Encyclopédie Wikimonde

Audrey Akoun

Aller à : navigation, rechercher

Audrey Akoun est une femme de lettres française. Elle est la fille de Jacques Armand Akoun, auteur et expert en Art et de Josy Payen, ancien mannequin.

Après un DESS en Droit Notarial à l'Université Paris XII et un poste de Notaire assistante à la fin du XXe siècle, elle entame une reconversion professionnelle en psychologie et se forme à diverses approches psychothérapeutiques telles que la sophrologie Caycédienne, l'hypnose, la méthode Vittoz, la Thérapie cognitivo-comportementaliste et la psychologie positive. Elle se forme à l'Académie de Psychothérapie de Paris sous la direction du Dr Guirchoun.

En 2004, elle rencontre Isabelle Pailleau, psychologue clinicienne du Travail et des Apprentissages. Ensemble, elle fonde leur cabinet de consultation à Enghien-les-Bains.

En 2006, elle est enseignante dans une école pour enfants à besoins éducatifs particuliers dans le Val d'Oise.

En 2008, elle devient consultante et formatrice en Mindmapping et en Prévention des Risques Psycho-sociaux pour des entreprises françaises.

En 2009, elle rencontre le footballeur Jimmy Adjovi-Boco et intervient pendant 2 ans, en tant que consultante et formatrice, au sein de la Fondation Diambars qu'il a créée avec Bernard Lama et Patrick Viera. Elle formera les enseignants de l'Institut à Saly au Sénégal.

En 2010, elle se forme avec Isabelle Pailleau à La Thérapie familiale systémique à l'Institut Carole Gammer. Elle intervient, parallèlement, dans les établissements de soin où elle a créé un parcours de prévention des risques sociaux à l'attention des soignants.

En 2012, l'éditeur Eyrolles lui demande, ainsi qu'à Isabelle Pailleau d'écrire un livre décrivant leur façon de prendre en charge les enfants et leurs parents face aux difficultés éducatives et d'apprentissages. Apprendre autrement avec la Pédagogie Positive sort en mars 2013 aux Editions Eyrolles.

Audrey Akoun et Isabelle Pailleau ont été les premières à parler de Pédagogie Positive. Leur méthode est intégrative et se base sur une approche globale Tête-Cœur-Corps. C'est la transposition des principes de la psychologie positive aux apprentissages et à l'éducation. La pédagogie positive est depuis reconnue comme une discipline de la psychopédagogie ou psychoéducation à part entière et, à l'instar de la psychologie positive, et souvent citée en exemple de bonnes pratiques, favorisant l'épanouissement de l'être humain.

Elle crée La Fabrique à Bonheurs (http://fabriqueabonheurs.com/), organisme de formation qui se consacre à la déclinaison de la Psychologie Positive et de la Pédagogie positive auprès du grand public, dans les entreprises et les institutions scolaires et éducatives.

En 2014, Elle publie avec Isabelle Pailleau "Je dis enfin stop à la pression" Eyrolles- 2014. Pour la promotion du livre, elle tourne un clip video où Isabelle Pailleau et elle se mettent en scène. La chanson s'appelle "And so on" et décrit le système pressurisant dans lequel nous vivons.[1]

Cette année-là, la pédagogie positive est traduite en plusieurs langues et les demandes de formation viennent de l'étranger. Audrey et Isabelle forment des formateurs en Pédagogie Positive au Québec, aux Antilles, en Belgique, en Suisse, au Luxembourg mais aussi en Allemagne, au Brésil, à Singapour, et au Maroc.

En 2015, elle lance La Fabrique à réussites qui est une méthode de soutien scolaire issue de la pédagogie positive. Elle crée un parcours de formation professionnelle en psychopédagogie positive. La même année, elle participe au Ted xDunkerque[2]. En mars 2015, elle participe à la Table ronde du Printemps de l'Optimisme, pour un système éducatif plus positif.[3]

En 2016, Elle publie Keep calm et réussis tes exams sort aux éditions Editions Eyrolles. C'est l'adaptation de la pédagogie positive pour les lycéens et les étudiants. Elle réalise une série de capsules vidéos pour le Parisien Tv[4],[5],[6].

Depuis avril 2016, après deux ans d'écriture, elle joue au théâtre "La fabrique à Kifs", une masterclass, 3 women show sur le bonheur co-écrite et co interprétée par et avec Audrey Akoun et Isabelle Pailleau. Mise en scène et production par Béatrice de La Boulaye.François-Xavier Demaison les remarque et leur propose de venir jouer au Théâtre de l'Oeuvre à Paris.

En 2016, elle co-écrit le livre "La Fabrique à Kifs" avec Isabelle Pailleau et Florence Servan-Schreiber qui est le prolongement de l'expérience de la pièce de théâtre, Marabout - 2016

Elle intervient régulièrement dans les médias et la presse écrite pour son expertise dans le domaine de la psychologie( BFMTV[7], LCI[8].)

Vie privée

Audrey Akoun a 4 enfants. Elle vit à Paris.

Œuvres

Théâtre

  • 2016 : La Fabrique à Kifs de Audrey Akoun, Béatrice de la Boulaye, Isabelle Pailleau et Florence Servan-Schreiber, mise en scène de Béatrice de La Boulaye, avec Audrey Akoun, Isabelle Pailleau et Florence Servan-Schreiber[9]

Références

  1. Eyrolles, « Je dis enfin stop à la pression - Clip And so on », (consulté le 1er décembre 2016)
  2. TEDx Talks, « Tous conditionnés pour échouer ? | Isabelle Pailleau & Audrey Akoun | TEDxDunkerque », (consulté le 1er décembre 2016)
  3. Printemps de l'Optimisme, « Pour un système éducatif plus positif, avec Agefa Pme et la Fabrique Spinoza », (consulté le 1er décembre 2016)
  4. « Comment se débarrasser des relations toxiques ? (VIDEO) » (consulté le 1er décembre 2016)
  5. « Comment reconnaître les signes du burn-out ? (VIDEO) » (consulté le 1er décembre 2016)
  6. la fabrique à bonheurs, « KEEP CALM et REUSSIS tes EXAMS [CLASH] », (consulté le 1er décembre 2016)
  7. la fabrique à bonheurs, « Eviter la galère des devoirs BFM TV » (https://www.youtube.com/watch?v=vfy-ZVYcONE&feature=youtu.be), (consulté le 1er décembre 2016)
  8. Florence Servan-Schreiber, « La fabrique à Kifs - LCI » (https://www.youtube.com/watch?v=3Tcrc8IQiRg), (consulté le 1er décembre 2016)
  9. « La Fabrique à kifs », sur Télérama Sortir (consulté le 1er décembre 2016)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).