Encyclopédie Wikimonde

Artús

Aller à : navigation, rechercher

Artús est un groupe de rock in opposition fondé en 2001 dans le secteur de Pau, sous le nom de familha Artús.

Le groupe utilise des instruments de musique traditionnelle et des instruments de musique actuelle et crée une musique mêlant patrimoine culturel immatériel (PCI) gascon, musique expérimentale, rock progressif et rock in opposition.

Historique

Membres

  • Shape 2 (Nicolas Godin) : Batterie.
  • Tomàs Baudoin : boha, synthétiseur, chant.
  • Matèu Baudoin : chant, tambourin à cordes, violon.
  • Roman Baudoin : sonsaina (vielle à roue)
  • Pairbon (Roman Colautti) : guitare baritone

Anciens Membres

  • Sandrine Claverie : accordéon diatonique
  • François Dumeaux (Druc Drac) : dispositif électroacoustique
  • Lionel Dubertrand : chant, boha, percussions

Style et influence

Artús qualifie sa musique de rock radicale[pas clair], car enracinée, ethnique et directe. A force de recherche et d'expérimentation, leur musique est devenue une sorte d'application musicale de leur recherche d'identité, la résultante entre la rencontre de musiques d'essence patrimoniale gasconne et des musiques actuelles (rock indé, rock in opposition). Artús ne se sent pas concerné par le mouvement folk actuel qu'ils qualifient de "déracinant[non neutre]" ou par la world-showbiz-music qu'ils qualifient "d'acculturante[non neutre]".

Artús clame que "L'expression d'une culture minorisée ne peut être modérée[non neutre]".

Ce groupe est souvent perçu comme sauvage, insoumis, militant culturel, utopiste et non prosélyte, c'est ce qui fait aujourd'hui une partie de son intérêt extra-artistique.[pas clair]. Cette façon de faire dépasse l'aspect musical, c'est une façon d'être. La nouveauté, permet l'adaptation et donc la survie. Chaque musicien venant d'horizons artistiques différents[pas clair], la musique proposée estoriginale, multiple dans la forme et complexe dans les structures rythmiques et harmoniques[non neutre]. Ainsi, pour eux, le patrimoine est une muse créatrice, évitant la muséification[pas clair] folklorique et muséographique. Leur démarche est avant tout sonore, une interaction entre la matière et les timbres acoustiques, leur transformation électronique et acousmatique. La réflexion sur leur pratique n'est venue que plus tard, mais aujourd'hui les membres d'Artús se considèrent comme des "Alter-localistes, c'est-à-dire qu'ils favorisent le développement local tout en étant ouvert vers l'extérieur. Pour cela ils ont créé leur propre outil de diffusion et de production, " HART BRUT", ainsi que leur label de disque, "PAGANS". Tout ceci se rapproche du mouvement "Do it yourself"[1].

Voici ce qu'ils écrivent sur leur dernier album éponyme ARTúS (PAGANS 2014):

Après treize années à fouiller sa mémoire à la recherche de souvenirs qu'il n'a pas connu, Artús crée son folklore en s'émancipant des dogmes de la tradition, en dépassant l'héritage qu'il a reçu. Métissé, créolisé, il a remis en cause sa pratique pour obtenir une vision universelle du monde à travers l'ultralocal.  Radical, brut et indomptable, Artús ne cherche rien, n'attend rien, il s'impose et existe dans l'uniformisation actuelle. 

Ce quatrième album s'appuie sur des textes du poète gascon Bernard Manciet, contes et légendes collectés dans la Grande Lande entre 1961 et 1964, et retravaillés en collaboration avec Hubert Cahuzac en vue d'une mise en scène musicale ou cinématographique. Bernard Manciet a repassé ces mythes par sa plume, dressant un tableau psychédélique d'une Lande dont le souvenir nébuleux transpire ici au travers de la musique d'Artús. 

"D'aucun pied, d'aucune terre, l'arbre si haut, si droit ne saurait rester planté là. Lui, si bandé, raide, face à la force atlantique se tord comme une hélice des racines à la cime. Dans un souffle brutal s'est déplié le Drac, qui s'est fait oiseau." H.Cahuzac[2]

Discographie

  • Artús (Pagans, 2014)
  • L'Estaca remix (Pagans, 2007). En février 2007, Artús enregistre "L'Estaca", reprise de la chanson de Lluís Llach en version gasconne. En avril 2009, chacun des membres réalise un remix à partir des bandes enregistrées en 2007.
  • Laboratòri #1 (Pagans, 2008). Album d'improvisations enregistrées à l'OARA (Bordeaux) en mars 2008.
  • Òrb (autoproduction, 2007)
  • Maxi (autoproduction, 2006)
  • Òmi (Modal, 2003)

Projets parallèles

  • Shape 2 (Nicolas Godin) s'occupe des labels Stomoxine records et Pagans et joue dans Piriforme avec François Dumeaux.
  • Tomàs Baudoin s'occupe du label Pagans et joue dans:
    • Ad'arrOn avec Jacques Baudoin, David Baudoin, Matèu Baudoin et Jean-Claude Arrosères.
    • D'en Haut avec Roman Colautti.
    • Mossur avec Roman Baudoin, Romain Colautti et Matèu Baudoin.
  • Matèu Baudoin s'occupe du label Pagans et joue dans:
    • La Clèda avec Basile Brémaud, Yann Gourdon, Nicolas Rouzier.
    • Kat ça-i avec Romain Baudoin et Alexis Toussaint.
    • Mossur avec Tomàs Baudoin, Roman Baudoin et Romain Colautti.
    • Feiz Noz Moc'h avec Romain Baudoin, Roland Conq et Lors Landat.
  • Roman Baudoin s'occupe du label Pagans et joue dans:
    • Kat ça-i avec Matèu Baudoin et Alexis Toussaint.
    • Mossur avec Tomàs Baudoin, Matèu Baudoin et Romain Colautti.
    • Feiz Noz Moc'h avec Matèu Baudoin, Roland Conq et Lors Landat.
  • Pairbon (Roman Colautti) s'occupe du label Pagans et joue dans:
    • D'en Haut avec Tomàs Baudoin.
    • Mossur avec Romain Baudoin, Tomàs Baudoin et Matèu Baudoin.
    • Imparto avec Frédéric Jouanlong-Bernadou, Mathieu Saint Picq et Jérôme Lansalot.

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).