Encyclopédie Wikimonde

André Delsemme

Aller à : navigation, rechercher

Armand Delsemme (1918 -) est un chercheur belge parfois nommé par erreur André Delsemme.

Armand Delsemme, diplômé de l'Université de Liège, est d'abord chercheur en astronomie à l'observatoire de Cointe. Ami d'Haroun Tazieff durant les années belges de celui-ci à l'université de Liège, il a participé aux premières recherches sur la volcanologie et apparaît dans un film de Tazieff, à l'époque du Congo belge. Ensuite, il fut attaché à l'OCDE à Paris. A ses recherches très spécialisées, il a toujours joint une passion pour la vulgarisation destinée au grand public qui s'est traduite par la publication de plusieurs livres sur le cosmos et l'origine de la vie. Dans les années cinquante, il s'est inspiré des travaux du cybernéticien américain William Grey Walter, créateur de la tortue électronique qui visait à reproduire le comportement adaptatif de la matière vivante à travers la mécanisation du feed back, ou causalité circulaire, et du réflexe conditionné par apprentissage (connu aussi sous l'appellation de réflexe de Pavlov). La version d'Armand Delsemme de cette créature artificielle figure dans le film la Cybernétique (1964) de Jean-Marie Piquint (conseiller scientifique le professeur Georges R. Boulanger) où une démonstration en est faite par Armand Delsemme lui même, aisément reconnaissable.

Depuis, Delsemme s'est fixé aux U.S.A. où il a dirigé un observatoire astronomique. Il est membre de l'American Astronomical Society et, à ce titre, sa photographie figure dans la Newsletter 103 de décembre 2000 de cette société, ce qui permet de le reconnaître comme étant le Delsemme que l'on voit avec sa "tortue" dans le film "la Cybernétique" de Jean-Marie Piquint.

Références


Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).