Encyclopédie Wikimonde

Arif Molliqi

Aller à : navigation, rechercher

Arif Molliqi, né en 1953 à Llukë e Epërme[1], est un écrivain, poète et satiriste kosovar.

Biographie

Arif Molliqi a passé son enfance à Decani. Il a suivi des études universitaires à l'université de Pristina. Il est un poète de langue albanaise qui aborde à travers sa poésie en prose, l'amour pour la patrie, pour les individus et pour l'homme. Il met en avant la fierté du peuple kosovar et albanais et la croyance en un avenir national. Il évoque l'idée de libération lors de la guerre du Kosovo[2].

En 1994, il publie son premier recueil de poésies "Poésies pour dîner de chiens" à Pristina, puis un deuxième recueil "Carrefour tranquille" à Tirana en 1996. Il publie ses œuvres à Pristina au Kosovo et à Tirana en Albanie.

Arif Molliqi vit en exil à Hambourg en Allemagne où il travaille et continue d'écrire.

Connu, au début de sa carrière, comme un maître de la satire, il passe ensuite sur d'autres genres littéraires parmi lesquels le roman et la poésie. Il se fait remarquer par ses œuvres en prose Notes de l'archive de la ville D, la monographie Les Martyrs vivent après la mort - Rrustem Bruqi, ainsi que des éditions de poésie Pèlerinage glacial en ville de D et Le portrait inachevé. Dans ses occupations poétiques, la guerre de Kosovë (Kosovo) devienne source de son vrai talent. Il écrit ainsi :

Le Bruit du toussotement

Tout tout est changé
Grande stupéfaction
Même la couleur du sang
De la fauve blessée
Soudain apparu devant moi
Le bruit de la toux des Balkans
M'a dit pleure !
Tant de rigueur leurs voix
Amour mort.

(traduction de Laureta Miftari)

Bibliographie

  • “Simfoni për darkën e qenve”, (poésie), Pristina, 1994,
  • “Në udhëkryq pa zhurmë”, (poésie), Tirana, 1996,
  • “Loja e Sarkofagut”, (drame), Tirana, 1998,
  • “Psherëtima e zareve”, (poésie), Tirana, 1999,
  • ”Përplasje” (croquis et impressions), Skopje, 2000,
  • “Premiera e një pranvere”, (poésie), Pristina, 2000,
  • “Kafka e ujkut”, (roman), Tirana, 2001,
  • ”Dëshmorët jetojnë pas vdekjes”, (monographie), Prizren, 2002,
  • “Shënime nga arkiva e qytetit D. ”, (roman), Pristina, 2003[3],
  • “Pelegrinazh i ftohtë në qytetin D. ”(poésie), Pristina, 2004[4],
  • “ Loja e dytë e Sarkofagut”, (drame), Pristina, 2005,
  • “Portret i pambaruar”, (poésie), Pristina, 2006,
  • “Klubi Shqiptar Verrat e Llukës“, (monographie), Hambourg, 2007,
  • “Gruaja e vizatuar nudo” (roman), Pristina, 2008[5],
  • E dashura ime Eva (Ma copine Ève), Pristina, 2013.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Cet article « Arif Molliqi » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).