Encyclopédie Wikimonde

Association royale des étudiants de la région du Centre

Aller à : navigation, rechercher

L'Association royale des étudiants de la région du Centre (asbl) appelée communément "La Centrale" est une des 16 régionales présentes sur le site universitaire de l'université catholique de Louvain-la-Neuve en Belgique.

Son objet social est l'accueil et l'intégration des étudiants originaires de la région du Centre, ainsi que l'organisation d'activités culturelles et de délassement, tant pour ses membres que pour des tiers[1]

Historique (Note à lire préalablement)[2]

Les origines de la Centrale remontent en 1897 sur le site universitaire de Louvain[3]. En 1902, elle se manifeste sous la forme de La Louviéroise et à partir de 1942 en tant que Centrale. À l'époque, Régionales et Provinciales connaissaient de nombreuses périodes de scissions et de réunifications. Après la grande guerre 40-45, la Centrale rivalisait en importance avec les autres grandes régionales comme « La Luxembourgeoise », « La Carolo » et « La Boraine » pour la raison simple que tous les étudiants originaires tant de la région de Binche que de la région d'Ecaussinnes et même de Soignies la rejoignaient à leur arrivée en terre flamande.

L'année 1950-1951 présidée par Jacques KESSE, la Centrale acquis le titre de Royale. Cette année fut également bouleversée par une scission fomentée par quelques étudiants binchois sortant du collège de Binche et de Bonne-Espérance qui créèrent « La Binchoise » qui n'existait plus depuis la grande guerre.

En 1968, le célèbre « Walen Buiten » provoquant le déménagement de l'UCL francophone dans la jeune ville Louvain-la-Neuve en 1972, marqua une période de transition difficile pour la Centrale qui disparut, pour des raisons inconnues, contrairement à une bonne partie des régionales.

Les années 1980 furent marqués par un mouvement de reprise en force de l'influence des Régionales par rapport aux Cercles qui étaient, par leur appartenance aux facultés universitaires, déjà intégrés dans le nouveau projet immobilier de la ville universitaire[4].

C'est lors de l'année académique 1984-1985 que Claude SECONDE et Philippe BOSMAN ont pris l'initiative de refonder la Centrale. Lors d'une réunion de la Fédération des Régionales, le 14 février 1985, ces deux Centraliens furent reçus pour présenter leur projet qui fut accepté. Dès le lendemain, les statuts déposés, Pierre BURION et Marie-Line DUCOEUR quittaient la Binchoise pour former le nouveau noyau de base de la régionale. Quelques semaines plus tard, le drapeau officiel orné du blason de la ville de La Louvière avait repris sa place au milieu des autres.

En 1991, a eu lieu le premier baptême Centrale depuis la refondation sur le site de Louvain-la-Neuve.

Le 30 août 2011[5], la Centrale prend la forme d'une asbl et devient officiellement l'Association royale des étudiants de la Région du Centre et son siège social est fixé rue des Bruyères 1/212-221 là où une fresque murale représentant une meute de loups a orné les locaux depuis des années.

En 2008, la Centrale a perdu son quartier général situé dans le quartier des Bruyères comme ce fut déjà le cas dans les années 1990 et a repris position dans le quartier de l'Hocaille, rue des Blancs Chevaux, 8/001-009 où le nouveau siège social est établi depuis 2011.

Depuis lors, la Centrale, appelée communément sur le site de l'université catholique de Louvain-la-Neuve, la plus familiale des régionales, regroupe une cinquantaine de membres actifs et plusieurs dizaines de sympathisants qui organisent une série d'activités toutes destinées à mettre en avant le folklore, le patrimoine qui caractérisent ces hennuyers centraliens.

Récemment, la Centrale a été reconnue comme étant la meilleure régionale par un comité de représentation de l'UCL pour l'année académique 2011-2012.

La devise

« Cum Lupis Laetare », en latin « réjouis-toi avec les Loups ». Cette devise est également la devise du Laetare, Carnaval de La Louvière.

Le blason

Le blason est directement issu de celui de l'abbaye d'Aulne, fondatrice des hameaux précurseurs de la ville de La Louvière. Les motifs sont donc ceux de la ville encore aujourd'hui. Ils représentent trois merlettes, oies sans becs, surmontant la louve originelle.

Couleurs héraldiques

Azur et Argent.

Ces couleurs sont celles que l'on retrouve sur le blason mais aussi sur les "bands" portés par les membres de la régionale ainsi que le drapeau.

Insignes de Calotte

  • La Louve (symbole de la ville de La Louvière, Hainaut)
  • Le Gille de Binche (personnage principal du folklore de la région du Centre)
  • Lettres de la Centrale sur la calotte : C.E.N.T.R.E.

