Featuring

  • 2012: freestyle Feat D2HZ
  • 2015: Notre Hip Hop Feat Djimix
  • 2015: NKN Feat Don Julios et Don Alex
  • 2015: Kinda go Feat Don Julios et Don Alex
  • 2015: Justice Feat l'Homme Maiga
  • 2016: Zingui ma konda RMX Feat Don Julios, Don Alex et Akeem
  • 2016: NKN #2 Feat Don Alex, Don Julios et Akeem
  • 2017: Oublis tes soucis Feat King Ridish

Vidéographie

Vidéos Amiral JC

  • 2015: Toujours un vide (Kortchop Production)
  • 2016: Feeling (Elite Média Niger)
  • 2016: Tu me vois (Kortchop Production)
  • 2016: En un an ATT ( Kortchop Production)
  • 2016: Ma go et mon pote (Elite Média Niger)
  • 2016: Vous êtes peu (Elite Média Niger)

Vidéos Collaboratives

  • 2015: Notre Hip Hop Feat Djimix (Flow Wolf)
  • 2016: NKN Feat Don Julios et Don Alex (Kortchop Production)
  • 2016: NKN #2 Feat Don Alex, Don Julios et Akeem (Kortchop Production)

Autres vidéos

  • Zingui ma konda Feat Don Alex et Don Julios

Concert et Evénement

  • 2001: Concert au CCFN Jean Rouch de Niamey (BAGZAM)
  • 2003: Concert au CCFN Jean Rouch de Niamey (BAGZAM)
  • 2005: Vernissage de l'Album "Honneur" au CCFN Jean Rouch de Niamey (BAGZAM)
  • 2009: Vernissage de l'Album "Tchiassé" au CCFN Jean Rouch de Niamey (BAGZAM)
  • 2009: Concert au CCFN de Zinder
  • 2016: Concert au Palais des Congrès

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 PlaneteAfrique Network, « Zoom sur BAGZAM - Fofo Mag ! », sur fofomag.com (consulté le 4 mai 2017)
  2. PlaneteAfrique Network, « Tchiassé de Bagzam - Fofo Mag ! », sur fofomag.com (consulté le 4 mai 2017)
  3. PlaneteAfrique Network, « Tchiasse, le deuxième album de Bagzam - Fofo Mag ! », sur fofomag.com (consulté le 4 mai 2017)
  4. PlaneteAfrique Network, « Tchiasse, Bagzam, nouvel album! - Fofo Mag ! », sur fofomag.com (consulté le 4 mai 2017)
  5. PlaneteAfrique Network, « Ambassade des États-Unis au Niger - Fofo Mag ! » (http://fofomag.com/Index.asp?affiche=News_Display.asp&articleid=1658&ID=183&SID=), sur fofomag.com (consulté le 4 mai 2017)


Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).