Encyclopédie Wikimonde

André Vuilleumier

Aller à : navigation, rechercher
André Vuilleumier
Naissance
Neuchâtel, Suisse
Décès
Payerne, Suisse
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Profession
Autres activités

André Vuilleumier, né le à Neuchâtel et mort le à Payerne, est un artiste peintre, graveur et galeriste suisse.

Biographie

André Vuilleumier a 7 ans lorsqu'il vient s'installer à Payerne avec ses parents qui reprennent une librairie à la Grand-Rue. Après y avoir suivi le collège, il poursuit des études d'art au Technicum de Fribourg, où il suit les cours d'Hiram Brülhart et d'Oswald Pilloud, puis à Lausanne. En 1926, il part pour Paris où il séjourne jusqu'en 1928, et fréquente l'Académie moderne ; ses maîtres y sont Fernand Léger et Amédée Ozenfant[1].

De retour en Suisse, André Vuilleumier prend la succession de ses parents à la tête de leur librairie, mais il n'abandonne pas pour autant sa carrière artistique et signe tout de même un certain nombre de dessins, d'huiles et de lithographies.

En 1944, avec l'aide de son épouse Olga, il décide d'ouvrir à Payerne la galerie Véandre, anagramme de son nom. Le couple décide d'installer la galerie à leur propre domicile, « sacrifiant pour cela deux belles pièces de leur logis, sans autre ambition que de former le goût artistique du public[2]. ». Dès son ouverture, la galerie expose des peintres du pays : Georges Dessoulavy, Charles Barraud, Gaston Thévoz, Rodolphe-Théophile Bosshard, Charles Clément[3]. Des sculpteurs et graveurs seront également les hôtes de la Galerie Véandre, entre autres Léon Perrin, Pierre Blanc ou encore Emile Angeloz.

André Vuilleumier diversifie les expositions et propose coup sur coup une exposition d'icônes russes, de photographies puis, avec l'aide de la galerie Motte de Genève, une exposition hommage au peintre français Othon Friesz. En partenariat avec l'UNESCO, il présente aussi des reproductions d'oeuvres de grands maîtres de la peintre comme Paul Klee, Picasso, encore Matisse et bien d'autres[4].

L'aventure de la galerie se termine en 1978 et André Vuilleumier décède au début de l'année suivante.

Bibliographie

  • Henri Perrochon (et al.), La Galerie Véandre, Payerne, 1944-1954, Ed. du Grand-Chemin, Payerne, 1954
  • Erni, Mafli, Amiet, Bosshard, Buchet... Hommage à la Galerie Véandre de Payerne (1944-1978) / texte de Philippe Clerc, catalogue d'exposition. Musée de l'Abbatiale de Payerne, 2014
  • Monique Durussel, « Une belle page d'histoire de l'art », La Liberté,‎ , p. 30 (lire en ligne)
  • Philippe Clerc, « La Galerie Véandre ou la culture de l'éclectisme », Accrochages,‎ , p. 12 (lire en ligne)

Liens externes

Notes

  1. Daniel Bosshard et Philippe Clerc, Erni, Mafli, Amiet, Bosshard, Buchet... Hommage à la Galerie Véandre de Payerne (1944-1978), Musée de l'Abbatiale de Payerne, , p. 7
  2. Henri Perrochon, Jean-Elie Nicod, Albert Burmeister et Jean-Pierre Chuard, La Galerie Véandre, Payerne, 1944-1954, Ed. du Grand-Chemin, (OCLC 79878203), p. 11
  3. « A la galerie d'art Véandre », Journal de Payerne,‎ .
  4. Daniel Bosshard et Philippe Clerc, Erni, Mafli, Amiet, Bosshard, Buchet... Hommage à la Galerie Véandre de Payerne (1944-1978), Musée de l'Abbatiale de Payerne, , p. 9-11

Cet article « André Vuilleumier » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).