Encyclopédie Wikimonde

Anton Serra

Aller à : navigation, rechercher
Anton Serra
Description de l'image Anton Serra.jpg.
Informations générales
Surnom Anton
Nom de naissance Anthony Serra
Naissance [1]
Lyon, Rhône-Alpes, France
Genre musical Rap français, Hip-hop, Hip-hop alternatif
Instruments Voix
Années actives Depuis 2010
Labels L'Animalerie

Anton Serra, de son vrai nom Anthony Serra, est un rappeur et compositeur français, originaire de Lyon. Il est membre du collectif musical lyonnais L'animalerie.

Biographie

C'est par les tags que Anton Serra a commencé à exercer l'art urbain. Il prétend débuter le rap en 1996[2], pour combler le manque de musique dans les parcs et les lieux de vandalisme. Ce n'est qu'en 2010 que le rappeur commence sa carrière, en parallèle de sa vie professionnelle.

Genre musical

Anton Serra est un des piliers de l’Animalerie. Il véhicule cet état d’esprit si représentatif de ce collectif qui se moque des modes du rap et s’affranchit des stigmates usuels du genre. En fier ambassadeur du rap « Made In Lyon », il représente avec son collectif cet esprit dissident face au rap français. Ses textes traitent de son quotidien avec un sentiment de spleen omniprésent.

Rap indépendant

Très proche de Lucio Bukowski et de Oster lapwass, tous deux membres de L'Animalerie, il prône un rap indépendant[3] en refusant les Maisons de disque afin de ne pas basculer vers du rap commercial. Peu leur importe les revenus de leur travail, ils préfèrent conserver l'authenticité de leur art, mais cela ne les empêche pas d'innover musicalement.

Rap égotrip

Le rap egotrip consiste en l'auto-proclamation de prodige du rap. Anton Serra et Lucio Bukowski l'utilisent à de nombreuses reprises dans les titres Les Lions sont solitaires ou encore Le rap est mort. Leur but est d'avantage de se moquer de la mode du clash omniprésente dans le rap français que de se montrer sur la scène du rap. Pour cela, ils alternent entre egotrip et auto-dérision comme dans Portraits.

Rap lyrical

Anton Serra vient s'insérer dans le sillon creusé par des rappeurs tels que MC Solaar ou Oxmo Puccino dans les années 1990. Ce genre laisse place à la poésie dans les chansons, ce qui permet d'alterner avec les différents styles de rap dans les albums et accentue le talent de l'artiste. En collaboration avec des Beatmakers tels que Oster Lapwass, Nestor Kéa ou encore Mani Deïz, les instrumentals varient beaucoup de l'ancien rap lyrical.

Discographie[4]

Albums studio

2010 : 2010 Bootleg

2012 : Sales gones

2013 : Frandjos

2015 : La plume et le Brise-glace

EP

2013 : Antoster Lapwassera - Maxi

Collaborations

2016 : Eddy Jimmy Martin* & Anthony Serra* ‎– Les Quatre Cents Coups

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).