Encyclopédie Wikimonde

Association des voyageurs et voyagistes éco-responsables

Aller à : navigation, rechercher
Association des voyageurs et voyagistes éco-responsables
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). |frameless |upright=1 |alt=Logo de l’association ]]
Cadre
But Défendre et Promouvoir : L’écotourisme, le tourisme solidaire, le voyage participatif et l’écovolontariat, et faire connaître ces formes de tourisme alternatif au grand public.
Fondation
Fondation 2007
Fondateur Jean-Pierre Lamic
Identité
Siège Chambéry (France)
Président Jean-Pierre Lamic
Méthode Adhésions
Membres 6 000 voyageurs, une vingtaine de voyagistes, associations, hébergeurs
Employés 0 salariés – Fonctionne grâce au bénévolat depuis son origine.
Site web vve-ecotourisme.com

L’Association des Voyageurs et voyagistes Éco-responsables (V.V.E.) constitue un réseau international traitant des sujets liés à l’écotourisme, aux voyages solidaires et participatifs, composantes du tourisme durable. Elle est en lien direct avec des experts scientifiques en France et à l’étranger sur des thématiques diverses : Compensation carbone, Tourisme Scientifique, Sports de nature, Sports d’hiver, Sociologie du tourisme, gouvernance, etc, ainsi qu’avec les Parcs nationaux et naturels régionaux de France, via leurs systèmes de labellisation respectifs : Esprit parc et Valeurs parc.

Elle a développé des partenariats avec plusieurs universités et des contacts directs avec des auteurs présentés dans sa librairie en ligne.

Elle regroupe une vingtaine de structures, s’étant engagées à respecter les critères de la Charte des Voyagistes éco-responsables.

Elle est connue pour s’opposer à toute forme de greenwashing dans le milieu du tourisme responsable.

L’association des voyageurs et voyagistes éco-responsables (V.V.E.)
L’association des voyageurs et voyagistes éco-responsables (V.V.E.)

Historique

  • Création - L’Association a été créée en 2007 par des membres de la société civile représentant les quatre composantes de l’activité touristique : les voyageurs, les voyagistes, les professionnels du secteur, et les guides-accompagnateurs ou médiateurs.
  • Charte - En 2008, les deux chartes : la charte des voyageurs éco-responsables, et la charte des voyagistes éco-responsables sont publiées dans un ouvrage présentant le tourisme durable (ISBN 978-2296054158).
  • En 2010, L’association organise le 1er Forum National du Tourisme Responsable (FNTR) qui se tient à Chambéry pendant 3 jours et réunit 65 intervenants, et 24 exposants.
    • Il propose des animations et tables rondes, et une trentaine de films programmés.
    • En 2010, elle s’est associée à l’association TER_RES (Territoires Responsables), aujourd’hui disparue et a déposé via deux de ses membres la marque verbale Compensation territoriale[1] à l’Institut National de la Propriété Industrielle.
    • En 2012, elle organise le second FNTR en collaboration avec l’Université Montpellier II, et le Master écologie et biodiversité. Il a réuni 65 personnes (invités – intervenants – exposants) et accueilli plus de 200 personnes, dont la moitié d’étudiants de Montpellier, Mende, Nîmes, Avignon, etc.
  • En 2015, V.V.E participe à la création de la charte éthique de l’écovolontariat, initiée par Cybelle Planète associée au Collectif Francophone pour l'écovolontariat.
  • En décembre 2018, elle organise le 1er Salon international de l’écotourisme[2], du voyage solidaire et participatif au World Trade Center de Grenoble (Sol & Écotourismo).
    • Au cours de cet événement se tiennent les premières rencontres internationales de l’écovolontariat qui donnent naissance à la charte de l’écovolontaire, sous l’impulsion de l’Association Cybelle Planète.
    • En 2020, V.V.E débute la mise en application sur le terrain de la Compensation territoriale[Quoi ?].

Articles qui traitent de l'actualité de V.V.E.

Sources et références

  1. « DATA Inpi », sur data.inpi.fr (consulté le 15 janvier 2021)
  2. Francis FIESINGER, « 1er Salon International de l’écotourisme, du voyage solidaire et participatif et du Forum National du Tourisme Responsable », sur jcms, (consulté le 15 janvier 2021)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).