Encyclopédie Wikimonde

Art Azoï

Aller à : navigation, rechercher

Art Azoï est une association loi de 1901, fondée en 2011, qui œuvre pour la promotion et la diffusion de la création artistique dans l’espace public. En coopération notamment avec les institutions culturelles publiques et les collectivités territoriales, Art Azoï développe des activités diverses, allant de la programmation de murs au commissariat d’expositions en passant par la production artistique dans l’espace public.

Lieux d'interventions artistiques

Basée dans le 20e arrondissement de Paris, l’association Art Azoï étend son champ d'action à l’ensemble du territoire national, avec une forte implantation dans l’Est parisien.

Murs à programmation et murs pérennes

Soutenue et accompagnée par la mairie du 20e arrondissement avec qui elle collabore étroitement, Art Azoï élabore une partie de son activité sur la programmation et la production artistique régulière de trois murs situés dans cet arrondissement parisien : le mur du square Karcher, au 163 rue des Pyrénées, le mur du Pavillon Carré de Baudouin, au 121 rue de Ménilmontant, et l’un des murs du Centre d’animation Ken Saro-Wiwa, au 63 rue de Buzenval[1]. Par ailleurs, plusieurs œuvres pérennes ont été réalisées dans ce même arrondissement avec notamment la fresque en hommage au groupe Manouchian peinte en 2012 par l'artiste Artof Popof en 2012 sur un immeuble situé au 1 passage du Surmelin. L'année suivante a été marquée par l'intervention des artistes barcelonais Kenor et El Pez sur les murs de la partie inférieure et médiane du parc de Belleville, suivie par celle de Seth au sein de l’amphithéâtre et, en 2014, sur les piliers du belvédère situé en haut du parc[2]. En 2016, la façade d’un édifice situé au 2 rue Henri Chevreau a été investie par L'Atlas[3]. Cette œuvre pérenne s'inscrit dans le cadre de la Commande publique du ministère de la Culture et du plan de soutien à l'art urbain mis en place en 2015 par Fleur Pellerin.

Autres interventions artistiques

En parallèle, Art Azoï organise et produit régulièrement des projets artistiques. En 2015, le ministère de la Culture et de la Communication sollicite Elise Herszkowicz, directrice de l'association, pour programmer et produire et produire l'exposition collective d'art urbain Oxymores qui a eu lieu du 3 avril au 3 mai en collaboration avec David Demougeot[4],[5],[6]. Pour ce projet, quinze artistes ont été invités à s'exprimer sur les vitrines de l'immeuble dit des Bons-Enfants (ministère de la Culture et de la Communication). Pour l'ouverture de la saison musicale et culturelle 2016-2017 de Radio France, Art Azoï est à l'initiative de Radiographik en ayant convié neuf artistes à réaliser une œuvre picturale collective sur les façades vitrées de la Maison de la Radio [7],[8].

En 2017, Art Azoï a également mis en place la première édition des Éphémères, intervention conceptuelle dans des lieux en transition. Dans le cadre d’une résidence temporaire au printemps 2017, l'artiste Kongo s'est installé au 29 rue François 1er, dans le 8e arrondissement de Paris, et a pu s'approprier l'espace pour décliner son style expressif et coloré[9].

Plusieurs expositions ont été réalisées au Pavillon Carré de Baudouin, espace culturel du de Paris, sous le commissariat d’Elise Herszkowicz, directrice artistique de l’association. En 2017 notamment, Lek et Sowat ont travaillé in situ pendant une quarantaine de jours pour créer une exposition immersive nommée Circonstances atténuantes[10],[11],[12].

Notes et références

  1. « L'art urbain ou street art », sur mairie20.paris.fr,
  2. « Le 20e va-t-il vraiment devenir « l'arrondissement du graffiti à Paris » ? », https://www.streetpress.com,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mars 2018)
  3. (en-US) « L’ATLAS With Art AZOI in Paris », sur Instagrafite, (consulté le 26 janvier 2018)
  4. « "Oxymores" : quand le street art s'invite sur les façades du Ministère de la Culture », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le 26 janvier 2018)
  5. « Documentaire - Exposition Oxymores au Ministère de la Culture et de la Communication », sur Dailymotion
  6. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  7. « Du graffiti à Radio France, c'est Radiographik », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 26 janvier 2018)
  8. (en-US) « Art Azoï Presents ‘Radiographik’ @ La Maison de la Radio, in Paris », sur Instagrafite, (consulté le 26 janvier 2018)
  9. « Quand graffiti rime avec pâtisserie », sur Le Monde (consulté le 25 janvier 2018)
  10. Le Bonbon, « Lek et Sowat - Pavillon du carré Baudouin », (consulté le 26 janvier 2018)
  11. « Street Art : Les Déconstructions De Lek Et Sowat », Forbes France,‎ (lire en ligne, consulté le 26 janvier 2018)
  12. « Les graffeurs rhabillent l'espace d'exposition du XXe pour le printemps », sur leparisien.fr,

Liens externes

  • Site officiel
  • Site Instagram (https://www.instagram.com/art_azoi/)
  • Site officiel des Ephémères (http://lesfmr.com/)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Catégorie:Art urbain