Encyclopédie Wikimonde

Augustin d'Ollone

Aller à : navigation, rechercher
Augustin d'Ollone

Augustin d'Ollone[1] est un avocat pénaliste et auteur de théâtre français né à Paris en 1976. Il est l'arrière petit fils du chef d'orchestre et compositeur Max d'Ollone et l'arrière petit neveu de l'explorateur français Henri d'Ollone.

Carrière artistique

Il a écrit la pièce T.O.C.[2] (Trouble obsessionnel compulsif) qui a été jouée à Paris et au Festival d'Avignon entre 2004 et 2007. Cette pièce a également été jouée sous le titre La pièce au théâtre de la Nouvelle Eve[3].

Carrière d'avocat

Il a été élu premier secrétaire de la Conférence du barreau de Paris en 2008. En cette qualité, en décembre 2008, il a fait l'éloge de l'écrivain Tristan Bernard au Théâtre du Châtelet[4]. En 2011, il a obtenu la mise en liberté de l'agresseur présumé de Babu, un indien mort électrocuté et présenté à tort comme un héros du métro[5]. En 2012, il a obtenu l'acquittement de l'un des pirates présumés de la prise d'otages du Ponant, qui s'est déroulée au Puntland en Somalie en 2008[6]. Après avoir travaillé au sein du cabinet d'avocats pénalistes Varaut et Doumic, il a créé son propre cabinet, consacré au droit pénal.

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).