Encyclopédie Wikimonde

Anne Darquier

Aller à : navigation, rechercher

Anne Darquier (1930 - septembre 1970), psychiatre, est la fille du collaborateur français Louis Darquier de Pellepoix et de son épouse, l’Australienne Myrtle Jones.

Née à Londres, elle fut peu après sa naissance confiée aux soins d’une nourrice anglaise, Elsie Lightfoot, et grandit dans l’Oxfordshire, ignorant le rôle de son père dans le meurtre de Juifs français pendant la Seconde Guerre mondiale. Après avoir reçu une formation clinique au St Bartholomew's Hospital de Londres, elle commença à exercer sa profession au début des années 1960. À la fin des années 1950, elle avait découvert la vérité sur les atrocités antisémites du Régime de Vichy et sur la participation de son père, et s’était éloignée définitivement de lui, encore plus qu’elle ne l’avait déjà fait pour sa mère.

En 1970, elle mourut d’un excès d’alcool et de barbituriques ; ce n’était pas vraiment un suicide mais, comme l’a écrit Carmen Callil, « il y a des façons lentes d’essayer de se tuer qui ne portent pas cette étiquette. » Article publié sur Wikimonde Plus.