Encyclopédie Wikimonde

Association de développement et des échanges sans frontières

Aller à : navigation, rechercher
Association de développement et des échanges sans frontières
[[Fichier: |frameless |upright=1 |alt=Logo de l’association ]]
Cadre
Forme juridique Association locale
But Développement locale.
Fondation
Fondation 4 novembre, 2001
Fondateur Ben Addou Addou
Identité
Siège 08 colonel lotfi Béni-Abbés wilaya de Bechar
Structure Réseau
Personnages clés Rabia Abdeldjebar
Président Alla Tawfik
Méthode Actions culturelles et éducatives, échanges, chantiers de volontariat.
Financement Cotisations des membres et contributions des partenaires
Membres Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Savoir, savoir etre et savoir faire.
Site web Site de l'association

Association de développement et des échanges sans frontières (ADESF), est une association locale de la ville de Béni-Abbés fondée le 4 novembre 2001 par un ensemble de jeunes locaux.

Agréée en avril 2002 et administrée par un bureau présidé par Ben Addou Addou jusqu'à mars 2004, date de renouvellement du bureau, après les élections Alla Tawfiq devient le deuxième président de l'association[1].

L'ADESF est une association socio-culturelle qui s'intéresse au développement local de Béni-Abbés en favorisant le secteur économique important de la ville (le tourisme). pour arriver à ce but général, l'association s'engage à la protection du patrimoine matériel et immatériel, qui attire les touristes.

Buts

La réunion de l'assemblée de fondation a décidé d'adopter les objectifs suivants[2]:

  • Développer les échanges dans les milieux (social, culturel, scientifique, solidaire) et partenariat.
  • Créer des liens entre les centres et les entreprises éducatifs.
  • Encourager le tourisme.
  • Développer les échanges et partenariat[3].
  • Organiser des journées de sensibilisation et de formation.
  • Protéger les patrimoines locaux.
  • Encourager les jeunes ambitieux et talentueux.
  • La mutualité et solidarité avec les différents organismes humanitaires.
  • Protection de l'environnement saharienne
  • Réalisation des chantiers a réhabilitation des sites.

début

Siège de l'association, dans l'ancien marché de Béni-Abbés

L'association a commencé ses activité en printemps 2002 par l'organisation de portes ouvertes sur la protection des patrimoines matériel et immatériel, puis trois expositions sur les traditions de la région de Béni-Abbés.

Janvier 2003 : Accueil d'un groupe espagnol dans le domaine d'échanges touristiques.

Mars 2004 : participation a la création d'un réseau associatif international a Taghit.

D'autres activités moins importantes ont été achevés au cours de cette période.

Restauration du ksar ksiba (Qusayba)

le ksar ksiba situe sur la colline montré dans l'image

L'association a organisé deux chantiers pour la restauration du ksar ksiba (Qusayba) :

Le premier chantier en décembre 2004 : il était en partenariat avec l'Association nationale de Volontariat (Touiza)[4] (les volontaires de touisa étaient d'Alger et Tizi-Ouzou).

  1. La recherche sur l'histoire de ce ksar.
  2. Enquêtes avec quelques anciens habitants du ksar, afin d'identifier le style architectural de certains domaines complètement détruits du ksar.
  3. Les travaux de désensablement: l'enlèvement des sable qui se sont accumulés sur le ksar par les Tempêtes de sable

L'atelier a duré 15 jours, au cours de laquelle deux maisons et une ruelle ont été désensablées.

Le deuxième chantier en mars 2005 a été, en partenariat avec Touiza et l'Institut Méditerranéen de Formation[5] de Marseille:

Restauration de l'ancien marché de Béni-Abbés

Un des volontaires espagnoles prépare des briques d'argile (premier atelier)

L'ancien marché est l'une des principales caractéristiques de la vieille ville de Béni-Abbés, il fut le seul marché de la ville avant de créer le nouveau marché au début des années quatre vingt dix. Dès lors, le vieux marché et en dégradation d'autant plus que les magasins ont été construits d'Argile.

L'Association de développement et des échanges sans frontières a organisé plusieurs chantiers pour la restauration de ce marché en vue de le transférer à une maison des associations. C'est dans ce contexte là que l'ADESF a contacté la municipalité afin de réserver les magasins du marché aux associations locales.

Le premier chantier décembre / janvier 2008 : il était en partenariat avec Centre d'études rurales et d'agriculture internationale (un organisme espagnol)[6]. Dans le chantier participaient des jeunes étudiants des universités catalanes Xaraxa louis vives et des étudiants de Beni Abbes[7]:

  • La préparation des briques (environ 1000 unités).
  • Nettoyage de la Place du Marché.
  • décapage des face externes des murs du vieux marché.

Le deuxième chantier mars 2008 : il était avec le même partenaire au cours de laquelle[8]:

  • Revêtement et teinture des face externes des murs du vieux marché.
  • Construction de deux rangées du mur de l'entourage.

Le troisième chantier décembre / janvier 2010:

Le quatrième chantier 26 mars 2010[9] en partenariat avec Centre d'études rurales et d'agriculture internationale:

  • achever les rangées de mur en sept.
  • réparation de toilette du marché.
  • teinture de la face interne du marché et dessin du logo de l'association devant la port du bureau.
  • Re-teindre la face externe du marché.

Stages de formations

L'association travaille à former les jeunes de Béni-Abbés et ses membres principalement dans de nombreux domaines (langues, informatique, l'écotourisme et le journalisme, entre autres) Soit par l'organisation de stage de formation sur place ou de participer à d'autres ailleurs[10].

Projets à venir

Bureau

liens externes

Réferences

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).