Encyclopédie Wikimonde

Astrid Panosyan

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Astrid Panosyan, née le 13 août 1971[1] est une cheffe d'entreprise et femme politique française, ancienne conseillère d'Emmanuel Macron. Elle est membre de la direction collégiale transitoire du parti politique La République en marche du 17 août au 18 novembre 2017.

Biographie

Astrid Panosyan est diplômée de l'École des hautes études commerciales de Paris (HEC), de l'Institut d'études politiques (Sciences Po)[2] de Paris et de la Harvard Kennedy School of Government[3].

De 1994 à 1997, elle commence sa carrière dans le privé comme consultante d'AT Kearney. Puis, de 1998 à 2001, elle travaille au sein de la direction stratégie puis de la direction Business Support & Development Asie-Pacifique du GIE d'Axa.

Elle est élue, en mars 2001, conseillère municipale dans le 9e arrondissement de Paris, sous l'étiquette du Parti socialiste, alors proche des milieux strauss-kahniens[4]. De 2003 à 2005, elle est déléguée nationale du Parti socialiste à la famille et aux inégalités[5].

À partir de 2002 et jusqu'en 2015, elle travaille chez Groupama. D'abord, et jusqu'en 2007, au sein des équipes de la direction générale internationale, puis devient responsable des participations stratégiques à la direction financière de Groupama.

En 2009, elle est chargée de mission auprès du directeur général de Groupama, et prend en 2011 le poste de secrétaire générale du groupe.

Elle rejoint, en 2014, le cabinet d’Emmanuel Macron, ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, comme conseillère chargée de l'attractivité économique et des investissements internationaux[6].

Astrid Panosyan est depuis 2015 directrice générale fonctions centrales d’Unibail-Rodamco[7].

Souvent présentée comme co-fondatrice de La République en marche[8],[9], elle conseille le candidat Emmanuel Macron sur les questions de santé pendant sa campagne[10].

Elle est, entre le 17 août et le 18 novembre 2017, l'un des 3 membres de la direction collégiale transitoire du parti politique La République en marche, aux côtés d'Arnaud Leroy et de Bariza Khiari.

Elle occupe depuis début 2018 le poste de déléguée LREM aux actions internationales[11], faisant partie de la dizaine de délégués thématiques ou "opérationnels" du parti[12].

Vie privée

Elle est l'épouse de Laurent Bouvet[13], professeur de science politique à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines.

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).