Encyclopédie Wikimonde

Arnouph Deshayes de Cambronne

Aller à : navigation, rechercher

Arnouph Deshayes de Cambronne
Château de Compiègne
Château de Compiègne

Biographie
Naissance
Crépy-en-Valois
Décès
Père Joseph-Abraham Deshayes
Mère Cécile-Louise-Marguerite Doyen
Enfants Gaston-Louis-Eugène Deshayes de Cambronne

Arnouph Louis Joseph Deshayes de Cambronne (ou Arnould ou Arnoult) (né le 26 mars 1768 à Crépy-en-Valois, Oise - mort en 1846) est l'ancien gouverneur du château de Compiègne[1] et l'adjudant major de la garde nationale.

Biographie

Baptisé à l'église Saint-Denis en Crépy en 1768, il est le fils de Joseph-Abraham Deshayes (1728, Guise-1795, Orrouy), directeur des insinuations de l'Apanage du duc d'Orléans, et de Cécile-Louise-Marguerite Doyen (1738-1815). Il épouse Rosalie-Zélie de Hémant (1781-) le 20 janvier 1806, fille d'un ancien maître de la chambre des comptes[2]. Il est le frère de Nicolas Alexandre Joseph Deshayes de Merville (1760-1816) marié en 1788 à Bonne Victoire Randon (1767-1824) et de Claude-Jean Basile Deshayes des Eluats.

Il participe en 1792 aux côtés du baron Félix Le Peletier d'Aunay à la bataille du duc de Bourbon dans la Compagnie du Comte de Laurétan avant de se rendre au siège de Maastricht (1793) par les troupes de la République dirigée par Francisco de Miranda, sous les ordres de Jean Thérèse de Beaumont d'Autichamp.

Il est cadet volontaire dans le régiment des hussards du baron de Hompesch commandé par le baron de Beaurepaire en 1794, à la solde de l'Angleterre avant son cantonnement à Hanovre en 1795. Il passe alors sous le commandement du comte Franz-Simon Pfaff von Pfaffenhofen qui le fait officier.

Sous la Restauration, en 1822, il est nommé adjudant du château de Compiègne par les ultraroyalistes, Mathieu de Montmorency-Laval, ministre des Affaires étrangères (1821-1822) du ministère Joseph de Villèle et Durand Borel de Brétizel, avec l'agrément du roi, sous le majorat des Comtes de Béthune et de Lasalle.

En août 1822, il est admis au grade de colonel par le roi Louis XVIII, fait chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis avant de changer son patronyme, Deshayes, en Deshayes de Cambronne, pendant l'affaire des quatre sergents de La Rochelle et l'anoblissement royal de Pierre Cambronne qui est fait vicomte. Il réside au château d'Orrouy, sur le domaine de Champlieu au manoir de Donneval et de La Mothe sur celui de Béthisy-Saint-Martin.

Récompenses

Rréférences

</references>

Bibliographie

Article connexe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

  1. Almanach royal, p. 54, éd. Testu, 1826
  2. Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables, sur gallica.bnf.fr
  3. Dossier de Légion d'Honneur