Encyclopédie Wikimonde

Ana Igluka

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer
 (juillet 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Ana Igluka
Description de l'image Ana Igluka par ValK.jpg.
Informations générales
Activité principale Auteur-compositrice-interprète
Genre musical Chanson française, rock indépendant, poésie
Site officiel http://www.anaigluka.net

Ana Igluka, née Annaïg Lucas le 11 mai 1975 à Rennes, est une auteure-compositrice-interprète française.

Parcours

Parcours artistique

Chanteuse au sein du groupe indie pop This Endless Day(TED) de Nantes depuis 1993, elle enregistre un EP Moxio sorti sur le label No Squalo en octobre 97 et participe au Printemps de Bourges en 1998[1]. Après de nombreux concerts et premières parties (Orange Blossom, Dolly, Little Rabbits, Sebadoh), le groupe se sépare début 1999[2].

En 2003, Ana rejoint un projet métal, intitulé Markoff, avant de se produire seule en scène, et de créer ainsi un répertoire à partir de ses propres textes et de samples intitulé Resistenz / Glampoésie. De sa rencontre avec le compositeur et guitariste électrique Erwan Foucault, naît en 2004, le groupe Resistenz, entre concert et performance, chanson, rock et stand-up[3].

En 2005, elle écrit et illustre Daou Deod (« deux langues » en breton), qui est édité en 2013 par Gros Textes[4]. Tout d'abord enregistré en solo à partir de boucles vocales en 2006 en s'inspirant de l'œuvre de Meredith Monk, une nouvelle version avec 6 guitares est jouée et enregistrée live en 2009. La performance est accompagnée de plusieurs vidéastes/photographes dont Ludovic Faillier et Valk[5].

Resistenz, formation musicale protéiforme accompagnée de vidéastes Charlie Mars, A-li-ce, se métamorphose au gré des projets. Resistenz a effectué une centaine de dates et notamment à la Péniche Excelsior , au Printemps de Bourges (découverte Chanson en 2007), à Main d'Œuvre (Saint-Ouen), France Inter[6], les 3 Baudets, La Bouche d'air, ainsi que de nombreuses premières parties pour Kwal, Nosfell, Françoiz Breut, Hélène Martin.

Durant l'été 2008, Resistenz enregistre son premier album, intitulé Bal Folk Moderne[3]. Un second album : Nos reflets égarés[7] sort en mars 2011, présentant 10 chansons poèmes abordant des thèmes sur la condition des femmes, inspirées de personnalités féminines comme Louise Brooks, Milena Jesenskà, Claude Cahun, Sophie Scholl ou encore Germaine Krull. Cet album comprend également des remix produits par Delphine Coutant, Hugues Pluviôse, After the Bees, El...

En juillet 2011, Ana Igluka participe à l'opéra de Matthieu Prual en compagnie de Denis Lavant, sur Le Sel noir[8] d'Édouard Glissant lors du festival d'Avignon[9].

En 2012, elle créé en compagnie de Daphné Gaudefroy de l'Adzel Cie, son premier spectacle jeune public, la fable écologique Madame Musaraigne.

En 2013, à la demande de l'espace Simone de Beauvoir de Nantes, elle créé en compagnie de Delphine Coutant et Cécile Liège un docu-concert : Entre nos mains[10], sur la condition des femmes au travail, au travers de portraits de femmes illustres et inconnus, ainsi que des témoignages radiophoniques.

En 2014, elle collabore avec 2 groupes suisses de musique expérimentale Aspirin[11] et Meta Marie Louise, sur 2 disques : Aspirin[12] et Overdrive et écrit également un nouveau texte, sur la question du désir féminin, illustré par Perdita Corleone : Lbia :: look back in anger[13].Une performance, accompagnée de la danseuse Laura Abad et d'une bande son d'Erwan Foucault, est donnée en décembre 2014 à la Hab Galerie de Nantes[14].

En 2015, elle créé, en mêlant ces textes à ceux de Michel Valmer (Compagnie Science 89 ) le spectacle jeune public Les arbres amoureux, toujours sur le thème de l'écologie. Elle créé également le ciné concert Tout Petit[15] avec Matthieu Prual sur des courts métrages sélectionnés par Yves Jourdan.

En 2015, elle rejoint le collectif Naturlif en tant que comédienne, dans la pièce adaptée du livre de Normand Chaurette Les Reines[16].

Depuis 2015, elle travaille sur une nouvelle création expérimentale, multimédia et interactive : Sola.

Engagement citoyen

Depuis 2005, elle s'engage dans l'art participatif, attentive à l'éthique des droits culturels. Ainsi, les spectacles éco-citoyens et les spectacles participatifs qu'Ana Igluka imagine au sein de l'association nantaise Le Thermogène, s'inscrivent dans le cadre de la politique de la relation d'Édouard Glissant.

Depuis avril 2014, elle est personnalité associée[17] au Conseil économique, social et environnemental de Paris et s'engage dans la réflexion sur l'art participatif[18].

En 2014, elle assure la direction de la création partagée Entre nos mains, récits de vie, en partenariat avec la Bouche d'air, sur le quartier du Port Boyer de Nantes[19].

En 2015, elle effectue un travail d'expression vocale avec l'Institut médico-éducatif Armor de Saint Herblain et Stereolux à Nantes Donne de la voix, qui aboutit à la création d'une installation interactive vidéo-ludique[20].

Depuis 2016 , elle assure la direction d'une nouvelle création partagée Pays réel pays rêvé en partenariat avec la Salle Vasse et le réseau IS4 (CLIS44), sur le centre ville de Nantes[21].

