Encyclopédie Wikimonde

Azedine Laïb

Aller à : navigation, rechercher
IMG 20181220 124519 edit edit edit edit.jpg

Azedine Laïb (né le 18 avril 1979 -) est un écrivain, poète et enseignant français. Proche des poètes néo-symbolistes dans un premier temps, il s'éloignera peu à peu de ces derniers pour promouvoir une oeuvre consacrée au concept de Divination poétique.

Biographie

Azedine Laïb est né à Bouira en Algérie le 18 avril 1979. Sa mère, Tassadite Kadouche,est femme au foyer et son père Hocine Laïb, est moniteur dans une filature de textile du nord de la France.

En 1984, Azedine Laïb entre à l'école élémentaire Émile Littré de Roubaix, une école fréquentée par les enfants des milieux populaires ainsi que par ceux issus de l'immigration. En 1992, il entre au collège Albert Samain de Roubaix et grandit au milieu d'adolescents pour la plupart issus de familles modestes ou qui se sentent délaissés. En 1995, en classe de Troisième, il commence à écrire et se prend peu à peu d'admiration pour ses professeurs qui l'engagent à poursuivre dans ses études. Il découvre, les années suivantes, les grands auteurs de la littérature, et se met à lire Rousseau, Voltaire, Hugo; il se passionne pour la Révolution Française et rêve de voir rétablir en France la monarchie française. En 1997, il passe son baccalauréat et entame des études supérieures d'histoire à l'université de Lille 3 qui le lasseront assez vite. En 2000, il décide de se consacrer exclusivement à la Poésie. Il fait alors la connaissance des oeuvres complètes d'Arthur Rimbaud: une révélation sérieuse se produit.

L'année suivante, il rédige secrètement un premier recueil Poésies jeunes où il évoque pour la première fois son ambition poétique :" Il faut pousser la voyance rimbaldienne à son extrême " confiera-t-il à son meilleur ami de l'époque, Olivier Vanbergie, dont il fera l'unique et précieux confident de ses audacieux projets. En 2003, il devient professeur de Lettres et d'Histoire en lycée professionnel et continue de travailler parallèlement sur un concept qui lui tient de plus en plus à coeur, celui de la Divination poétique dont il dira plus tard "qu'il s'agit de l'aboutissement le plus naturel de la voyance rimbaldienne". S'ensuivent alors des recueils aussi variés que Poésies jeunes livre deuxième, Les Signes, Visions, Les débits placardés, Les Nouveaux protocoles, Eneb, Noises, Supra, Choses, Alliance, Mal...qui constitueront autant de contributions à l'expérimentation progressive du concept Divination poétique. Le laboratoire de poésie est né; la littérature mathématique avec lui.

À partir de l'année 2005, ses travaux d'écriture et sa réflexion portent de plus en plus nettement sur l'art poétique ainsi que sur la tentative de régénérer un courant néo-symboliste qu'il nommera dans son blog littéraire tout fraîchement conçu " Manifeste de Divination poétique". Il lance :

"L'inspiration poétique est un silence impénétrable qui parle en silence... Silence tellement résonnant...À l'intérieur... Alors, l'inspiration n'est pas folle; Mieux, elle possède sa propre mathématique ; elle est littérature mathématique.  Car en effet, il est une science de la Poésie, n'en déplaise, dont la quête comprend de créer ce qui se doit d'être créé quand il se doit. D'abord par l'épreuve de la conception qui calcule; puis, par le discernement qui advient des théories nouvelles ainsi obtenues. La multiplicité des voix issues du profond silence offre comme devoir au poète de dresser par le langage résonnant, puis raisonnant, les voix reçues et qu'il faut transmettre(...) Cette opération de transmission de ce qui a été reçu se nomme, selon nous, Divination poétique." 

En 2013, il fonde sa maison d'édition, Les Éditions de la Lettre libre, cette dernière qu'il veut spécialisée dans la grande littérature, la littérature poétique. A cette occasion, il écrit :

"Poésie, ô Poésie !    Nous savons que te doter passera par le sentier le plus escarpé qui ne saurait en même temps te trahir. Car Tu es la Poésie, donc la Liberté des Arts tout entier. Tu es la Poésie, donc la Mère initiale, la Mère majeure de toutes les expressions de l'Univers. Tu es la Poésie, donc, à Toi seule, toute la Littérature constructrice des hommes, la Force du temps, de celui qui passe, de celui qui est, et mieux, de celui qui ne s'est encore amorcé pour n'être pas encore né.    Toi vive ! "

Ouvrages