Encyclopédie Wikimonde

Anne de Amézaga

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Anne de Amézaga, née à Paris, est productrice et accompagnatrice de projets de théâtre.

Elle travaille aux côtés de l'auteur-metteur en scène Joël Pommerat depuis 2000.

Parcours

Elle grandit à Paris et fréquente le Lycée Honoré de Balzac dans le 17e arrondissement.

En 1979, elle participe à la création du Dix-Huit Théâtre (devenu en 1998 « L'étoile du nord ») avec Jérôme Franc et Jean Macqueron, rejoints ensuite par Bernard Djaoui. C'est un lieu de création, d'accueil et de découverte de jeunes compagnies, notamment en danse[1].

En 1991, elle rejoint Alain Léonard et l'association Avignon Public Off pour développer la Maison du Off. Cet espace permet aux compagnies et au public du Festival d'Avignon de se retrouver, se rencontrer, débattre et découvrir de petites formes de spectacles.

En 1994, elle participe à la création de l'association Ticket Théâtre(s). Il s'agit d'un groupe de relations publiques de théâtres parisiens et de proche banlieue, ayant tous une politique favorisant la création. Ils décident de se réunir pour réfléchir sur le travail à développer auprès des comités d'entreprises et assimilés[2].

De 1994 à 2003, elle est co-fondatrice du Colibri, un lieu du Festival Off d'Avignon, aux côtés de Jean-Baptiste Herry. Pendant ces dix années, elle s'occupe en partie de la programmation, de la communication, des relations extérieures[3],[4]Entre 1999 et 2006, elle travaille en tant que chargée des relations publiques (notamment pour des projets de Sylvain Maurice, Jean-Pierre Bodin, Dan Jemmett, Isabelle Lafon, Anne-Laure Liégeois, Alain Olivier, Léonore Chaix), chargée de diffusion (notamment pour des projets de Daniel Jeanneteau, Anne-Laure Liégeois, Gilles Bouillon), ou conseillère de coordination (Les Rencontres Charles Dullin, Festival Dedans-Dehors au Théâtre Brétigny, Festival au Village de Brioux-sur-Boutonne).

En 2007, elle cofonde « Línea Directa » avec Judith Martin (devenue « Ligne Directe ») dans le but de tracer un axe transatlantique entre le circuit du théâtre indépendant de Buenos Aires et les scènes européennes[5].

De 1999 à 2012, elle travaille aux côtés du metteur en scène Didier Ruiz et de sa Compagnie des Hommes. Elle est responsable de la diffusion, de la communication, du développement de la compagnie et de ses projets.

En 2010[6] et en 2011[7], elle fait partie de la commission du Fond SACD Théâtre (aide à la création et à la diffusion). En 2011 et en 2012, elle est membre de la Commission PAC (Permanence artistique et culturelle) de la Région Ile-de-France. En 2013, elle est chargée de cours à l'UFR des Arts de l'Université de Picardie en partenariat avec la Maison de la Culture d'Amiens. Elle intervient auprès des étudiants du diplôme universitaire « Métiers de la culture » pour les former à la production, aux relations publiques, à la diffusion. En 2012, elle fait également partie des intervenants de la formation ACT’ dirigée par Anne Quentin.

En juillet 2014, elle est nommée Chevalier des Arts et des Lettres par la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

Travail auprès de Joël Pommerat

Elle rencontre Joël Pommerat en 2000 et rejoint l'équipe de la Compagnie Louis Brouillard à l'occasion de la reprise des spectacles Pôles, Treize étroites têtes et Mon ami au Théâtre Paris-Villette. D'abord en qualité de chargée des relations avec le public puis de la communication, cherchant avant tout à fidéliser les spectateurs aux créations de Joël Pommerat. En 2005, elle devient secrétaire générale de la compagnie. En 2008, Joël Pommerat lui propose de co-diriger la Compagnie Louis Brouillard.

En tant que co-directrice, elle représente le travail de Joël Pommerat auprès des institutions et du public. Elle travaille notamment à l'ouverture de la compagnie vers l'international[8],[9].

Notes et références

Références

  • Joël Pommerat, Théâtres en présence, Arles, Actes Sud Papiers, coll. Apprendre, 2007
  • Joëlle Gayot et Joël Pommerat, Joël Pommerat, troubles, Arles, Actes Sud, 2009

Notes

  1. Etoile du Nord - Historique
  2. Ticket (théâtre(s) - Historique
  3. Jean-Pierre Siméon, « Le Off, une des dernières aventures humaines », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  4. Fabienne Darge, « Au "Off", confusion et déprime depuis la fin du "In" », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. Ligne Directe - Qui sommes nous ?
  6. Résultats de la commission Fonds SACD 2010
  7. Résultats de la commission Fonds SACD 2011
  8. Nathalie Simon, « La Compagnie Louis Brouillard, une «petite famille» », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  9. Dominique Petre, « La biennale de Wiesbaden démarre sur des chapeaux de roues francophones », Le Petit Journal.com,‎ (lire en ligne)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).