Encyclopédie Wikimonde

Antoine Kruk

Aller à : navigation, rechercher

Antoine Kruk est un artiste, auteur, directeur artistique et designer français né à Kyoto en 1968 d'un père français architecte et d'une mère japonaise artiste plasticienne.

Biographie

Autodidacte, Antoine Kruk se dirige dans un premier temps vers une carrière de designer de mode. Primé lors du concours Smirnoff international en 1986, et découvert par Thierry Mugler - membre du jury - il débute au sein de la Maison à seulement 18 ans.

Deux ans après, il devient responsable de la ligne commerciale, tout en assurant le rôle de bras droit pour les collections Couture. Parallèlement, il rejoint l'École des Beaux-Arts de Paris en auditeur libre à partir de 1995.

Sa carrière de mode se développe entre 1995 et 2013, avec de nombreuses collaborations, en tant que Directeur artistique ou responsable de collection, notamment pour Roberto Cavalli, Valentino, Nina Ricci auprès de Olivier Theyskens et Louis Vuitton auprès de Marc Jacobs[1].

Depuis 2006, Antoine kruk est sollicité pour la direction artistique ou la création de costumes de scène. Le metteur en scène Yoshi Oida est le premier à faire appel à lui, avec l'opéra Nabucco de Verdi[2]. Il créa par la suite les costumes du Mondo della Luna de Haydn. Il a également créé des costumes de scène pour des stars de la pop telles que Shakira et Jennifer Lopez, à travers la Maison Roberto Cavalli.

Le Crazy Horse de Paris qui renouvelle sa revue "Forever Crazy" en 2007, l'engage pour la direction artistique des costumes[3]. Collaboration qui se poursuivra également pour des guest stars invitées, ainsi que pour la revue Désir créée en 2010 par Philippe Decouflé et Ali Mahdavi . Enfin, la revue japonaise Takarazuka qui fête son 100ème anniversaire en 2014 au Japon, l'invite en guest designer pour la création de tableaux d'ouverture et de clôture du spectacle[4].

Dans un second temps, à partir de 2006, Antoine Kruk se concentre davantage sur sa passion du dessin et de l'art, en développant son travail d'illustrateur et d'auteur.

Un premier livre, Shibuya Soul, sur le Japon sera publié aux éditions Archimbaud préfacé par Benoît Mouchart, suivi d'un second Look at me Tokyo préfacé par Kenzo Takada , aux éditions Eyrolles[5]. Crazy par Antoine Kruk (Éditions Eyrolles) est son troisième livre qui rend hommage à l'univers du Cabaret parisien le Crazy Horse de Paris[6], qui lui commandera aussi des illustrations pour des flyers et menus de salle.

La galerie d'art Arludik, fondée par Jean-Jacques Launier, sur l'Île Saint-Louis à Paris a organisé plusieurs expositions personnelles[7],[8],[9] de son travail depuis 2012[10],[11] et le représente en permanence.

Antoine Kruk est également illustrateur [12] et humoriste de presse, particulièrement dans la presse féminine, pour laquelle il explore le thème de la "Parisienne", de façon régulière pour le Madame Figaro [13] français depuis 2013, et pour la communication mensuelle de la Maison Ernest. Entre 2007 et 2009, il illustre mensuellement un article de la journaliste Shinko Murakami pour le Harper's Bazaar japonais.

Expositions personnelles

2015 - "Impossible Parisienne " Galerie Arludik - Paris [14]

2013 - "Look at me Tokyo " ArtyDandy - Paris[15]

2013 - "Gothic VS Lolita " Convention Lolita - Paris[16]

2012 - "Crazy " Galerie Arludik -Paris[17]

2011 - "Tokyo" galerie UHA - Paris

2008 - "Le Monde de la lune" Carré Lully - Opéra de Rennes-France[18]

2006 - "Shibuya Soul" - FrenchTrotters -Paris

1990 - "Passages" Galerie Vivienne - Paris

Expositions collectives

2016 - "Hope and Love " - AL Gallery - Tokyo[19]

2015 - "Seules les traces font rêver " - Espace 29Maubourg - Paris

2015 - "Okiagari Koboshi " - exposition itinérante -parrainée par Kenzo Takada - Paris, Marseille, Otranto...

2015 - "Okiagari Koboshi " - exposition itinérante -parrainée par Kenzo Takada - Paris, Rome, Zaragoza...

