Encyclopédie Wikimonde

Antoine Le Séguillon

Aller à : navigation, rechercher
Antoine Le Séguillon

Antoine Le Séguillon, né le 24 mars 1960 à Neuilly-sur-Seine en France, est un journaliste français.

Biographie

Antoine Le Séguillon est né le 24 mars 1960 à Neuilly-sur-Seine. En 1978, il passe son baccalauréat à Paris avant de poursuivre des études supérieures d'histoire à l'Université Rennes 2. Par la suite, il suivra une session au Centre de Formation de Perfectionnement des Journalistes (CFPJ) de Paris.

Pendant ses études, Antoine Le Séguillon participe à la création à Rennes d'une des plus importantes radios locales de Bretagne (Fréquence Ille). Il en sera le premier rédacteur en chef (1983). Il est également correspondant de RTL dans l'Ouest aux côtés de son envoyé spécial permanent Yves Roger. Installé à Paris avec son épouse, Évelyne, en 1986, il travaille pour le service télématique (PL Télématique) du quotidien Le Parisien, puis collabore avec l'Agence France-Presse, avant d'intégrer à partir de 1989 la rubrique Auto-Moto-Bateaux du quotidien sportif L'Équipe.

Durant neuf ans (1989-1998), Antoine Le Séguillon couvrira pour le grand quotidien sportif les plus importants événements nautiques dans le monde : Jeux olympiques (Barcelone en 1992 et Atlanta en 1996), Coupe de l'America, Vendée Globe, Route du Rhum, etc. Il collabore alors avec plusieurs médias audiovisuels (Europe 1, LCI, Canal+). Il fait ainsi partie, en tant que consultant, de l'équipe de Canal+ qui recevra le Sept d'Or de la meilleure émission sportive (1992) pour sa couverture des Jeux Oympiques de Barcelone. Il écrira également plusieurs ouvrages consacrés à des personnalités du monde maritime. Un recueil sur les plus grands voiliers de course au monde (Voiliers de courses modernes, aux éditions Solar), une biographie avec Isabelle Autissier (éditions Solar) et un récit sur la vie de Laurent Bourgnon (éditions La Siréne).

Après avoir quitté L'Équipe en 1998, Antoine Le Séguillon revient en Bretagne et travaille au sein des rédactions de France 3 Ouest. Il devient réalisateur de documentaires pour le compte du magazine régional Littoral. L'un de ses films, La renaissance de Nan, qui raconte la restauration d'un yacht classique, sera primé au Festival international du film maritime, d'exploration et d'environnement de Toulon (2005). Il est également correspondant Voile pour le quotidien France Soir jusqu'en 2005 et consultant Voile pour RCI (Radio Caraïbes International) depuis 2010.

En 2005-2006, Antoine Le Séguillon a été président du Club de la presse de Rennes et de Bretagne, le plus vieux club de la presse de France (1974) et a notamment organisé à Rennes les manifestations de soutien à la journaliste Florence Aubenas, retenue en otage en Irak.

En 2006, Antoine Le Séguillon entre à la Direction de la Communication du Groupe La Poste et après 12 ans passés au sein de l'ANCI, l'Agence de communication interne du groupe, il est aujourd'hui journaliste d'entreprise.

Par décret du 1er ministre du 16 janvier 2019, Antoine Le Séguillon a été nommé Chevalier de l'Ordre du Mérite Maritime.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).