Encyclopédie Wikimonde

Antor

Aller à : navigation, rechercher

Antor est un personnage du cycle arthurien, chevalier de la Table Ronde. Selon les auteurs et les époques, il s'appelle également Auctor[1], Hector, Ector ou Ectorius. Il est le père adoptif du roi Arthur et le père naturel du chevalier Keu.

Le personnage d'Antor apparaît pour la première fois dans l'œuvre Merlin de Robert de Boron[2], puis dans le Lancelot-Graal, ainsi que dans des adaptations ultérieures telles que la Post-Vulgate et Le Morte d'Arthur de Thomas Malory.

Dans ces versions, Merlin enlève Arthur dès sa naissance et le confie au baron Antor, un vavasseur du roi[3], de sang noble et de grande puissance[4]. Merlin ne révèle pas la véritable identité du garçon et Antor l'élève avec Keu comme son propre fils. Quand Keu est assez âgé pour être fait chevalier, le jeune pupille d'Antor lui sert d'écuyer[5].

Quand Arthur retire l'épée du rocher, c'est Antor qui "prend immédiatement des mesures pour qu’Arthur soit reconnu roi, après avoir obtenu de lui la promesse qu’il gardera toujours auprès de lui son frère de lait Kay comme sénéchal"[4]. Quand Arthur devient roi, Antor participe aux guerres contre les saxons[6]. Dans le Merlin, Boron écrit : "Et Antor ignorait qui il aimait le plus, Arthur ou son propre fils"[7].

Dans La Quête du Roi Arthur, T. H. White situe les terres d'Antor dans la « forêt sauvage ». Dans le Cycle de Pendragon de Stephen R. Lawhead, Ector/Ectorius est roi de Caer Edyn, lieu correspondant à l'actuelle Édimbourg.

Dans certains textes gallois comme Culhwch ac Olwen ou les Triades, le père de Cai s'appelle Cynyr (ou Kynyr) Keinfarchog.

Le nom "Antor" pourrait être une possible corruption du nom "Arthur" étant donné la tradition littéraire de donner au fils le prénom de son père adoptif[8],[2].

Références

  1. « Personnages de la légende arthurienne », sur resumestableronde (consulté le 27 novembre 2020)
  2. 2,0 et 2,1 (en) Christopher W. Bruce, The Arthurian Name Dictionary, Routledge, (ISBN 978-1-136-75538-5) [lire en ligne (page consultée le 2020-11-27)] 
  3. Édouard BRASEY, L'encyclopédie des héros du merveilleux, edi8, (ISBN 978-2-84228-398-8) [lire en ligne (page consultée le 2020-11-27)] 
  4. 4,0 et 4,1 Histoire d'Arthur et de Merlin Roman moyen-anglais du XIVe siècle, UGA Editions, (ISBN 9782843102622) [lire en ligne] 
  5. « La légende du roi Arthur », sur mythe-arthur.e-monsite.com (consulté le 27 novembre 2020)
  6. Irène Fabry-Tehranchi, « L’illustration marginale d’un ouvrage profane : étude du manuscrit Paris, Bibliothèque nationale de France, français 95, xiiie siècle (1290) », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA, no 19.1,‎ (ISSN 1623-5770, DOI 10.4000/cem.13848, lire en ligne, consulté le 27 novembre 2020)
  7. Stanley, Jennifer. " The French Book Saith": Malory’s Adaptation of His Sources. Diss. Vanderbilt University, 2012. https://ir.vanderbilt.edu/bitstream/handle/1803/5206/stanleyjenniferthesisfinal.pdf?sequence=1
  8. De Ortu Waluuanii, xiième ou xiième siècle [lire en ligne] 

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).