Encyclopédie Wikimonde

Archives Karéline

Aller à : navigation, rechercher

Archives Karéline

Les Archives Karéline sont une maison d’édition française.

Les Archives Karéline ont été créées par Guillaume Zorgbibe[1],. Guillaume Zorbibe a également fondé les Editions du Sandre[2] et la Librairie du Sandre à Paris[3].

Les Archives Karéline[4] sont spécialisées dans l’édition de philosophie, de poésie, de littérature et de musique. La maison d’édition est distribuée par les Editions L'Harmattan[5] et diffusée par Silène.

Philosophie

Parmi les principales publications des Archives Karéline en philosophie : les Œuvres complètes de Francis Bacon, ainsi que différents textes rares de Ralph Waldo Emerson, Hippolyte Taine, Friedrich Engels, Victor Cousin, Georges Sorel et Giambattista Vico. Les Archives Karéline publient également des essais philosophiques d’auteurs contemporains tels que Jean-Luc Marion[6],[7],[8] et Olivier Lexa[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15].

Poésie

En poésie, les Archives Karéline ont notamment publié l’œuvre poétique complet de Schiller (traduction de Xavier Marmier), d’Oscar Wilde, de Jules Barbey d’Aurevilly et de José-Maria de Heredia, ainsi que des textes rares de Walt Whitman.

Littérature

En littérature, les Archives Karéline ont publié les œuvres complètes de Vauvenargues et de Goethe (dans la traduction classique de Jacques Porchat), ainsi que des textes rares de Maurice Barrès, Léon Bloy, Henry Gauthier-Villars dit Willy, Thomas Carlyle et Gilbert Keith Chesterton.

Musique

Parmi les principales publications des Archives Karéline en matière de musique figurent des textes de Felix Mendelssohn, Hector Berlioz, Robert Schumann, Richard Wagner et Camille Saint-Saëns.

Références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).