Encyclopédie Wikimonde

Ammar Bouhouche

Aller à : navigation, rechercher
Ammar Bouhouche

Politologue AlgérienXXe siècle

Portrait de Ammar Bouhouche
Ammar Bouhouche 2015
Biographie
Naissance
à El Ancer, Algérie
Décès Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
à Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Enterrement Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Nationalité Drapeau de l'Algérie Algérie
Père Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Frères Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Sœurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Conjoint Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Enfants Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Parenté Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Thématique
Formation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Profession Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Employeur Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Intérêts Science politique
Administration
Méthodologie
Œuvres principales Évolution des Théories et des Systèmes Politiques 1978
L'histoire politique de l'Algérie
Distinctions Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Membre de Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Auteurs associés
Influencé par Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partisans
(A influencé)
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Ammar Bouhouche[1] est né le 17 décembre 1938 à El-Ancer (El-milia, Jijel), Algérie.

Il a été membre de l' Armée de Libération Nationale, et plus tard du Front de Libération Nationale. Ammar est connu pour son activisme nationaliste dans le Moyen-Orient et Les États-unis d'Amérique en soutenant la Révolution Algérienne contre la colonisation française et l'oppression.

Premier Algérien titulaire d'un Ph. D en Science Politique, sa carrière professionnelle a débuté à la présidence Algérienne avec Houari Boumediene. Quelques années plus tard, il a décidé de rejoindre l' Université d'Alger, puis l'organisation Arabe des Sciences de l'Administration en tant que senior expert, à Amman (Jordanie).

Il a occupé divers postes de direction dans les cercles académiques et scientifiques, à la fois dans son pays et à l'étranger, et a reçu plusieurs prix pour ses réalisations académiques.

L'ancien Secrétaire Général de l'Organisation des Nations unies, M. Boutros Boutros-Ghali, a révélé que Ammar Bouhouche est l'un des plus éminent spécialiste dans les domaines de la Science Politique et l'Administration Publique.[2]

Début de la vie

Ammar bouhouche, 1954

Ammar Bouhouche est le premier-né de Hocine et Yamina Kaddour.

Il a vécu à El-milia jusqu'en 1953 où il s'installe à Constantine et a continué ses études à l'Institut de Abdelhamid Ben Badis.

Célébration de l'indépendance de l'Algérie à l'université de l'Illinois

En 1956, il rejoint l' Armée de Libération Nationale à Tunis.

Deux ans plus tard, il fut envoyé par Le Front National de Libération au Koweit afin de poursuivre ses études, puis aux États-unis en 1960.

Ammar a été parmi les membres fondateurs de l'Union Générale des Étudiants Musulmans Algériens (UGEMA) chapitre du Koweït, de participer activement dans la promotion de la cause Algérienne dans les pays du Golfe et les États-unis.

L'éducation

Ammar, Missouri Université, 1970

Ammar Bouhouche a poursuivi ses études secondaires à Shuwaikh de l'école secondaire, au Koweït, et a reçu son B. A. et M. A. de l'Université de Northern Illinois

Il a obtenu son Ph. D de l'Université du Missouri à Colombia,[3] en 1970, après avoir poursuivi ses études d'été à l'Université de Californie en 1963, et de Mary Queens College à l'Université d'Oxford, en 1965.

Il a été promu professeur Émérite en 2008.

L'enseignement universitaire

Après avoir rejoint l'Université d'Alger en 1975, il enseigne à l' Université de Damas (1982), l'Université de Jordanie (1983), l'Université du Koweït (1987), Al-Bayt Université (Jordanie, 1998), et à l'Université l'Emir Naïf de Riyad (2001 – 2005), En plus de passer l'année académique 1991-1992 en tant que boursier Fulbright (Programme Fulbright) à l'Université de Wisconsin-Madison.

Le professeur Bouhouche est le premier Algérien titulaire d'un Ph. D en Science Politique, ainsi que le premier Algérien promu au grade de professeur en Science Politique, et aussi le seul Algérien professeur Émérite dans ce domaine.

Expérience Administrative

Chargé de mission à la Présidence Algérienne, entre 1971 et 1975, il a décidé de rejoindre l'organisation Arabe des Sciences de l'Administration, à Amman, en tant qu'expert senior (Jordanie, 1980-1982), après quelques années d'enseignement à l'Université d'Alger.

Certaines des fonctions qu'il a occupées comprennent le président du conseil scientifique de l'Institut de science politique de l'Université d'Alger de 1985 à 1992, Président du Département d'administration publique de l'université de l'Université Al-Bayt (Jordanie) de 1996 à 1998, et directeur du Laboratoire de recherche en études politiques de l'Université d'Alger, de 1999 à 2006.

Prix pour les réalisations académiques

Honneurs, 60e anniversaire de la Révolution algérienne
  1. Prix conféré par le Président Algérien, Chadli Benjeded en 1987.
  2. Prix de l' Université d'Alger pour la meilleure publication, le 16 avril 2000.
  3. Prix du meilleur professeur enseignant à l'institut de Sciences Politiques de l'Université d'Alger, en 1992.
  4. Bourse Fulbright à l'Université de Wisconsin-Madison, 1991 – 1992[4].
  5. Certificat honorifique de l'Université d'Alger (3), comme une appréciation de sa participation à la Révolution Algérienne.

