Encyclopédie Wikimonde

Amon (serveur)

Aller à : navigation, rechercher

Amon (serveur)
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).||96px|alt=Logo]]
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 566 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 566 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 566 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Famille Type Unix
Langues Français
Type de noyau Monolithique modulaire (Linux)
État du projet Actif
Plates-formes i386

AMD64

Entreprise /
Fondateur
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise /
Développeur
Pôle de Compétences EOLE
Licence Multiples
(Principalement GNU GPL et CeCILL)
États des sources Open source
Écrit en Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Première version Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Dernière version stable Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Dernière version avancée Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Méthode de mise à jour Advanced Packaging Tool
Interface utilisateur par défaut Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Environnement de bureau aucun
Gestionnaire de paquets Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web eole.orion.education.fr

Amon est une méta distribution GNU/Linux, l'un des modules proposés par le projet EOLE, basée sur les versions LTS d'Ubuntu et qui répond au besoin d'automatisation de l'installation de serveurs pare-feu.

L'installation et la configuration du module Amon sont simplifiées, notamment grâce à l'installateur sans interaction et à l'Interface de configuration du module fournie par le projet. Cette interface permet également une intégration et une interaction avec les autres modules EOLE.

Présentation

Le module Amon permet de partager en toute sécurité un accès Internet entre les sous-réseaux d'un réseau local. Installé sur un serveur dédié, équipé de deux, trois, quatre ou cinq interfaces réseau, il permet d'organiser au mieux l'architecture réseau d'un établissement. Des modèles de règles de pare-feu sont disponibles pour chaque architecture. Vous pouvez les utiliser tels quels ou bien les modifier à votre convenance. Un outil spécifique, Era[1], est à votre disposition pour effectuer ce travail.

Il est également possible de créer un réseau virtuel privé (RVP) entre l'établissement (une structure administrative) et un concentrateur académique (par exemple le module Sphynx). Ce réseau virtuel privé permet de sécuriser les flux sensibles au travers d'Internet.

Entièrement basé sur des logiciels libres, le module Amon est diffusé gratuitement par le Ministère de l'Éducation Nationale Français.

La méta distribution Amon est disponible sur le site du Pôle de Compétences EOLE[2]

Historique

Le projet initial

Le projet répondait initialement à une demande locale de l'Académie de Dijon pour répondre à un besoin identifié. Amon reposait alors sur ipchains. En 2001 il devient un projet National à la demande du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) et donne naissance à une version 1.0 avec le passage à iptables. Les buts étaient :

  • protéger les élèves ;
  • protéger les données administratives et pédagogiques ;

Une version 1.5 du module voit le jour en 2003. Plutôt destiné aux collèges et aux lycées, le module Amon commence à être utilisé dans les écoles primaires en 2005.

Amon Nouvelle Génération

La technologie change, EOLE repose à partir de 2006 sur les versions LTS d'Ubuntu. Une ré-écriture des outils de configuration est réalisée.

La méta-distribution Amon tourne désormais sur les architectures i386 et AMD64.

En 2008 le module Amon intègre le pare-feu authentifiant NuFW[3]

Amon 2.3

Principales fonctionnalités d'Amon

  • routage ;
  • support Vlan;
  • authentification des utilisateurs ;
  • filtrage réseau
  • filtrage de site amélioré  ;
  • réseau virtuel privé ;
  • suivi détaillé de la navigation web ;
  • mises à jour automatiques ;
  • journalisation des fichiers logs ;
  • détection d'intrusions ;
  • service de cache web ;
  • administration simplifiée ;
  • statistiques sur l'état du système ;
  • statistiques d'utilisation.

Les avantages du module Amon

La configuration est aisée car centralisée dans l'Interface de configuration du module.

L'intégration avec la suite de modules EOLE proposés par le projet est gérée.

Voir aussi

Autres distributions pour l'éducation :

Notes et références

  1. L'outil Era
  2. Distribution EOLE
  3. Le pare-feu authentifiant NuFW

Articles connexes

Liens externes

Origine :
GNU, Linux... (ex Ubuntu)
Basé sur :
Linux
Ubuntu Variantes :
x86, x86-64
Dérivés :
Amon, AmonEcole, Eclair, Horus, Scribe, Sentinelle, Seshat, Sphinx, Zephir


Cet article « Amon (serveur) » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).