En 2016, elle participe au clip Notre Dame des oiseaux de fer de Sylvain Giro, contre le projet de construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en compagnie de Matthieu Hamon, Bertrand Cantat, Emily Loizeau, Marthe Vassallo, Delphine Coutant, Mouss et Hakim, Sylvain Giro, Sanseverino, André Minvielle[22].

Discographie

  • 1998 : Moxio de This Endless Day - No Squalo/Tripsichord
  • 2003 : Markoff
  • 2006 : Daou Deod[4]
  • 2007 : Resistenz
  • 2008 : Bal Folk Moderne de Resistenz[3]
  • 2009 : Daou Deod performance à 6 guitares et 2 voix
  • 2011 : Nos reflets égarés de Resistenz[23]

Collaborations

  • 2011 : Le Sel noir // l'Ensemble Phoenix - Matthieu Prual[9]
  • 2014 : Aspirin d'Aspirin - Metonic Records[24]
  • 2015 : Overdrive de Meta Marie Louise - Metonic Records

Musique de Films

Ciné concerts

Ouvrages

Notes et références

Trop de liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Les liens externes doivent être des sites de référence dans le domaine du sujet. Il est souhaitable — si cela présente un intérêt — de citer ces liens comme source et de les enlever du corps de l'article ou de la section « Liens externes ».
  1. This Endless Day, Aout 1998
  2. This Endless Day / This Endless Interview
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Resistenz - Bal Folk Moderne, octobre 2008
  4. 4,0 et 4,1 Igluka Ana - gros textes
  5. Valk
  6. Cyril Lignac / Frédéric Lenoir - Musique : Maissiat / Resistenz du 17 mai 2012 - France Inter
  7. Resistenz - Nos reflets égarés, novembre 2011
  8. Glissant, Edouard., Le sel noir = Schwarzes Salz, Wunderhorn, (ISBN 9783884231937, OCLC 76367390, lire en ligne)
  9. 9,0 et 9,1 Le sel noir, 2012-04-15
  10. « ANA IGLUKA, DELPHINE COUTANT, CECILE LIEGE : héritières de SIMONE(S) », TohuBohu,‎ (lire en ligne)
  11. CATALOG / LISTEN
  12. « Aspirin », RifRaf,‎ , p. 20 (lire en ligne (https://issuu.com/rifrafmusiczine/docs/online-ezine-fr-avril14))
  13. LBIA (Look Back In Anger), de Ana Igluka et Perdita Corleone (https://www.mobilis-paysdelaloire.fr/magazine/chroniques-web/lbia-look-back-in-anger-de-ana-igluka-perdita-corleone), juin 2015
  14. Musée des beaux-arts de Nantes : Archives des activités (http://www.museedesbeauxarts.nantes.fr/lang/fr/Accueil/ArchivesActivites;jsessionid=9998A609327980641D5DB8C3AF36B8D8?containerId=73788)
  15. 15,0 et 15,1 « Tout Petit | Stereolux » (http://www.stereolux.org/agenda/tout-petit), sur www.stereolux.org,‎ (consulté le 15 février 2017)
  16. Les Reines. de Normand Chaurette. Par le Collectif NatürliF - PDF (http://docplayer.fr/28156763-Les-reines-de-normand-chaurette-par-le-collectif-naturlif.html)
  17. « Annaïg LUCAS | Les personnalités associées » (http://www.lecese.fr/content/lucas), sur www.lecese.fr (consulté le 15 février 2017)
  18. Avant-projet de loi relatif à la liberté de la création, à l'architecture et au patrimoine - Procédure simplifiée (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/154000532/index.shtml), Juin 2015
  19. Entre nos mains : récits de vie (https://vimeo.com/123870561)
  20. « DONNE DE LA VOIX | Stereolux » (http://www.stereolux.org/medico-educatif/ime/donne-de-la-voix), sur www.stereolux.org (consulté le 30 juin 2016)
  21. Ville de Nantes, « Création partagée Ile de Nantes », Ville de Nantes,‎ (lire en ligne (http://www.nantes.fr/home/dans-votre-quartier/ile-de-nantes/creation-partagee-ile-de-nantes.html))
  22. Libération: Bertrand Cantat, Emily Loizeau, Sanseverino (et d'autres) dans un clip anti aéroport de Notre-Dame-des-Landes (http://www.liberation.fr/direct/element/bertrand-cantat-emily-loizeau-sanseverino-et-dautres-dans-un-clip-anti-aeroport-de-notre-dame-des-la_38419/)
  23. nos reflets égarés, by Ana Igluka (https://anaigluka1.bandcamp.com/album/nos-reflets-gar-s)
  24. Aspirin, Aspirin (lire en ligne (https://www.amazon.co.uk/Aspirin/dp/B00M4MEKY4/ref=sr_1_4?s=dmusic&ie=UTF8&qid=1467278504&sr=1-4-mp3-albums-bar-strip-0&keywords=Aspirin))
  25. Festival International du Court Métrage à Clermont-Ferrand (http://www.clermont-filmfest.com/index.php?m=74&c=3&id_film=100026871&o=31)
  26. Charlie Mars (http://www.charlie-mars.com/films)
  27. La République du peuple - a-li-ce (http://a-li-ce.com/La-Republique-du-peuple)
  28. The Girl and the Dogs 2014 full cast and crew (http://www.imdb.com/title/tt3891534/fullcredits?ref_=tt_ov_st_sm), juillet 2014

Liens externes

  • Site officiel (http://anaigluka.wix.com/ana-igluka)
  • Et Le Silence Est Entendu (http://elsee.free.fr/) : Documentaire sur la place du rock à Nantes
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 163 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Le nombre de liens externes est trop important et a été automatiquement limité.