Aptitude à enrichir le domaine de la science politique

Il peut être dit que Ammar Bouhouche est l'un des plus éminent spécialiste dans les domaines de la Science Politique, de l'Administration Publique et de la méthodologie. Ce fait a été révélé par le Dr Boutros Boutros-Ghali, ancien Secrétaire Général de l'organisation des Nations unies. Il a décrit le livre: l'Évolution des Théories et des Systèmes Politiques écrit par le professeur Bouhouche comme l'un des meilleurs livres qu'il ait jamais lus en sciences politiques. Il a apprécié ses efforts afin de comparer les Systèmes Politiques des révolutions Chinoise, Russe, Cubaine et Algérienne. Les leaders de chaque révolution ont réussi à développer leurs propres Systèmes Politiques particuliers.

Dans le domaine de l'administration publique, Bouhouche a écrit 3 manuels exceptionnels. En réalité, il a été le fondateur d'une nouvelle spécialité en science politique appelée La science de l'organisation. Ce département a été créé en 1971 lorsque Mohamed Seddik Ben Yahia a décidé de faire des réformes dans les programmes d'enseignement supérieur. M. Ben Yahia a invité M. Bouhouche et lui a parlé de son désir de créer une nouvelle branche intitulée science de la gestion dans les universités algériennes. Le professeur Bouhouche a conseillé à M. Ben Yahia de se concentrer sur le domaine de l'administration publique, et a déclaré que cette matière est déjà enseignée à l'École nationale d'administration. À la fin, le ministre a répondu favorablement à la proposition de Bouhouche de créé le Département des sciences de l'organisation. Il y a maintenant au moins 3 livres dans le domaine de l'organisation rédigés par le Professeur Bouhouche.

En outre, Ammar et son collègue Jordanien, le Dr Mohamed Mahmoud Thneibat ont écrit l'un des meilleurs livres dans la science de la méthodologie, en l'an 2000. Jusqu'à maintenant, le livre a été ré-édité et publié 8 fois par l' Office des Publications Universitaires, les étudiants et les chercheurs en sciences sociales ont beaucoup apréciés ce livre.

Publications (Livres)

  1. Les travailleurs migrants algériens. Alger: SNED, 1974[5].
  2.  Évolution des théories et des systèmes politiques. Alger SNED, 1978[6]
  3. Tendances modernes dans l'administration publique. Alger. SNED, 1981. 
  4. Études politiques contemporaines en Algérie. Beyrouth: Dar Algharb Alislami, 2007. 
  5. Les théories de l'administration publique au vingt et unième siècle. Beyrouth, Dar Algharb Alislami, 2006. 
  6. L'histoire politique de l'Algérie: du début jusqu'en 1962. Beyrouth: Dar Algharb, 1997. 
  7. L'histoire politique de l'Algérie: 1962-2014 Alger. Dar Albassair, 2015. 
  8. Guide du chercheur dans la rédaction de thèses. Alger. ENAG, 1990. 
  9. Tendances dans le conseil. Amman, Jordanie. L'AOAS, 1983. 
  10. Théories en administration publique. Amman, Jordanie, 1982 
  11. Le rôle de la bureaucratie dans les sociétés modernes. Amman, Jordanie: l'AOAS, 1983.

Travail conjoint

  1. Ammar Bouhouche et Thneibat Mohamed, Méthodes pour faire de la recherche scientifique. Alger: OPU, 2014. 
  2. Ammar, Bouhouche à Azzidine Layachi, «L'essence des réformes en Algérie» Crise économique et changement politique en Afrique du Nord. New York: Praeger (USA), 1998. 
  3. Ammar Bouhouche, "Le Retour des Réfugiés Algériens Après l'Indépendance de l'Algérie", lorsque les réfugiés rentre à la maison. Londres: James Currey, 1994. 
  4. Ammar, Bouhouche et Belkacem Belabes, «Algérie: Démocratie et développement à l'ère du despotisme» à Ibrahim El-Badawi et Samir Makdissi, Démocratie dans le monde arabe: expliquer le déficit. Londres: Routledge, 2011[7]

En complément de ces livres, plus de 100 articles sont publiés dans des revues scientifiques, outre la contribution aux débats publics et à l'édition scientifique[8]

Références

  1. (en) Ammar Bouhouche, « Personal website », Ammar Bouhouche
  2. Ammar Bouhouche, The return and reintegration of th algerian fefugees followinf the independence of Algeria, RSP Documentation center, UNITED NATIONS RESEARCH INSTITUTE FOR SOCIAL DEVELOPMENT, (repository.forcedmigration.org/pdf/?pid=fmo:680)
  3. dissertation
  4. (en) Wisconsin African Studies News & Notes, African Studies Program, University of Wisconsin-Madison, (lire en ligne)
  5. (ar) Ammar Bouhouche, Les travailleurs migrants algériens, الشركة الوطنية للنشر والتوزيع،,‎ (lire en ligne)
  6. (ar) بوحوش، عمار, Évolution des théories et des systèmes politiques, المؤسسة الوطنية للكتاب،,‎ (lire en ligne)
  7. Belkacem Laabas et Ammar Bouhouche, Democracy in the Arab world: explaining the deficit, vol. Routledge studies in Middle Eastern politics, London, Routledge, (ISBN 0415779995, lire en ligne)
  8. Annales de l'Université d'Alger, OPU Algiers, Office des Publications Universitaires, , 91–108 p. (lire en ligne)

Cet article « Ammar Bouhouche » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).