Chant officiel

Le chant de la Centrale[6]

Chanté sur l'air de ”La bière”

Au Laetare, el centre est dans les transes

On l'sin trembler au roulmin des tambours

Avu nos djiles, on rwet que tout l'monde dinse

C'est in daladje à rinveyi les mourts

Al Centrale, mi dji vold'is

C'est l'paradis révè par les coumères Al Centrale, mi dji vo l'dis

C'est toudis l'fiesse du diminche au samedi

Nos avons co les compagnons del louve Tous gais lurons qu'el ville a vu skepi

Les bate pou bwere in fau nin qu'on asprouve C'est au gro sé qu'on a du ls spani

Al Centrale, mi dji vo ld'is

C'est nin des gens pour s l'amenter et brère Al Centrale, mi dji vo l'dis

On sait tchinter, boire et prendre es plaisi

CRI

El Mouchon . . .D'aunia (3 x)

Pou l'Centre et pour l'Wallonie . . .Ardan les Loups On compte dessus vous !

Assemblées

  • Guindaillante: Assemblée des Rinlis
  • Statutaire: Grand Conseil des Browères

Activités caractéristiques

  • Soirée Intercentre
  • Carnaval Centrale (voir point Presse 1)
  • Semaine culturelle (Nuit du Mouchon, visite de la Région, petit-déjeuner caritatif, ...)[7]
  • Banquet annuel organisé dans la région du Centre

Spécialités

  • Le Mouchon (boisson alcoolisée à base de jus d'agrumes)
  • Le Raclot (Américain préparé ou harengs frites)

Les présidents depuis 1942

Année académique Président
1897-1942 ? Depuis fondation
1942-1943 Paul BRANCART
1943-1946 ? 1re Guerre mondiale
1946-1947 Guy THERASSE
1947-1948 Philippe COURTOIS
1948-1949 Ernest POIVRE
1949-1950 Yves SEHIN
1950-1951 Jacques KESSE
1951-1952 Willy VANQUAELLE
1952-1953 Clément FORGES
1953-1954 Clément FORGES
1954-1955 Michel NAVARRE
1955-1956 Marc DURIAU
1956-1957 Jean-Marie DUTRY
1957-1958 Léon JEANFILS
1958-1959 René DEVOS
1959-1960 M. TOUSSAINT
1960-1968 ? Walen Buiten
1968-1985 Disparition et refondation
1985-1986 Philippe BOSMAN
1986-1987 Pierre BURION
1987-1988 Claude SECONDE
1988-1989 Françoise MAINIL
1989-1990 François BERT
1990-1991 Sabine DURIAU
1991-1992 Vincent BOUGARD
1992-1993 Christophe GONDRY
1993-1994 Xavier COLLIN
1994-1995 Pascal BUGHIN
1995-1996 Charles MENNE
1996-1997 Pierre ROMPATO
1997-1998 Roland BASTENIER
1998-1999 Michaël VAN HOOLAND
1999-2000 Géraldine CROZET
2000-2001 Valérie VAN BEVEREN
2001-2002 Julie ROMAIN
2002-2003 Aurélien SPINETTE
2003-2004 Frédéric BOTILDE
2004-2005 Olivier BAUDRY
2005-2006 Antoine DUPUIS
2006-2007 Maxime MEURICE
2007-2008 Jean-Edmond MAIRIAUX
2008-2009 Doriane D'AMBRUOSO
2009-2010 Raphaël DEBLESER
2010-2011 Guillaume KESSE
2011-2012 Sylvain JONCKHEERE
2012-2013 Gauthier FRAITEUR
2013-2014 Gauthier VANDERMEERSCH

Sources

  1. Site officiel de la Centrale
  2. Archives de l'UCL :État des fonds et collections de l'UCL - FI50
  1. Annexe du Moniteur belge, n° 19701, 31 août 2000, p. 10138 Publication des statuts au Moniteur Belge
  2. Fiabilité de l'historique : Les deux Guerres mondiales (1914-18 et 1940-45), la transition de l'UCL depuis Leuven à Louvain-la-Neuve et la rotation rapide des membres actifs de l'association (vie universitaire standard de cinq ans) n'ont pas facilité la conservation d'écrits officiels. Les écrits connus actuellement sont donc rares. De plus, le caractère folklorique et informel des associatifs étudiants n'est par nature pas le point d'orgue de la recherche et la documentation scientifique. Néanmoins, les informations condensées dans l'historique ci-dessus sont le résultat d'une intense recherche dans les archives de l'université catholique de Louvain-la-Neuve mais aussi à travers des entretiens individuels avec deux personnes clés : le président 1951-1952 (Après 2e Guerre Mondiale) et le président refondateur (1985-1986).
  3. Cette information se retrouve également dans l'histoire de l'université catholique de Louvain (1834-1900) / cliquez ici
  4. D'ailleurs, le CI fondé en 1872 était le premier cercle présent sur le nouveau site de Louvain-la-Neuve Archives du Cercle Industriel
  5. Annexe du Moniteur belge, n° 19701, 31 août 2000, p. 10138
  6. Petit bitu, Louvain-la-Neuve, Éditions Ciaco, 1983 (ISBN 2-87085-014-X) Chant de la Centrale - paroles
  7. Montage vidéo sur la semaine culturelle réalisée en 2011 et dont le reportage a été réalisée par ACTV Lien vidéo ACTV sur youtube

Presse

Liens externes

Cet article « Association royale des étudiants de la région du Centre » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).