Encyclopédie Wikimonde

Association France-Afrique-Orient

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

L'association France-Afrique-Orient (ou AFAO) fut une association animée par Bernard Guillet et Charles Pasqua qui fut dissoute en . L'AFAO était domiciliée dans les mêmes locaux que Demain la France, le mouvement de Charles Pasqua[1].

Affaire des ventes d'armes à l'Angola

Le juge Philippe Courroye, magistrat instructeur de l'Affaire des ventes d'armes à l'Angola (Angolagate), a enquêté sur un virement de 1,5 million de francs effectué le 12 juillet 1996 entre la société Brenco et l'AFAO[2]. Au cours de cette enquête, Bernard Guillet a été mis en examen pour « recel d'abus de biens sociaux » le 12 avril 2001[3].

Voir aussi

Notes et références

  1. Laurent Valdiguié, 55 e sur la liste des européennes,..., Le Parisien, 20 avril 2001
  2. Angolagate : Pasqua charge Chirac, Juppé et Balladur, Jeune Afriqe, 20 octobre 2009
  3. Stéphane Albouy, Le clan Pasqua dans la tourmente judiciaire, Le Parisien, 13 avril 2001

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).