Encyclopédie Wikimonde

Augustin Toussaint Legay

Aller à : navigation, rechercher
Portrait d'Augustin Toussaint Legay par J. Lhuer, 1885

Augustin Toussaint Legay, dit le Baron Le Gay, né le 10 octobre 1812 à Verdun (Meuse) et mort le 7 septembre 1900 à Boulogne (Hauts-de-Seine), est un greffier du Conseil de Guerre du Second Empire et du début de la IIIe République, protégé de l'Empereur Napoléon III.

Biographie

Augustin Toussaint Legay est le fils d'Augustin Legay (1784-1856), entrepreneur en maçonnerie issu d'une famille des Vosges qui serait originaire de Bretagne, et de Marie Anne Colson (1773-1855), de la famille du peintre Jean-Baptiste Colson (1733-1803). La famille Le Gay portait pour armoiries : "d'argent à trois quintefeuilles de gueules".

Blason de la famille Legay

En 1833, à 21 ans, il est incorporé comme soldat au 10e Régiment d'Infanterie et il sera nommé caporal le 27 mars 1836. Rendu à la vie civile, il devient piqueur des Ponts et Chaussées, chargé de seconder le conducteur de travaux, de surveiller les équipes d'ouvriers et de contrôler la bonne marche des chantiers.

Il se marie le 19 février 1840 à Verdun avec Françoise Pierre (1817-1886)[1] avec laquelle il aura plusieurs enfants[2].

Bonapartiste, dès le Coup d'État du 2 décembre 1851 de Louis-Napoléon Bonaparte, il décide de s'engager dans l'Armée à la demande, dira-t-il, de ce dernier. Le 27 février 1852, il est nommé Adjudant d'administration en Second et Greffier du 1er Conseil de Guerre de la 2e division, puis le 24 juin 1853, il est Commis Greffier du 1er Conseil de Guerre de la 1re division. Enfin, le 28 septembre 1854, il est Greffier du Conseil de Révision à Paris. Sa carrière se poursuivra comme Adjudant d'administration en Premier le 8 septembre 1861, Officier d'administration de 2e classe le 9 septembre 1863 puis Officier d'administration de 1re classe le 25 novembre 1865.

Au cours de la Guerre franco-allemande de 1870, il est fait prisonnier de guerre en Allemagne du 28 octobre 1870 au 18 mars 1871. À sa libération, Augustin Toussaint Legay est Attaché au 4e Conseil de Guerre de la 1re division le 25 juillet 1871 avant de passer, le 13 février 1872, au 2e Conseil de Guerre de la 16e division puis au Conseil de Guerre de la 4e division de la 6e région de Corps d'Armée. Il termine sa carrière comme Greffier du Conseil de Guerre et il est promu Chevalier de la Légion d'honneur le 6 juin 1876.

Il est décédé le 7 septembre 1900 à Boulogne et sera inhumé deux jours plus tard dans la chapelle familiale du cimetière Montparnasse à Paris.

Notes et références

  1. Fille de Nicolas Pierre (1788-1842), marchand faïencier, lui-même fils d'un Bourgeois de Verdun, et d'une Le Quy, des seigneurs de Moulainville, et d'Agnès Roger (1793-1842)
  2. Gustave Ferdinand Le Gay (1842-1922), lieutenant-colonel officier de la Légion d'Honneur ; Ferdinand Edmond Le Gay (1844-1916), officier d'administration de 1re classe de l'Intendance militaire, chevalier de la Légion d'Honneur ; Henry Eugène Le Gay (1852-1902), trésorier payeur d'Indochine, officier d'Académie ; Laure Eugénie Le Gay, directrice d'école publique à Boulogne-sur-Seine, officier d'Académie ; Marie Louise Le Gay (1858-1883) ; Gaston Le Gay, receveur des finances ; et deux autres enfants décédés en bas-âge

Sources

  • Lucien-Jean Bord et Michel Gaudart de Soulages, Dictionnaire généalogique des Familles de l'Inde française, broché, 411 p, 1984.
  • Agnès de Place, Dictionnaire généalogique et Armorial de l'Inde française 1560-1962, broché, 592 p, 1997.
  • Archives du Service Historique de la Défense, Vincennes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).