Encyclopédie Wikimonde

Assassin's Creed: Revelations

Aller à : navigation, rechercher

Assassin's Creed : Revelations
Éditeur Ubisoft
Développeur Ubisoft Montréal

Date de sortie novembre 2011
Genre Action-aventure, Infiltration

Assassin's Creed : Revelations est un jeu vidéo d'action-aventure en développement chez Ubisoft. Il est le quatrième jeu de la série Assassin's Creed, et le dernier jeu intermédiaire centré sur le personnage d'Ezio. La série étant prévue d'être une trilogie[1], il ne sera pas le dernier épisode, ce jeu ne sortira qu'après 2011[2]. On y incarnera alternativement Ezio pendant le début du XVIe siècle. On incarnera aussi Altaïr par l'intermédiaire de souvenirs[3]. Il est à rapprocher d'Assassin's Creed: Brotherhood (sorti le 18 novembre 2010) qui est une suite directe du II. C'est un épisode intermédiaire et non le troisième opus[4].

Le jeu était d'abord désigné sous le nom d'Assassin's Creed III, avant que le nom officiel et son statut d'épisode intermédiaire ne soit révélé en avril 2011 sur la page Facebook[5].

Avancement

Plusieurs lieux et époques ont été évoqués par les développeurs pour ce troisième opus tels que l'Europe médiévale, le Japon féodal[6] ou encore un personnage féminin à l'époque de la Seconde Guerre mondiale[7]. Cependant, le scénariste Corey May a affirmé de son côté que tant qu'il fera partie du projet, le jeu ne se déroulera jamais durant cette époque[8].
Une rumeur évoquait la Révolution Française. En effet, à la fin du jeu Assassin's Creed: Brotherhood, le joueur découvre des inscriptions sur un mur : un bonnet phrygien et l'Œil de la Providence, symbole présents sur la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.

La page Facebook incite les fans de la série à faire monter le buzz sur le jeu afin d'obtenir différents indices sur le jeu ; ainsi, plusieurs dates et objets sont révélés[9] :

Finalement, le 5 mai, le magazine GameInformer révèle que les trois personnages de la série, à savoir Desmond Miles, Altaïr et Ezio, seront tous jouables ; l'intrigue d'Ezio prendra part à Constantinople alors que l'Empire Ottoman est à son apogée[10],[11]. Dans un communiqué de presse, Ubisoft fait état d'une nouvelle faculté « révolutionnaire », permettant de manipuler les souvenirs de Desmond via l'Animus, afin de décrypter son passé et d'influencer son futur. De nouveaux modes multijoueurs seront également au programme[12].

Notes et références

  1. (en) Ubisoft: Assassin’s Creed “always been planned to be a trilogy”, VG247, Nathan Grayson, 4 jun 2009
  2. (en) Don’t Hold Your Breath For an Assassin’s Creed Game in 2011, gamingbolt, 8 juillet 2010
  3. (en) Ubisoft reveals first ever details on Assassin's Creed 3, gamerzines, David Scammell, 8 juillet 2010
  4. ACII: Episodes ou ACIII?, forum Ubisoft
  5. « Assassin's Creed III révélé », sur jeuxvideo.com,
  6. (en) Gaming Rumor: Assassin’s Creed 3 To Be Set In Feudal Japan?, gadgetreview, Jeff Bordeaux, 27 octobre 2009
  7. (en) History ACI and ACII, blogs.ign, 22 octobre 2009
  8. (en) Lydia Sung, « Ubisoft contemplates female Assassin's Creed hero », neoseeker (consulté le 13 octobre 2009)
  9. « Assassin's Creed Revelations : le point sur les indices »
  10. « Assassin’s Creed Revelations officiel »
  11. (en)« June Cover Revealed: Assassin's Creed Revelations » (consulté le 5 mai 2011)
  12. « Assassin's Creed Revelations - la fiche complète sur Jeuxvideo.fr » (consulté le 6 mai 2011)


Cet article « Assassin's Creed: Revelations » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).