2014 - "Ciné-Hommage" -Galerie Arludik -Paris

2014 - "Crazy" Salon du livre - exposition organisée par Izarn - Grand Palais - Paris

2013 - "Merveilleux" - Galerie Arludik - Paris

2011 - "Boule en tête" Atelier Martel -Paris

2011 - "La Chaussure" ECC - European Cartoon Center - Kruishoutem - Belgique

2011 - "Hôtel particulier" Espace EpheMert - en collaboration avec la Galerie Maria Lund et Galerie Charlot -Paris

2011 - "Girafe Sophie" 50ème anniversaire - Hotel France Amériques - Paris

2006 - "Fetichic" exposition au Printemps Haussmann organisée par Stiletto - Paris

2004 - "Champagne" Galerie VP Editions -Paris

1997 - "Musique " - organisé par Janine Cukierman -Paris

1996 - "Italie-France " Galeria Accademia - Mantova - Italie

1995 - "Les Anges " Espace Vachon et Galerie Stardom - Paris

Livres

2011 - « Crazy » par Antoine Kruk - Editions Eyrolles[20]

2011 - « Look at me Tokyo » - Edition Seedpaper (Corée)[21]

2010 - « Look at me Tokyo » - Editions Eyrolles[22]

2006 - « Shibuya Soul » - Archimbaud Editeur[23]

Notes et références

  1. « Stéphane Saclier » (consulté le 22 juin 2017)
  2. (de) « Antoine Kruk, Kostümbildner » (consulté le 22 juin 2017)
  3. « Les 60 ans du Crazy Horse », sur Europe 1
  4. « Crazy Horse par Antoine Kruk », sur Une Libanaise à Paris
  5. « Antoine Kruk, Look at me Tokyo », sur Editions Eyrolles
  6. « Antoine Kruk », sur Nude N'Naked Arts
  7. « Exposition Impossible Parisienne », sur A Shaded View on Fashion
  8. « Impossible Parisienne », sur Stiletto
  9. « Elle est impossible cette Parisienne », sur Haute Shoeture
  10. « Impossible Parisienne : Antoine Kruk », sur L'Officiel des Spectacles
  11. « La Parisienne illustrée par Antoine Kruk », sur First Luxe Mag
  12. « Illustrations d'Antoine Kruk », sur Pixel Création
  13. « Douze (bonnes) raisons d'aimer Noël », sur Madame Figaro
  14. « Impossible parisienne : Antoine KRUK » (consulté le 17 juin 2017)
  15. « Exposition "Look at me Tokyo" par ANTOINE KRUK » (consulté le 17 juin 2017)
  16. « Invités Antoine Kruk » (https://lesitedujapon.com/convention-lolita-7-8-paris/) (consulté le 17 juin 2017)
  17. « Antoine Kruk » (http://www.pixelcreation.fr/nc/galerie/voir/antoine_kruk_crazy/antoine_kruk_crazy/11_antoine_kruk_crazy/) (consulté le 17 juin 2017)
  18. Christophe Gervot, « GOLDONI À L’OPÉRA - Le Monde de la Lune (costumes parfois surréalistes de Antoine Kruk) » (http://archives.fragil.org/focus/796), (consulté le 17 juin 2017)
  19. (ja) « チャリティイベント - 東京アートビート (Antoine Kruk、Ayumi Togashi、Cecilia Carlstedt ...) » (http://www.tokyoartbeat.com/event/2016/1C06) (consulté le 17 juin 2017)
  20. Crazy, Paris, Eyrolles, (ISBN 978-2-212-13362-2)
  21. « Loot at me Tokyo » (http://cargocollective.com/woong/look-at-me-tokyo), sur Cargo Collective
  22. Antoine Kruk., Look at me Tokyo, Paris, Eyrolles, 2010. (ISBN 9782212123944, LCCN 2010540232 (http://lccn.loc.gov/2010540232))
  23. « MAISON ERNEST (II est également l’auteur de Shibuya Soul, Look at me Tokyo et Crazy, déjà parus aux Editions Eyrolles) » (http://stephanesaclier.com/news-maison-ernest-les-parisiennes-dantoine-kruk-sinvitent-pour-les-vitrines-de-noel-de-maison-ernest/) (consulté le 17 juin 2017)

Liens externes

  • (en) Site officiel (http://www.antoine-kruk.com)
  • www.arludik.com (http://www.arludik.com/indexfr.htm)

Cet article « Antoine Kruk » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).